Archives par mot-clé : Inle

Pindaya

Lundi 2 novembre

Nous nous réveillons à 5h45 pour un départ à 6h30. Pindaya se trouve à 2h30 de route du lac Inle. Nous souhaitons nous rendre au marché de bonne heure afin de profiter d’un peu de fraîcheur et de croiser les femmes des tribus venant des montagnes.

En chemin, nous nous arrêtons à plusieurs reprises afin de profiter de la vue sur la campagne. La lumière est extraordinaire. Nous surplombons la vallée. Dans les champs, nous voyons des fermiers labourer leur champs. Nous allons à leur rencontre. Immédiatement, le fermier propose à Seb de tester son outil archaïque. Évidemment, les champs se labourent avec les buffles ici. Il y a un coup de main à prendre. Il faut trouver l’équilibre entre la maîtrise de l’animal qui doit avancer et la maîtrise de l’outil. Mathéo essaie à son tour. C’est mignon! Il monte aussi sur le bœuf. Encore un moment qui restera gravé dans nos mémoires. Continuer la lecture de Pindaya

Lac Inle, on y retourne

Dimanche 1er novembre

 Aujourd’hui, nous avons rendez-vous à 10h avec Chan Chan pour une deuxième balade sur le lac Inle. Sur le chemin de l’embarcadère, nous commençons par visiter le Viewpoint Inn et découvrons la chambre dont les propriétaires du restaurant nous avaient parlée. Elle est énorme dans un bungalow sur pilotis, isolée, les rizières derrière, le canal devant avec une déco sympa et le petit déjeuner inclus dans le restaurant pour un total de 18$. Nous acceptons l’offre pour nos 2 derniers jours ici. Continuer la lecture de Lac Inle, on y retourne

Balade en Velo

Samedi 31 octobre

  Après un bonne nuit bien fraîche, nous prenons notre temps ce matin. Nous apprécions le fait que la nuit soit fraiche, voire froide. C’est surprenant l’amplitude thermique dans une journée. 15° à 35°.

Nous prenons notre petit déjeuner sur la terrasse sur pilotis et profitons des scènes de vie dans la rue. Les enfants sont dehors avec leur cerf-volant. Une bob-volant à la tête en haut. Pas évident! Les canards marchent à la queue leu leu, se promènent, se baignent. Les femmes sont belles dans leur tenue et rentrent du marché, les provisions sur la tête. Les hommes sont habillés d’une robe (longgii) qui leur donne fière allure. Les véhicules ont le klaxonne facile. Nous décidons de profiter du frais pour faire travailler les enfants. Ils sont maintenant très efficaces et démarrent vite et bien leur séquence de travail. Ils ont d’ailleurs pratiquement fini leur programme de Maths. Ils sont fiers de cela, et vraiment contents de réaliser le travail accompli. Ils sont pressés de faire le contrôle global pour évaluer leurs compétences. Stéphanie pourra ensuite approfondir les notions à revoir. En français, il y a toujours à approfondir, des dictées à faire. Emma a d’ailleurs fait de gros progrès en dictée. Elle a acquis des automatismes de relecture, maîtrise nettement mieux les accords. Pendant ce temps, Seb se la coule douce, profite du dernier Grangé : La forêt de Manes. Encore merci Marie d’avoir fait le livreur de littérature. Continuer la lecture de Balade en Velo

Lac Inle

Vendredi 30 octobre

Après le coucher tardif, nous nous réveillons très tôt ce matin car nous avons rendez-vous avec Chan Chan à 7h30 pour passer une journée ensemble sur le lac Inle. Le lac mesure 20 km de long et 10 de large. Sa profondeur ne dépasse pas 6 m. Une centaine de milliers d’habitants, les Inthas (fils du lac) y vivent, répartis dans de nombreux villages aux maisons en bois sur pilotis. Les habitants pratiquent la culture hydroponique, c’est-à-dire sous forme de jardins et champs flottants. Nous allons inaugurer son nouveau bateau. Bateau tout en bois, très long avec des fauteuils, des cousins et des parapluies pour nous protéger du soleil. Lorsque nous arrivons à l’embarcadère, c’est l’effervescence. Nous découvrons le chenal aux eaux pourpres sous une lumière splendide. C’est un grand moment de surprise et d’enchantement. La journée promet d’être riche en émotions. Nous découvrons les rives du chenal et la vie qui s’y agite. Les maisons en teck sur pilotis bordent le chenal. Des enfants se baignent, des femmes se lavent, des hommes se dirigent vers le lac pour aller au marché flottant. Les montagnes vertes parsemées de quelques stûpas dorés ceinturent le lac. C’est magnifique! Entre eau, terre, ciel, nous sommes devant des paysages harmonieux, somptueux. Nous sommes immédiatement charmés par le décor mais surtout par la gentillesse des birmans. Ils sont tout sourires. Continuer la lecture de Lac Inle

Fire Ballons

Jeudi 29 octobre

Notre vol est prévu à 10h30 pour Heho, aéroport à 1h de vol dans le centre du Myanmar. Nous prenons notre petit déjeuner à 8h30 (nous raccourcissons de plus en plus notre timing). Il fait déjà très chaud. 9H, Check out et nous grimpons dans le taxi. Il nous signale que nous ne sommes pas en avance, alors il speed un peu. Il double comme il peut, à droite, à gauche, same same. Depuis quelques temps, nous étions habitués à la circulation à gauche avec un volant à droite et donc contraire à la France avec une circulation à droite et un volant à Gauche. Ici, c’est très original car nous circulons à droite avec un volant à … droite. C’est presque plus facile de doubler du côté du trottoir qu’au milieu de la route. Autre point étonnant: aucune mobylette à Yangon, c’est juste interdit. Nous n’avons pas bien compris pourquoi! Concernant la pollution, les échappements sont affreux. La fumée est juste noire. C’est l’horreur quand le taxi stationne derrière un bus par exemple. Continuer la lecture de Fire Ballons