D’Est en Ouest

Lundi 22 mars

Ce matin, nous prenons le ferry pour atteindre Opia et traverser le pays d’est en ouest. En chemin, nous passons par Kawakawa et nous nous arrêtons tout spécialement aux toilettes publics, toilettes les plus photographiés au monde. Un artiste, Hundertwasser est le créateur de ses magnifiques toilettes aux carreaux multicolores et aux vitraux de bouteilles colorées. C’est très chouette! On se demande comment l’artiste a atterri ici…. Nous trouvons que les villes de Nouvelle-Zélande sont toujours aussi mortes, sans vie et sans ambiance. Elles ne nous donnent vraiment pas envie de nous y installer.

Puis, nous reprenons notre route pour découvrir les dunes d’Oponini avec ses plages de rêve d’après le guide. Le site est joli avec la mer bleue et les dunes de sable en arrière plan. Nous nous installons sur la plage de sable fin. Au loin, nous devinons des touristes descendre les dunes avec leur sandy board. 1 minute de glissade contre 10 minutes d’efforts pour grimper la dune… Chacun ses plaisirs!

La plage est jolie mais la mer reste fraîche! Vivement les plages (de sable ou de corail) paradisiaques de Polynésie et ses eaux chaudes…

Le soir, nous campons sur un terrain surplombant la mer. Ouf! Nous sommes réconciliés avec le camping sauvage. En effet, nous avons un peu galéré à trouver des sites de camping sauvage dans l’île du nord. Les Néo-zélandais du nord ne semblent pas vraiment aimer les camping-car, ni les chiens d’ailleurs. Les chiens sont très souvent interdits dans les lieux publics.

Une réflexion sur « D’Est en Ouest »

  1. c’est vrai qu’on ne voit pas souvent des néo-zélandais sur les photos… contrairement à l’Asie, vous semblez plus seuls et moins en échange avec les autochtones…
    vivement les vahinés pour que seb puisse échanger un peu, hein ?? ;-p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.