Ahu, Moai, Pukao, …

Vendredi 9 Avril

Aujourd’hui, nous commençons les visites de l’île. Stef a potassé le guide et peut partager ses connaissances à toute la famille. Nous partons direction le nord, vers Anakena, plage de sable blanc et cocoteraie accueillant l’ahu Nau Nau. Nous découvrons sept statues dressées sur leur ahu, promontoire cérémoniel. Cinq sont intactes et quatre possèdent leur Pukao, leur chapeau rouge. Ces moai sont superbement conservés car après avoir été jetés à terre lors des batailles tribales, ils restèrent longtemps enfouis dans le sable de la plage. Ces moai furent redressés par la technique des petites cailloux. En effet, à l’aide de cordes et de leviers, on essayait de redresser les statues et de glisser des petits cailloux dans le vide crée et ainsi de suite.

Le cadre est magnifique. Ces statues telles des sentinelles semblent protéger le site.

Nous décidons de revenir sur les lieux dimanche matin afin de profiter de la très jolie plage de sable fin.

Nous poursuivons notre visite en allant à Papa Vaka. Là, nous découvrons des pétroglyphes parmi des goyaviers. Nous reconnaissons un thon, un requin ainsi qu’une tortue gravés sur la roche.

Puis, nous cherchons un endroit pour pique-niquer. Des chevaux sauvages nous tiennent compagnie mais aussi des squelettes de têtes de vaches ou de taureaux…

Ici règne le calme!

Nous enchaînons par le site de Tongariki, le plus important site de moai de l’île, réunissant 15 statues de taille différente sur un même ahu. Un seul moai possède un pukao. Les autres ont roulé à côté. L’ambiance est magique avec sa belle  lumière de fin de journée. Non loin des statues se trouvent aussi des pétroglyphes.

Nous rentrons à la pension en longeant la mer. La lumière est délicieuse. Nous assistons au coucher du soleil. Au loin, nous voyons un rassemblement de personnes et un peu d’agitation. Nous pensons qu’il se donne un spectacle de danse et de chants pour touristes. Nous restons un peu en retrait. Puis, par curiosité, nous nous approchons. En fait, nous sommes les témoins d’un mariage.

Les personnes encerclant les mariés sont les invités. Les émotions sont fortes. Nous ne pouvions pas tant espérer…

2 réflexions sur « Ahu, Moai, Pukao, … »

  1. excellent le module de traduction. Rémy découvre que ce que vivent la famille « The White » !!! ensuite il joue avec la traduction espagnole du site de « los Blancos »!!!!!

    Coté visite de l’ile avec un car de 25 touristes, Rémy propose aussi, visite de la commune de « bécon les bruyères », charmante bourgade d’Ile de France…pour s’y rendre on peut aussi louer une voiture…ou y’a aussi le train de banlieue…mais c’est une autre histoire..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.