Archives par mot-clé : Bolivie

La Isla del Sol

Samedi 19 juin

Bonne fête de départ à Claire et Thomas

Nous prenons un excellent et copieux petit-déjeuner avec vue sur le lac Titicaca. Nous partons pour une journée de balade. Nous nous dirigeons vers le nord de l’île. Il fait beau, un peu frais au petit matin mais la chaleur arrive très rapidement. Nous ne croisons personne les deux premières heures de marche. Nous prenons un peu de recul sur le lac Titicaca. Les reflets sur l’eau sont magnifiques, les montagnes en terrasses vertes contrastent avec les quelques sommets blancs environnants. En face, sur l’autre rive s’élève la Cordillère Royale. C’est vraiment beau! Nous sommes seuls. Naturellement, les langues se délient pendant la marche et Stef a de bonnes discussions avec Emma. Elles parlent un peu de leur avenir. C’est marrant de se projeter un peu plus loin que le lendemain. Continuer la lecture de La Isla del Sol

Copacabana

Vendredi 18 juin

Le bus vient nous chercher à 7h30 à l’hôtel. Nous faisons un petit tour dans la Paz pour récupérer quelques passagers et grimpons ensuite sur l’alti-plano. Nous redécouvrons La Paz vue d’en-haut. C’est vraiment impressionnant. Et, une fois au sommet, nous découvrons rapidement une immense plaine, complètement plate! Ce ne sont que des champs avec des paysans et leurs troupeaux au travail. Ce contraste est saisissant! Nous venons de quitter La Paz, grande ville bruyante et polluée. En effet, d’ici, nous voyons bien le nuage jaune flottant au-dessus de la ville. Continuer la lecture de Copacabana

Une ville impressionnante

Jeudi 17 Juin

Nous décidons de prendre de la hauteur sur La Paz et prenons un taxi pour nous emmener au point de vue de Kili Kili. Là, nous hallucinons. C’est extraordinaire! Nous découvrons La Paz sous un nouveau jour. La ville est immense, s’étend sur plusieurs vallées et a envahi les flancs de montagne sur 800 m d’altitude. L’alti plano se trouvant au-dessus à 4200m. Au loin, les montagnes au sommet blanc culminent à 6200m. Wouahh! Les maisons et les immeubles sont comme des legos bruns ou parfois colorés agencés les uns au-dessus des autres… Continuer la lecture de Une ville impressionnante

La Paz

Mardi 15 juin

C’est la première fois que la nuit dans le bus fut si désagréable. Il y a fait froid, les toilettes étaient inutilisables, des réveils incessants avec la lumière lors des pauses du chauffeur. Bref, nous n’avons pas beaucoup dormi.

Mais l’arrivée à La Paz est magique et surprenante. Il fait encore nuit noire mais des milliers de lumières scintillent telles des petits lampions éclairant toute la ville et les alentours sur les flancs de la montagne.

Nous quittons Mylène, Christian et Théo et prenons le taxi avec Cyril. Nous essayons notre première adresse, l’hôtel Republica. Ouf! Il y a une chambre de libre pour nous. Elle sera prête pour 7h. C’est parfait! Nous patientons tranquillement à l’accueil. Il y fait frais malgré un poêle chauffant la pièce. Continuer la lecture de La Paz

Dernier jour à Sucre

Lundi 14 juin

Bon anniversaire Cécile

Après une nuit un peu agitée, Stef se lève barbouillée… Est-ce la nourriture du marché, les jus de fruits frais pressés? La journée va être longue! Vivement le bus ce soir pour se reposer.

Nous décidons tout de même d’aller nous promener dans le quartier de la Recoleta. L’endroit est adorable avec ses ruelles pavées (gros galets), ses maisons blanches et toutes les vues imprenables sur la ville de Sucre. En effet, nous avons grimpé la colline pour surplomber la ville. Continuer la lecture de Dernier jour à Sucre

Le Marché de Tarabuco

Dimanche 13 juin

Ce matin, c’est avec Isabel et Joachim que nous prenons un bus pour aller au marché de Tarabuco. Tous les dimanches matins, se tient ce célèbre marché connu dans toute la Bolivie. Le village se trouve à une soixantaine de kilomètres de Sucre. Pour cette occasion, les indiens Yamparas et Tarabucos arrivent des environs avec leurs marchandises. On les repère à leurs chapeaux différents selon leur région mais aussi à leurs superbes habits rouge et orange ou violet et noir. Certains portent le montera en cuir noir, sorte de casque presque militaire. Sur les étals, nous trouvons des monticules de chaussures ou sandales en pneu recyclé, des awayos, tissus carrés servant à transporter des marchandises ou des bébés, des ch’uspas, petits sacs ou l’on range des feuilles de coca, des ph’ullus, des couvertures à mettre sur des lits. L’endroit est vivant et coloré. Le marché central avec ses fruits et légumes est l’endroit le plus typique du village. Continuer la lecture de Le Marché de Tarabuco

Museo de Arte Indigena

Samedi 12 juin

Nous prenons le petit-déjeuner au marché: petits pains frais et jus de fruits pressés. C’est un bon moment de vie parmi les locaux. Nous en profitons pour les regarder dans leur quotidien, et réciproquement.

Puis, nous allons visiter le Museo de Arte Indigena. Ce musée présente l’histoire du textile dans la région de Sucre avec l’évolution des motifs, les variations selon les groupes ethniques. Aussi, il présente quelques costumes de Carnaval avec les instruments de musique (éperons, clochettes…)

Toutes les ethnies des alentours de Sucre sont représentées: Yampara, Llameros, Jalq’a, Ch’utas, Katus et Tarabuco. C’est très intéressant. Mais il faudrait des heures et des heures pour bien profiter des lieux et digérer toutes les informations. Continuer la lecture de Museo de Arte Indigena

Coupe du Monde

Vendredi 11 juin

Aujourd’hui, c’est une journée un peu spéciale car c’est le lancement de la coupe du monde. Nous prenons notre petit-déjeuner au centre culturel allemand. Un énorme écran est installé. Nous regardons la première mi-temps tout en mangeant alors que Stef bouquine au soleil.

Nous passons ensuite à l’Alliance française. Là aussi, un écran géant est installé. Seb y regardera la 2ème mi-temps pendant que Stef et les enfants profitent de la bibliothèque. Chacun sa culture 😉 Continuer la lecture de Coupe du Monde

Sucre

Jeudi 10 juin

Ce matin, nous prenons le bus pour Sucre et nous y retrouvons Cyril un peu par chance. Il a pris la même compagnie, le même horaire que nous sans réelle concertation. C’est assez drôle!

Le voyage est rapide, 3 heures de route goudronnée. En arrivant à Sucre, nous prenons le taxi et nous nous arrêtons devant le grand hôtel. Malheureusement, celui-ci est complet pour ce soir. Nous mettons donc une option pour le lendemain. En effet, cet hôtel semble très agréable et il est central. Continuer la lecture de Sucre

Dur dur l’altitude

Mercredi 9 juin

Nous prenons le petit déjeuner dans l’hôtel et Stef part à la découverte de la ville. Elle doit aller à la poste envoyer un petit colis, chercher une laverie ouverte et trouver du produit à lentilles. Ici, tout se négocie. C’est incroyable! Elle prend ses marques, remontent les ruelles pleines de charme. Des enseignes en bois, des maisons colorées, des églises richement décorées. Potosi est une ville baroque. Depuis 1987, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Potosi était une ville riche. C’est là qu’un indien a découvert la colline riche, le cerro rico où des tonnes d’argent ont été exploitées pendant des années pour la couronne d’Espagne. La mine est l’attraction de la ville. Mais nous hésitons à la visiter. Les enfants ne sont pas très motivés. Continuer la lecture de Dur dur l’altitude

Direction Potosi

Mardi 8 juin

Pour changer, nous nous levons dans le froid. Les vitres sont gelées de l’intérieur! Bouhhhh!!! C’est un peu dur à la longue…

Ce matin, nous prenons notre bus pour Potosi avec tous les français de l’excursion de l’Uyuni. C’est sympa! Nous discutons quelques instants avec des locaux en attendant le bus. Pour le moment, nous trouvons les Boliviens bien plus sympathiques que les chiliens ou les argentins. Ils sont souriants et très ouverts à la discussion. Continuer la lecture de Direction Potosi

EL Salar

Lundi 7 juin

Ce matin, le réveil sonne tôt. A cinq heures du matin, toute la troupe est réveillée. Nous partons de nuit pour assister au lever du soleil sur le salar d’Uyuni.

Les étoiles brillent dans le ciel noir. Nous roulons sur cet immense lac salé. Puis, nous nous arrêtons et attendons l’apparition du soleil. Un rêve se réalise… Nous y sommes! Ca y est! Le lever est EXTRAODINAIRE.

L’immensité, le blanc, les craquelures, les plaques hexagonales blanches, les montagnes environnantes, le ciel de toutes les couleurs… Un tableau indescriptible! L’émotion est plus que forte! Et aujourd’hui, c’est notre anniversaire de mariage. Nous ne pouvions pas nous faire de plus beaux cadeaux… Continuer la lecture de EL Salar

Le Lipez

Dimanche 6 juin

Bilan de la nuit: aucun problème pour gérer le froid. Nous avions tellement eu peur, qu’en fait, nous avons eu presque trop chaud. Nous avons retiré les couches au fur et à mesure de la nuit. Par contre, la nuit à été catastrophique pour nombreux d’entre nous. Le mal de tête à cause de l’altitude s’est fait ressentir. Stef a fini par prendre du diamox à 4 heures du matin malgré les effets secondaires qu’elle connaît. Les enfants, eux, ont parfaitement bien dormi. Tant mieux! Quand à nous, nous avons l’impression d’avoir eu une nuit quasi blanche. Le lever est difficile, nous sommes barbouillés. Nous savons que le mal de tête va partir, mais cela n’est clairement pas agréable. En fait, nous aurions peut-être dû laisser notre porte ouverte pour avoir un peu plus d’air et d’oxygène dans notre chambre. L’équilibre froid/oxygène n’était pas évident à trouver. Continuer la lecture de Le Lipez

En Bolivie

Samedi 5 juin

Ce matin, nous trouvons devant notre porte la bouteille de vin blanc vide avec un très joli parchemin à l’intérieur. Arnaud et Benoît se sont amusés à nous laisser un super message de remerciement. Nous sommes touchés et apprécions tout particulièrement leur démarche. C’est excellent!!!

A 8h, un mini bus vient nous chercher pour partir en Bolivie. Nous sommes de voyage avec les Hollandais, c’est sympa. Nous avons pris la même agence: Estrella del Sur. Comme beaucoup de touristes ici, la principale préoccupation est de choisir une agence pour cette excursion de 3 jours, 2 nuits. Nous avons hésité entre Cordillera del Sur (accueil froid et prestations chères), Mystica Atacama (vendeur professionnel, très clair mais manque de retour d’expériences) et Estrella del Sur. De plus, 15 jours en arrière, les boliviens ont bloqué le convoi et ont « kidnappé » les touristes. Il semblerait que la situation soit redevenue normale. Faut dire qu’une nouvelle taxe de 150 Bolivianos (18€) a été crée suite à l’événement. Notre objectif est de ne pas payer pour les enfants et de profiter du flou encore existant. Continuer la lecture de En Bolivie