De magnifiques montagnes

Mercredi 2 décembre

Ce matin, nous prenons la route direction Phonsavan pour aller découvrir la plaine des jarres.

La plaine compte plus d’une centaine de jarres, de tailles différentes dont certaines sont immenses et peuvent peser plus de 3 tonnes. Nombre d’entre elles ont été détruites par les bombardements américains ou pillées et emportées. On n’est pas bien sûr de l’origine ni de la fonction des jarres. Mais on suppose que leur origine remonte au 1er siècle avant Jésus-Christ pour les plus anciennes. De plus, on imagine qu’à cette époque, elle avaient une fonction funéraire.

La route menant à cette région est magnifique. En revanche, elle est extrêmement sinueuse. Une heure de virages, c’est supportable… Mais plus de 5 heures, cela devient difficile. Nous sommes obligés de nous arrêter car Mathéo supporte difficilement les virages. Il finit par vomir à la fin du trajet. Heureusement, il nous prévient à temps. Des maisons en bois sur pilotis occupent les bords de route. Elles sont à flanc de montagne. Un coup de vent et les maisons pourraient s’envoler comme chez les trois petits cochons. Des femmes tressent des pans de feuilles pour constituer le toit des maisons. Des enfants se lavent dehors dans des bassines d’eau. Les voitures rasent les maisons. La poussière vole. Les accidents doivent être fréquents par ici. De très jeunes enfants aux vêtements déchirés ou bien complètement nus attendent sur le bord de la route. Parfois, ils sont en groupe, ou bien tout seuls. Tout le monde donne un coup de main dans les familles ethniques. De très jeunes enfants ramassent des herbes et les font sécher sur les bas-côtés. Les nuits doivent être fraîches par ici. De belles provisions de bois sont stockées sous les maisons.

Non loin de Phonsavan, nous voyons des familles rassemblées. Les femmes portent de très beaux costumes colorés. De nombreux drapeaux du Laos sont hissés dans tous les villages que nous traversons. Les écoles sont fermées. Nous cherchons dans notre guide des explications. Il se trouve que le 2 décembre, c’est la fête nationale du Laos.

Nous arrivons à notre hôtel, white orchid Guesthouse. .Nous posons nos affaires et allons déjeuner. Il est 16h… Ensuite, Seb et Olivier vont faire le tour des agences pour organiser notre excursion du lendemain ainsi que notre trajet pour Luang Prabang dans deux jours. Stef en profite pour faire travailler les enfants une petite demie heure. Après une longue journée de voyage, on ne peut pas leur en demander plus… Mais Stef préfère ne pas casser le rythme des séances de travail. En effet, on peut vite prendre le pli de ne pas travailler du tout. C’est tellement plus simple…

Une réflexion sur « De magnifiques montagnes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *