24h Chrono

Mardi 4 mai

Après 24h de bus, nous arrivons à Puerto Madryn, station balnéaire aux portes de la péninsule de Valdés. Le trajet s’est vraiment bien déroulé. Nous n’avons pas vu le temps passé. Nous avons pris le confort « cama » c’est-à-dire des fauteuils qui s’inclinent bien et surtout plus larges. Ainsi, il est possible de trouver une position assez confortable pour s’endormir. Mais avant cela, nous avons droit au dîner dans le bus. Plateau repas avec un plat chaud bien copieux! C’est bien appréciable!

Au réveil, vers 8h30, le soleil pointe son nez. Le lever est magnifique, le ciel se rosit sur la Patagonie. Mais, il est quand même surprenant de constater que les paysages n’ont absolument pas changé après des heures et des heures de route. Le matin, un petit déjeuner est servi à bord du bus. Ensuite, nous regardons un petit film pour nous aider à passer la matinée et hop, nous sommes déjà à Puerto Madryn à 14h. Aucun retard!

Nous prenons un taxi pour aller jusqu’à l’hôtel. L’hôtel que nous avions choisi est fermé. En effet, nous sommes en saison basse. Par conséquent, beaucoup d’infrastructures ferment leurs portes jusqu’au mois d’octobre. Pour nous dépanner, la propriétaire appelle un autre hôtel. Celui-ci se trouve aussi dans notre guide. Nous nous rendons sur place et prenons la chambre bien que celle-ci soit un peu glauque. Nous ne ferons pas les difficiles pour une nuit seulement. Nous sommes quand même crevés même si nous avons tous à peu près bien dormi dans le bus.

Il est 15h30, nous cherchons un resto pour le déjeuner. Nous trouvons une petite brasserie en bord de mer. Puis, nous nous promenons un peu sur la plage, histoire de prendre l’air. Enfin, nous rentrons à l’hôtel. Le proprio nous a arrangé une location de voiture. C’est parfait! L’agence vient à l’hôtel pour signer les papiers. C’est top! Pas besoin de se déplacer.

Nous dînons tranquillement sur place. Nous sommes presque les seuls dans l’hôtel. Une anglaise passe quelques jours ici. Stef discute un peu avec elle. Nous qui aimons éviter les zones trop touristiques, nous sommes gâtés… Mais là, c’est un peu trop calme à notre goût!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.