Daintree Rain Forest

Mercredi 20 Janvier

Happy Birthday Sandrine

 Nous avons rendez-vous à 7h30 du matin pour l’embarquement, direction la grande barrière de Corail. Il pleut, il y a du vent, la mer est agitée. Une alerte cyclonique est en cours… Passer une journée entière sur un bateau, par ce temps médiocre, ne nous réjouit pas vraiment. Nous avons réservé nos plongées, notre visite en bateau submersible et surtout notre petit tour en hélicoptère auprès de l’agence Down under Dive & Cruise… Celui qui nous accueille le matin nous propose de reporter notre sortie en mer au lendemain en nous disant que cela ne pourra pas être pire qu’aujourd’hui. Nous acceptons et retournons bredouilles à l’hôtel. Il est à peine 8h du matin… Les Leblanc n’ont pas l’habitude de ne rien faire pendant une journée entière. Alors, nous refaisons nos sacs et partons découvrir la plus ancienne forêt humide du monde, la Daintree Rainforest.

  Nous avons deux bonnes heures de trajet. Nous prenons la route côtière. Les paysages sont splendides même par temps de pluie et de grisaille… Nous prenons le ferry pour traverser la Daintree River. Nous nous arrêtons régulièrement pour profiter des nombreux points de vue, des ravissantes plages isolées. Mais gare aux moustiques! De minuscules bestioles nous attaquent en 3 secondes. Nous sommes piqués des pieds à la tête… Vive la Rainforest!

Nous nous arrêtons au Discovery Center, centre de découvertes expliquant l’histoire de cette forêt et proposant quelques parcours permettant d’apprécier la faune et la flore. Nous prenons un audio guide en français pour les enfants. Pour une fois, nous ne jouons pas les interprètes. Ce sont eux qui nous expliquent les choses. C’est pas mal aussi dans ce sens là… C’est reposant pour nous, parents.

Les arbres sont magnifiques, immenses. Les palmes sont gigantesques et vertes fluo!!!

C’est superbe! Nous nous en mettons plein les mirettes…

Nous apprenons tout un tas de choses… Ici, on y resterait des heures! Mais, nous souhaitons nous promener avec des aborigènes qui nous racontent leur histoire, leur mode de vie. Ainsi, nous remontons dans la voiture et nous prenons la très belle route menant à Cape Tribulation. Nous traversons la forêt primaire. Nous cherchons des crocodiles mais sans succès. Nous faisons un arrêt sur une magnifique plage complètement isolée. Ensuite, nous allons à Mossman chez Kuku Yalanji Dreamtime pour notre visite guidée de 15 heures. Nous reprenons le bac pour retraverser la Daintree river.

  Pour la balade, nous sommes les seuls volontaires. C’est chouette! Nous avons un guide, Cameron, exclusivement pour nous quatre. Nous parcourons la forêt. Il nous parle de son grand-père qui lui a transmis tous les secrets de la nature. C’est anecdotique, vivant, concret pour les enfants. Nous passons à côté de plantes très dangereuses car piquantes et urticantes, voire aveuglante. D’autres semblent très utiles car elles permettent de couper la viande et le poisson. Enfin, en froissant certaines feuilles et en les mélangeant à de l’eau, les aborigènes fabriquent de la mousse comme du savon pour se laver. La tige du soap tree est aussi un anesthésiant. En effet, elle a l’odeur du baume du tigre. La nature nous réserve toujours des surprises…

Cameron nous présente aussi quelques graines qui donnent de la farine. Il nous montre les black palm tree qui servent à la fabrication des cabanes ainsi que ceux qui vont servir à fabriquer les lances pour la chasse.

Puis, nous nous approchons de la rivière. Cameron prend quelques pierres et les frotte sur la roche. Elles vont donner la peinture dont ils se serviront pour leur dessins sur les parois des grottes en guise d’enseignement et de décoration. C’est passionnant!

Enfin, nous terminons la balade avec une petite démonstration de didjeridoo, instrument aborigène fabriqué naturellement par les termites. En effet, celles-ci vont creuser l’intérieur d’une grosse branche d’arbre et former le conduit de l’instrument. L’enseignement de cet instrument se fait de père en fils. Le son est grave. Ils en jouent lors de certaines cérémonies comme le mariage.

Voilà une excellent journée pleine de découvertes et d’enseignement. Nous sommes ravis.

Une réflexion au sujet de « Daintree Rain Forest »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *