A cheval

Mardi 1 Juin

Ce matin, nous réservons une surprise pour les enfants. Nous partons faire une balade de deux heures à cheval. Mathéo a les yeux qui pétillent lorsqu’il apprend la nouvelle. Il est heureux. Depuis le temps qu’il nous demande de monter à cheval. Nous commençons par un tour dans l’oasis et poursuivons dans le désert. C’est très agréable! Un peu de trot et de galop. Il faut maîtriser son cheval et trouver l’équilibre… Nous rentrons tous ravis de notre promenade.

Sur le chemin du retour, nous tombons sur une hollandaise, Malika, que nous avions vue plusieurs fois à Puerto Natales, El Calafate et El Chalten. C’est magique de se retrouver 5000 km plus loin. Nous papotons un peu et la recroisons 10 minutes plus tard dans le village. Elle cherche une auberge. En final, elle viendra s’installer dans la nôtre avec son ami, Sven et sa belle-mère, Mayke. Nous adorons ce genre de coïncidences.

Nous déjeunons au restaurant et faisons travailler les enfants. Puis, nous repartons à 15h pour notre première excursion dans la région. Là, nous nous arrêtons à un point de vue très impressionnant sur la Cordillère del Sal, les Andes et le désert d’Atacama. C’est magnifique! Puis, nous roulons vers

la vallée de la Muerte. Les paysages sont grandioses. Sédimentation, argile, quartz, calcaire, dunes de sable sous nos yeux.

Enfin, nous terminons notre visite par la vallée de la Luna : zéro Faune, zéro flore, rien que de la caillasse et du sel. C’est impressionnant de marcher sur des cristaux de sel. Cela nous donne l’impression d’être sur une autre planète. Nous sommes face à une splendide vallée aux allures lunaires. Nous visitons une mine de sel recouverte de cristaux de sel. Nous ne pouvons nous empêcher de lécher quelques morceaux de cristaux malgré la fine couche de poussière dessus. Et oui, c’est bel et bien salé! Pas de surprise…

Puis, nous parcourons la crête d’une dune de sable dominant les magnifiques formations rocheuses et les Andes au soleil couchant. Un vrai régal! Les roches prennent des tons différents au fil des minutes. Nous marchons pieds nus dans le sable froid. Séance frissons pour la famille Leblanc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *