Archives par mot-clé : Préparation

A 24 heures du départ

Nous voilà fin prêts. Il n’y a plus que le choix décollage dans 24 heures.

Où en sommes nous?

La maison est rangée, propre, vidée de ses denrées alimentaires, les congélateurs et le frigo vidés, la cave à vin vidée, les objets de valeurs sont à la banque aux coffres, les objets de valeur volumineux prêtés/déplacés chez les amis, l’électricité, l’eau, le gaz réduit au minimum. Alarme en marche…

Le jardin n’a jamais été aussi, comment dire, … court, voilà court. Ratiboizor est mon surnom, juste 25 sacs de déchets verts et quelques fagots vont encombrer le trottoir sous peu (merci au voisin Georges de les sortir le 18 août ;-). Un collectif : « J’aime tondre à Montgeron » s’est mis en place et permettra aux joyeux membres de venir tondre notre pelouse pendant notre absence. J’aime! Continuer la lecture de A 24 heures du départ

Quel Guide?

Pour la préparation et pour le bon déroulement sur place, nous avons prévu de nous appuyer sur quelques Guides! Les 2 plus connus sont évidemment le Guide du Routard et le Lonely Planet. Nous traversons 15 pays. Aussi,  il est nécessaire de faire un choix afin de limiter le poids et l’encombrement.

Nous avons la chance de passer chez nos amis Juliette et Fabrice au Vietnam. Nous prévoyons ainsi de leur transmettre un colis avec tous les guides de la seconde partie de notre Tour du Monde en Famille.

Le Guide du Routard :

Concernant le choix entre le Lonely et le GdR, nous avons plutôt une  préférence pour le GdR. Pourquoi?

En s’appuyant sur nos précédents voyages, nous trouvons que : Continuer la lecture de Quel Guide?

Rencontre d’un TourduMondiste

J’ai eu le plaisir d’échanger, autour d’un café, avec Laurent Touzé, un TourduMondiste, un vrai, une famille avec 2 enfants (CM2, 5e) qui a vécu ce projet en 2007/2008 sur un parcours assez proche du nôtre.

Lors d’un meeting client, j’ai eu l’occasion d’aborder mon projet (c’était la première fois que je me dévoilais auprès d’un Client); Et je n’ai pas été déçu… Car, aussitôt, mon client m’a parlé de son collègue qui  revenait de son périple et qu’il me proposerai une rencontre. Cela a été rapide. J’ai pu  rencontrer, dans la foulée, un TourduMondiste.

C’est impressionnant le plaisir qu’il avait d’échanger, de raconter ses expériences, les moments forts, les points d’attention, les anecdotes, les conseils en tout genre. Il était ravi de se replonger dans son histoire, de la revivre à travers notre projet. Il est clair que ce projet marque.

Il nous envie d’avoir ce projet, et moi,  je l’envie de l’avoir vécu.

Mon objectif était de vérifier si je suis dans les clous en terme de budget, d’organisation, de trajet, de rythme de déplacement, d’information… Valider que j’ai bien travaillé, bien préparé.

Après 1000 informations utiles : les sites à voir, des adresses d’hébergement, des sites internets, des équipements à prendre ou ne pas prendre …

Quelques exemples dans le désordre :

  • Moustiquaire : pas obligatoirement nécessaire, car quand il en faut une, il y en a sur place
  • Temps de cours , d’école par semaine pour les enfants : environ 10h
  • En Australie : prévoir une moustiquaire sur le chapeau à Ayers Rocks
  • En Australie top balade au dessus de Brisbane en voiture 4×4 le long de la côte, dans le désert d’Ayer Rocks aussi
  • Cairns  : attention aux grosses précipitations
  • Laos : de superbes excursions à faire en se dirigeant vers le Sud
  • Bolivie : on peut y arriver de San Pedro, de Attacama avec des agences locales, puis contact local
  • Pour le mal des montagnes : Feuilles coca à mâcher (ok mais pas bon, donc pénible), sinon Diamox Anti diurétique qui marche bien 🙁
  • Polynésie : Top super extra cher : Hébergement, alimentation, loisirs, … Méfiance
  • Vol local Air Tahïti : Abonnement Familial intéressant
  • Pour le Palu : des pharmacies sont vraiment moins chères à Paris vers Place Monge
  • Sécurité : rien d’important à signaler, surveiller les sacs dans les bus, et dans certains hôtels
  • Vêtements Chauds pour la Patagonie : on en trouve à Santiago
  • Pour la Nouvelle Zélande : voir les infos et guides des Frogs! super en Camping-Car qui permet le contact avec les autres le soir au Camping
  • La promiscuité pendant un an : un vrai sujet, faut en parler, se préparer
  • Le Ras le bol du voyage possible pour les enfants : idem faut en parler et les motiver
  • Hébergement : pas un vrai problème, on trouve toujours une solution
  • Etc, Etc …

Bref, nous aurions pu en discuter pendant des heures et des heures. Il me propose de se rencontrer de nouveau, en famille par exemple. Je n’ose pas, mais évidemment, ce serait top!

A suivre donc…

et maintenant Direction Decathlon

Après le Vieux Campeur, un passage chez Décathlon est indispensable.

Décathlon est top pour des produits à prix raisonnable  (contrairement au Vieux Campeur) mais il faut aimer la marque Quescha (ou Quesch pour les intimes…).

Quelques points de repère : Le duvet top léger chez décath = 40€, un bon Lafuma c’est plutôt 100€, idem pour un matelas de sol autogonflant. Bref pour le matériel que j’appelle de complément, cela sera nickel chez Décathlon.

La liste de petit matériel s’allonge vite :

1 moustiquaire Imprégnée

2 duvets Ultralight 15°

1 matelas auto gonflant

2 draps en soie

1 trousse de toilette qui s’avère aussi tip top pour mettre tous les médoc donc on va en prendre une deuxième

1 pochette ceinture qu’on met autour de la taille pour papier et liquide

2 cadenas (sans clé)

des chaussettes antitranspirantes

un lot de sac un peu étanche pour le linge mouillé, le linge sale ou autre

1 lampe sans pile mais avec une dynamo (les enfants adorent, moi aussi)

1 lotion lave-main

1 grip Head pour ma raquette de Tennis, euh oui mais non

Bref voilà le résultat

On avait déjà acheté des serviettes  de toilette ultra légères tip top qu’on utilise déjà pour la piscine ou pour aller dormir chez les petits copains…

On y retournera certainement pour une autre trousse de toilette, la trousse de premier secours, encore un ou 2 cadenas, une veste Columbia Venture Route shell en noir pour moi, et certainement quelques bricoles.

Le Vieux Campeur : le Retour

Nous rentrons dans une période de congés, et c’est le moment pour accélérer certains sujets de l’organisation du tour du monde. Stéphanie ayant du temps de libre, moi étant plus disponible, nous avons décidé de faire un tour au Vieux Campeur pour finaliser notre choix sur les sacs à Dos.

Suite aux premières études de marché cf : Post Visite au Vieux Campeur il nous restait les essais,  la validation du choix et surtout des couleurs.

Mathéo  a choisi Vert son sac Gregory Jade 25 litres (spécial dos petit) :

Emma a choisit bleu en final  son Gregory Jade 35 litres :

Quant à moi j’ai la chance d’avoir un 80 + 10 litres (un monstre non?) mon joli Deuteur Traveller 80+10 à 220€

Mon sac est top car c’est un vrai sac à dos, il est grand et extensible, s’ouvre complètement (super pour le rangement et le dérangement), se compartimente, se transforme en valise (les bretelles disparaissent), se porte aussi en bandoulière, à un petit sac à dos incorporé (utile?)….

Stef aura la chance de prendre notre « vieux » sac à dos The North Face , qui est aussi un sac valise

Bon coté budget, nous avons suivi les conseils de la gente féminine (merci la cop Emma): pour les sacs à dos, faut pas hésiter!

Voila le résultat des courses au Vieux Campeur,  

j’en profite pour chaleureusement remercier le vendeur Arnaud, fort sympa, très bon conseil, patient, et tout et tout.

Tiens en parlant conseil d’Arnaud : Pour les poids max conseillés dans le sac:

  • Matheo : 5 kg max
  • Emma : 7kg max
  • Stef : 12kg max
  • Seb : 15kg (C’est  pas bcp? suis costaud moi 😉 )

Pour rappel, on ne souhaite clairement pas les porter trop souvent…

Formation Premiers Secours – Jour 2

Nous voilà, dimanche, 9 heures du matin,  réunis, avec la même équipe, pour notre deuxième journée de formation qui s’annonce plutôt bien car elle commence avec le café, le thé et les croissants, grâcieusement apportés par deux des participants. La journée va être longue, riche de situations et de réactions…

Nous commençons par résumer ce que nous avons appris la veille et nous enchaînons par l’apprentissage du massage cardiaque pour le bébé (0-12 mois) , pour l’enfant (1-7 ans) et pour l’ adulte. Les massages diffèrent en fonction de l’âge de la victime.

Après démonstrations et observations, nous testons nos apprentissages sur des mannequins enfants et adultes. Nous prenons conscience de la fatigue nerveuse et physique que peut induire le secours d’une victime. En effet, une fois que l’on commence une réanimation cardiaque, nous devons attendre les secours pour pouvoir l’interrompre.

Ainsi, il est essentiel d’appeler les secours avant de commencer le massage cardiaque.

Pour compléter le massage cardiaque,  nous avons appris à utiliser le défibrillateur, appareil que l’on peut trouver dans tous les lieux publics et que l’on utilise dans les cas d’inconscience de la victime et de non réspiration. Cet appareil ne doit pas être utilisé sur les nourrissons.  L’utilisation du défibrillateur est assez simple car une fois allumé, il donne les instructions à suivre.

Enfin, nous avons travaillé sur les malaises, les plaies graves (brûlures, morsures …), les chutes, en résumé la bobologie.

A la fin du stage, 4 personnes ont de nouveau été mis en situation. L’analyse de leurs pratiques a permis de rappeler les grandes lignes des premiers secours. Aussi, la formatrice en a profité pour souligner les oublis et les erreurs à ne pas commettre. Enfin, elle a insisté sur le fait qu’il  faut  obligatoirement demander de l’aide  en situation d’urgence (témoins) et alerter les secours.

En conclusion, nous avons tous obtenu la validation de notre formation. Nous sommes repartis avec un CD et un petit guide complet qu’il est souhaitable de lire et de relire… Sait-on jamais!

Formation Premiers Secours – Jour 1

Croix Rouge

Partant pendant un an, avec nos loulous, nous nous sommes dit qu’une petite formation des premiers gestes qui peuvent sauver serait un plus.

La Croix Rouge Française propose Prévention et secours civiques de niveau 1.

Cette formation se déroule sur 2 jours. avec comme programme :

* La protection
* L’alerte
* La victime s’étouffe
* La victime saigne abondamment
* La victime est inconsciente
* La victime ne respire pas
* La victime se plaint d’un malaise
* La victime se plaint après un traumatisme (plaie, brûlure, atteinte des os et des articulations…)

Ce samedi, nous avons traité avec 7 autres personnes les 5 premiers modules.

C’est dense, riche, très interessant, les questions fusent et nous alternons théorie, pratique et mise en situation.

Les 3 formateurs de la Croix Rouge (Mickael, Joceline, et Laetita)  sont évidemment très gentils, ouverts aux autres. Pourquoi évidemment? Parce que clairement pour faire partie de la croix rouge et donner de son temps, être bénévole pendant tout un WE, il faut être altruiste. => pour les dons c’est ici Dons Croix Rouges

Les mises en situation provoquent tout de suite du stress, car on doit appliquer les enseignements tout frais, éviter les erreurs car on travaille avec la vie des gens. Cela a beau être pour de faux, on s’imagine en situation réelle.

Stéphanie s’est porté volontaire pour sauver une personne  de l’étouffement : gestion de la protection, 5 claques dans le dos, 3 compressions abdominales, prévention des secours => super

Pour ma part, j’arrive dans une pièce avec une personne ayant une énorme hémoragie, le sang coule à  flot…. gestion de la Protection (plutôt moyen car la hache n’était pas très loin du blessé), allonger le blessé, examiner rapidement la plaie, réalisation d’une compression manuelle directe, rassurer la personne, appel d’une personne à l’aide qui appelle les secours, ouf la personne est sauvée.

Bon ca va vite, le blessé hurle, s’agite, faut gérer.

On a fini la journée par la gestion d’une personne ayant perdu connaissance et la mise en Position Latérale de Sécurité : la fameuse position.

J’ai retenu qu’il faut rester très calme, qu’il faut aussi prendre son temps car la précipitation est pire, ne pas hésitez à parler à l’autre  et à soi.

Demain dimanche, on fait la journée complète…. à suivre

En attendant de la lecture , saine lecture : Les 6 gestes de base