Archives de catégorie : Argentine

Argentine

Du coté du Tropique

Samedi 29 Mai

La journée va être longue. Nous souhaitons poursuivre nos visites vers le nord. Nous découvrons de jolis paysages désertiques, avec quelques silhouettes de cactus. L’univers est minéral avec ses roches polychromes. Nous tombons sur un village, Tumbaya où nous nous arrêtons pour visiter son cimetière aux tombes colorées. Puis, nous nous dirigeons vers Tilcara, « étoile filante » en Quechua, petit village coloré et très vivant. Son Pucara, une forteresse de l’époque inca a été restaurée sur la colline. Ainsi, nous nous baladons entre les cactus et l’ensemble des habitations labyrinthiques de pierres. Le décor est magique et le panorama sur les environs est grandiose. Continuer la lecture de Du coté du Tropique

Rourouille

Vendredi 28 mai

Ce matin, nous remontons vers le nord et découvrons la quebrada de las Conchas. L’eau et le vent ont façonné peu à peu des formes surréalistes dans les montagnes couleur ocre. Nous nous arrêtons très régulièrement pour regarder les sculptures naturelles, las ventinas, sorte d’accordéon géant creusé d’une fenêtre, le rocher en forme de crapaud, la gorge du diable, l’obélisque… Un peu plus loin, nous escaladons un petit chemin de terre et arrivons à un superbe point de vue sur la vallée. La région est magnifique. Nous apprécions le contraste des couleurs. Vers 15h, nous nous arrêtons dans une petite boutique pour un déjeuner tardif: Pain, chips, saucissons, glaces, bonbons feront l’affaire. Puis, nous poursuivons notre route vers Salta. Il nous reste beaucoup de kilomètres. Nous continuons vers Jujuy via la ruta 9. Nous empruntons une petite route de montagne dans une forêt tropicale. La route est sinueuse et très étroite sur 100 km. C’est donc assez fatiguant! Continuer la lecture de Rourouille

Le Torrontes

Jeudi 27 mai

Après une nuit bien agréable, nous reprenons la route vers le sud. Au programme: 160km de piste sur la ruta 40 pour arriver à Cafayate. La piste est assez mauvaise et tortille jusqu’à Molinos. Nous faisons quelques arrêts pour regarder de plus près les villages en pisé et leurs fours circulaires.

Nous nous arrêtons au cimetière de Molinos et à l’église San Pedro de Nolasco, du XVII ème siècle, classée Monument historique. Nous admirons sa superbe charpente en bois de cactus et son chemin de croix tissé en laine d’alpaga. Du jamais vu… Continuer la lecture de Le Torrontes

En voiture

Mercredi 26 mai

Nous allons conjurer le mauvais sort en relouant une voiture. Même pas peur, ou presque… Cette fois-ci, nous avons pris la réduction de franchise et le paiement par Visa premier. Cela nous coûte quelques euros de plus mais c’est plus prudent. Seb conduit pour la première fois dans une grande ville d’Argentine. Jusqu’à présent, nous avons seulement traversé des petites villes tranquilles. Ici, le trafic est plus dense et les règles sont, comment dire, pas toujours très claires et respectées. Déjà, il faut savoir que les villes sont quadrillées en rues parallèles et perpendiculaires. La priorité à l’intersection est au plus rapide, ou au plus gros, ou au plus culotté, ou au mieux, au premier arrivé. Il est donc nécessaire d’avoir une excellente acuité visuelle. Continuer la lecture de En voiture

Bicentenaire Argentin

Mardi 25 mai

Aujourd’hui, mardi 25 mai, c’est le jour du Bicentenaire de l’Indépendance de l’Argentine. Les festivités se déroulent partout à travers le pays, mais surtout dans la capitale à Buenos Aires. Nous pouvons suivre le défilé à la télévision. C’est vraiment un moment important pour les argentins.

Nous décidons de grimper sur la colline jouxtant Salta. Il fait un temps magnifique et les températures sont plutôt douces. Mais nous sommes un peu fainéants et nous utilisons le téléphérique pour l’ascension. Les enfants sont ravis, les parents aussi. La vue d’en-haut est jolie. Nous dominons la ville et ses rues quadrillées, comme dans la plupart des villes argentines.

Il fait tellement bon que nous restons sur la colline pour déjeuner en terrasse. Nous prenons le soleil savourons tous les 4 ce moment de tranquillité. Après la fraîcheur d’Iguazu, nous sommes contents d’avoir un peu de chaleur. Continuer la lecture de Bicentenaire Argentin

Repos à Salta

Lundi 24 mai

Nous arrivons à Salta assez fatigués car le bus était moins confortable que d’habitude et un peu plus bruyant. Nous trouvons rapidement une auberge de jeunesse « Terra Occulta ». La chambre est correcte mais sans plus. Nous n’avons pas la force ni l’envie de traverser tout Salta. Le personnel est gentil, souriant et c’est bien agréable.

La journée est donc très calme.

Après une bonne douche, nous partons déjeuner dans un bon restaurant Dona Salta avec une décoration aux tons chauds à base de murs cirés et de briques. Nous goûtons aux empanadas de Salta, la spécialité de la ville et prenons d’excellents plats pour faire le plein d’énergie dans cet univers évoquant les Gauchos argentins. Nous nous promenons un peu dans la ville puis rentrons nous reposer dans l’auberge.

Les enfants jouent, profitent de la table de ping-pong. Après un petit dîner dans l’auberge, nous trouvons le courage de ressortir. Ce soir, tout un programme de festivités à lieu sur la place principale du 9 juillet pour le fameux bicentenaire. Un feu d’artifice est prévu mais personne ne sait réellement à quelle heure il aura lieu. Nous nous rendons sur la très jolie place où des centaines d’argentins sont regroupés. Il fait bien frais ici la nuit. Nous nous promenons et patientons un peu. Mais rapidement, nous abandonnons car nous comprenons que le feu d’artifice se déroulera peu avant minuit. C’est bien trop tard pour nous après une nuit si courte… Allez zou au dodo!

Destins

Dimanche 23 mai

Aujourd’hui, c’est une journée de transition. Nous n’avons rien à faire de particulier en attendant notre bus de 15h10 pour Salta. Alors, nous prenons notre temps au réveil. C’est seulement à 10h que nous quittons l’hôtel et allons petit déjeuner en ayant peur de nous ennuyer un peu. En fait, nous retrouvons notre couple de belges et papotons longuement ensemble. Ils travaillent tous les deux dans le monde du cirque en tant que directeur et metteur en scène d’une compagnie de cirque contemporain Feria musica. Nous sommes très intéressés par leurs métiers et souhaitons en savoir un peu plus sur leurs spectacles. Au fil de la conversation, nous réalisons combien nous ne sommes pas ignorants sur le sujet. Nous avons vu un certain nombre de spectacles contemporains. Et furtivement, nous nous replongeons dans notre vie d’avant et nous nous réjouissons d’en voir d’autres à notre retour… De nouveau, les sorties théâtre, cinéma, concert, spectacle vont certainement remplir nos agendas pour l’année 2010-2011. Agenda, agenda… Et si nous pouvions revenir en France sans agenda. Est-ce possible de retrouver notre vie d’avant sans agenda? Nous le souhaiterions… Nous papotons et ne voyons pas le temps passer. Ils sont adorables. Nous passons de très bons moments en leur compagnie. Ils prennent aussi le bus pour Salta. Continuer la lecture de Destins

Mission

Samedi 22 mai

Ce matin, pas de check out. Ainsi, nous sommes libres et pouvons aller petit-déjeuner quand nous le souhaitons. Il est donc 10h40 lorsque nous trempons nos délicieux croissants et nos croustillantes tartines de pain grillé dans notre chocolat chaud. C’est bon d’être décalés… Nous profitons car nous savons que cela ne va pas durer.

Les enfants rentrent dans la chambre et nous restons tous les deux, en tête à tête, à discuter sérieusement. Des discussions comme Stef les aiment. Nous réfléchissons sur l’impact de ce projet sur nos enfants et sur nous-même. Nous réalisons combien nos enfants s’adaptent bien à notre aventure mais combien aussi les activités avec des amis, les jeux (jouets), le sport peuvent inconsciemment leur manquer mais aussi un peu de temps en solitaire. Nous nous demandons comment se fera la transition à la maison, chacun dans sa chambre et son espace de vie. C’est fou comment nous arrivons à vivre les uns sur les autres, sur une si grande période. Continuer la lecture de Mission

Au Brésil pour une journée

Vendredi 21 mai

Nous nous réveillons sous le soleil et un ciel bleu sans nuage. Nous sommes ravis car nous allons visiter les chutes d’Iguazu, côté Brésilien. Là, nous prenons un bus, nous faisant traverser la frontière. Nous faisons tamponner nos passeports pour la journée. 4 tampons de plus dans nos passeports déjà bien remplis et un nouveau pays : le Brésil.

Arrivés sur place, nous reprenons un bus qui mène aux différents sentiers. Là, la vue est exceptionnelle. Nous prenons conscience de la largeur des chutes, près d’un kilomètre de long, 300 cascades, 100 mètres de hauteur, deux niveaux de chutes…

L’arc-en-ciel et la ronde des oiseaux sont au rendez-vous. C’est magiquement beau! Continuer la lecture de Au Brésil pour une journée

Las Cataratas

Jeudi 20 mai

Une longue journée de visite nous attend. Nous partons découvrir les chutes d’Iguazu côté Argentine. Le soleil fait quelques apparitions mais le ciel reste bien chargé. Nous parcourons les deux circuits, inférieur et supérieur. Le site est ultra touristique… Un petit train dessert tous les points de vue. Nous n’avons pas le choix, nous faisons les moutons de Panurge tout en essayant de se désynchroniser

Les chutes sont magnifiques, nombreuses, puissantes. Des litres et des litres de coca-cola se fracassent en bas sur les rochers. C’est parfois assourdissant! Nous croisons à plusieurs reprises des Coatis, grattant le sol humide à la recherche d’insectes ou fouillant les poubelles. Ils font quelques dégâts… Nous les surveillons de près car ils peuvent mordre. Emma est vaccinée! Continuer la lecture de Las Cataratas

Tres Fronteras

Mercredi 19 mai

Effectivement, ce matin, le temps est maussade. Nous ne sommes toujours pas très réchauffés. Mais nous enfilons toutes les couches possibles et nous en profitons pour travailler longuement en matinée. Puis, nous partons à la recherche d’un restaurant dont le critère premier c’est le chauffage! On n’est pas si difficile que cela en fait! Nous nous installons dans une pizzéria: Color Iguazu. Il y a du monde à l’intérieur, c’est plutôt bon signe. Nous traînons un peu à table. Mathéo prépare sur papier un jeu qu’il va mettre bientôt en ligne sur le blog. Ainsi nous patientons tranquillement que les plats soient servis. Il est tout content de lui. Continuer la lecture de Tres Fronteras

Iguazu

Mardi 18 mai

Après une nuit dans le bus, nous arrivons à Puerto Iguazu pour le déjeuner. Nous cherchons un hébergement et tournons dans la ville pour finalement nous poser chez Peter Pan. Cet hôtel rénové, vert et orange pétant, nous fait bonne impression après quatre visites de chambres tristounes et désuètes. Les prix nous paraissent assez chers dans cette ville. On a beau être près des chutes d’Iguazu, les prestations des auberges ne sont pas à la hauteur des tarifs proposés.

Nous acceptons les tarifs et prenons trois nuits dans cet hôtel car le temps semble s’améliorer en fin de semaine. Nous ne sommes pas en retard sur notre planning et nous pouvons nous permettre de passer une journée sans rien faire… Chez les Leblanc, c’est toujours un peu difficile mais nous allons trouver des occupations. Travailler par exemple 😉 Continuer la lecture de Iguazu

La Plaza de Mayo

Lundi 17 mai

Nous rangeons les sacs, faisons du tri, travaillons et rejoignons Julien chez Mineral pour le déjeuner. Ce resto, conseillé par notre libraire est tenu par Hervé, un français très sympa. Là, nous dégustons de délicieuses salades avec de bons produits frais et de moelleux cannelés faits maison. Ya pas à dire, la bouffe française, c’est autre chose… Nous saturons des parillas, des pâtes et autres menus touristiques.

Hervé nous donne quelques tuyaux pour la suite de notre voyage en Argentine et en Bolivie. Il a voyagé pendant 4 ans en Amérique du sud avant d’ouvrir son resto. Nous quittons Julien que nous allons regretter ces prochains jours. Nous aimions bien nous retrouver pour l’apéro et le dîner et passer la soirée ensemble… Mais avec Denise, ils devraient nous rendre visite au mois d’août. Cool! Continuer la lecture de La Plaza de Mayo

La Boca

Dimanche 16 mai

Nous ne pouvons pas quitter Buenos Aires sans découvrir le quartier de La Boca. Cet endroit n’est pas très sûr le soir mais en journée, il reste assez touristique (cf en bas). Là, nous mitraillons les maisons aux tôles colorées et aux personnages sculptés, installés au balcon. Devant les restos, des couples dansent le tango pour appâter la clientèle. L’ambiance est animée, dynamique et colorée. Nous apprécions cet endroit. Nous déjeunons dans le quartier «  La perla » à l’abri du vent. Mais ce n’est pas le bon endroit car il semble faire plus frais à l’intérieur qu’à l’extérieur. Continuer la lecture de La Boca

Alice en 3D

Samedi 15 mai

Ce matin, nous avons repéré une séance ciné pour aller voir Alice au Pays des merveilles en 3D. Nous passons un excellent moment de détente et de loisirs. Nous sommes impressionnés par la qualité de l’image et les effets sur le spectateur. Il y a eu le noir et blanc, la couleur et aujourd’hui, le 3D. Continuer la lecture de Alice en 3D

Quartier français et musée

Vendredi 14 mai

Pour notre deuxième journée de visite de Buenos Aires, nous nous dirigeons vers le quartier « français ». Nous prenons le métro, économique et facile. 1,10 pesos le ticket soit attention… 22cts d’Euros. La RATP a du pain sur la planche. Nous passons devant l’ambassade de France, immense bâtiment ancien sur ce petit bout de terre française en Argentine. D’ailleurs, l’immense avenue du 9 de Julio a été l’occasion d’un chantier énorme de démolition afin de permettre la construction de la plus large avenue du monde. Seule l’ambassade de France a résisté aux bulldozers (et un bâtiment du ministère social). Encore une exception à la française! Continuer la lecture de Quartier français et musée

Vivre dans un appart

Jeudi 13 Mai

Nous voilà parfaitement reposés. Julien est déjà parti au boulot. Nous nous préparons un bon petit déjeuner avec des Pancakes! Quel bonheur d’être en cuisine et de préparer notre propre repas.

Nous partons ensuite à pied à la découverte de Buenos Aires. L’appartement est à 10 minutes du centre. Nous arrivons rapidement sur la Calle Florida, rue piétonne et commerçante. Nous souhaitons profiter de la grande ville pour nous rhabiller un peu. Nous en avons un peu marre de nos affaires de « routard » . Seb n’a qu’une paire de chaussures plutôt esprit randonnée et les tongs ne sont plus de saison ici… Nous trouvons un Zara et c’est l’occasion d’acheter pull, gilet, T-Shirt un peu plus passe partout. Nous choisissons du noir pour faire un peu plus habillé et c’est bien sûr moins salissant. Tout de suite, nous nous sentons mieux dans nos baskets. Nous allons encore délester nos sacs à dos et laisser des affaires à Julien qui passe en France dans une semaine. Nous pouvons donc faire quelques achats. Continuer la lecture de Vivre dans un appart

Buenos Aires

Mercredi 12 Mai

Buenos Aires! Nous arrivons à Buenos Aires. C’est magique notre tour du monde! Cette capacité à passer de continent en continent, de pays en pays, de région en région, de ville en ville. Et hop, un coup de bus, nous quittons la Patagonie, traversons la Pampa et arrivons à Buenos Aires. Nous ne parlerons pas trop de la Pampa car c’est encore plus monotone que la Patagonie. C’est plat, très très plat. Nous connaissions la Brie, la Beauce, maintenant nous connaissons la Pampa. Continuer la lecture de Buenos Aires

Se détendre

Mardi 11 mai

Stef n’a pas fermé l’oeil de la nuit. De scénario en scénario, elle s’est demandée si le remorqueur allait réussir sa mission. Le matin, nous apprenons par mail que la voiture est au garage à Bariloche mais que la récupération fut un « Hard Work ». On veut bien le croire… Nous sommes un peu soulagés. Pour nous changer les idées et pour nous occuper l’esprit différemment, nous décidons d’aller nous promener à pied. Nous avons besoin de prendre l’air et de se détendre un peu. Il fait doux, beau et San Martin de Los Andes se trouve au bord d’un lac. De jolies balades peuvent se faire tout autour. Nous allons donc nous perdre dans la forêt automnale. Continuer la lecture de Se détendre

Remorqueur

Lundi 10 mai

Évidemment, la nuit ne fut pas des plus reposantes. Après l’épisode de la voiture de location au milieu de rivière, nous avons l’esprit bien préoccupé. Nous passons notre journée à attendre un remorqueur qui doit arriver en fin de matinée, puis à 16h30. Finalement, il ne se passe rien alors l’agence de location prend à sa charge l’organisation et nous envoie un camion depuis Bariloche (200km). Seul hic, il arrive à partir de 19h30. Ce n’est pas à nous de juger, mais venir de nuit pour chercher une voiture en pleine montagne, ce n’est peut être pas le plus judicieux. En fait, le camion arrive à 21h30. Nous lui donnons les clés, les papiers et lui expliquons où trouver la voiture. Et surtout, nous lui signalons qu’il y a un vieux pont en bois à traverser. Franchement, nous n’étions pas fiers en traversant le pont en voiture. Alors avec un camion et une voiture en plus… Chacun son boulot!