Choquequirao Trek – 3

Mardi 29 juin

Dormir à 3000 m sous une tente, signifie fraîcheur garantie. Mais, nous avons assez bien dormi, la fatigue des deux premiers jours aidant. Nous ne ressentons toujours pas de courbature et sommes plutôt contents. Les Leblanc seraient-ils donc en bonnes conditions physiques après 11 mois de voyage?

Les arrieros nous réservent toujours une petite surprise pour le petit-déjeuner. Après les pancakes de la veille, aujourd’hui nous avons droit à une omelette aux petits légumes. Ils sont impressionnants et adorables avec nous. Merci Herbert et Mitchel!

Nous entamons la descente vers 6 h du matin afin de profiter de la fraîcheur matinale. 1500 mètres plus bas, nous atteignons la rivière et traversons le pont. Le soleil est désormais présent et immédiatement la chaleur intense se fait ressentir. Les enfants feront les trois prochains km de montée au soleil sur le cheval. Quant aux parents, ils se trempent complètement avant d’affronter la canicule. C’est parti pour la montée. Mais clairement, cela nous paraît assez tranquille. Le corps est désormais habitué aux efforts et notre rythme est meilleur. Cela reste bien sûr dur, mais moins douloureux que la veille. Nous arrivons au camp de Chiquisca pour notre pause du midi. Les enfants jouent avec le petit garçon vivant ici.

Nous reprenons des forces lors du repas et faisons une petite sieste au soleil.

Nous poursuivons notre montée et nous nous sentons en forme. Arrivés tôt sur le campement, nous profitons pleinement du magnifique panorama sur les montagnes et la rivière. Le décor est majestueux!

Cette fois, Stef prend une bonne douche fraîche en pleine nature. Puis de nouveau, de bonnes assiettes de pop corn nous sont servies. Nous nous régalons et dînons tranquillement avec la guide. Nous sommes au lit à 19h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *