Camping

Samedi 27 février

Le réveil se fait dans un cadre somptueux, c’est un grand moment. Ouvrir ses rideaux et apercevoir le lac turquoise, les champs jaunes avec ses lapins galopant et les montagnes en toile de fond : ouahhhh! D’ailleurs, souvent en Nouvelle-Zélande, on se dit ouahhh! Nous décidons de faire notre toilette dans le lac, tous les 4. Il fait frais mais beau. Les garçons se baignent rapidement et les filles se lancent dans un shampoing. Nous rigolons bien. Vive le camping sauvage!D’ailleurs, l’expérience du camping sauvage est intéressante pour toute la famille car nous prenons conscience de la valeur des ressources naturelles.

  1. l’eau : malgré les 90 litres de réserve, nous faisons attention lors de la vaisselle, des douches rapides, du brossage des dents, etc. Les enfants réalisent que ce n’est pas une ressource inépuisable.
  2. l’électricité : nous ne pouvons qu’allumer les lumières. Pas de micro-onde, pas de toasters. Nous utilisons donc le gaz et nous nous adaptons.
  3. le gaz : le réfrigérateur et l’eau chaude utilisent du gaz. Les enfants voient aussi qu’il faut ouvrir et couper le gaz à bon escient. En effet, le gaz est éteint lorsqu’on roule.
  4. les eaux usées : il est intéressant de mesurer la quantité d’eaux usées. Et là aussi, la réserve est limitée, il faut donc la gérer.

Justement, ce matin, en quittant notre site, nous tombons sur une zone de « Dumping », vidage et remplissage du camping car en eau. C’est très pratique car cela nous permet de repartir avec une autonomie maximale. Nous pensons tenir 2 jours.

Nous arrivons au lac Kukapi, aussi magnifique que le lac Tukapo. Bleu turquoise! Les glaciers l’alimentent et sont visibles malgré les 50 km qui nous en séparent. Nous repérons un site potentiel pour le soir et partons en direction du Mont Cook et ses 3754m. La route longe le lac. Le contraste entre le bleu turquoise et les champs jaunes est saisissant. Puis, nous arrivons en bas des montagnes. Nous découvrons la neige et la glace. La glace a des reflets bleutés. Nous sommes pressés de nous en approcher à pied. Nous préparons notre pique-nique et partons nous promener. Le site est vraiment agréable au milieu d’une végétation drue, composée d’herbes basses, de buissons et d’arbustes. Nous trouvons un point tranquille pour le déjeuner tout en admirant la vue sur les glaciers. Il fait beau et bon.

Nous continuons notre ascension et arrivons au Kea Point permettant d’admirer le Mont Cook et les glaciers alentour. Nous empruntons un petit sentier nous rapprochant de la glace et nous permettant d’être seuls. Nous y restons assez longuement et admirons le site. Comme il fait chaud, nous sommes à l’affût des avalanches. La glace se rompt de temps à autre. Et nous sommes spectateurs de quelques avalanches toujours aussi spectaculaires.

Nous retournons au parking et décidons de nous rendre au Tasman Lake. Nous grimpons pendant 20 minutes et arrivons à un point de vue sur la mer de glace. Elle est assez loin et toute noire. Il nous faut un peu de temps pour comprendre qu’il s’agit bien de la glace et non de la terre. Sous l ‘épaisseur noire, nous voyons les reflets bleutés de la glace. Le lac est quant à lui baigné d’icebergs. C’est évidemment une première pour nous 4. Ils flottent au milieu du lac, fondent tout doucement et se dirigent vers la sortie du lac alimentant la rivière. Nous décidons de faire une autre promenade pour nous en approcher. La lumière est douce, c’est un régal!

Enfin, nous quittons la longue vallée et nous nous installons près du lac Kukapi. Le camping car est garé sur un promontoire à 5 m du lac. Ce soir, le vent est fort. Tellement fort que des vagues se sont formées. Le cadre est inouï. De notre salle à manger, nous admirons le soleil éclairant le sommet du Mont Cook d’une belle lumière orangée…

2 réflexions sur « Camping »

  1. Superbes images 🙂 j’image cette douce lumière…
    Et ces nuits à la « belle étoile » et avec des grosses et belles pleines lunes « en photo » doivent être inoubliables !
    Bien à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.