Don Khon Island

Jeudi 26 novembre

  Ce matin, c’est réveil en douceur sur les bord du Mekong. Hmmm…

Toute la famille a bien dormi. Nous ouvrons les volets sur le fleuve. Nous allons petit-déjeuner au Pan’s restaurant avec Oliver. Le repas est copieux. Nous nous régalons. C’est vraiment une bonne adresse!

Vers 9h, nous attendons patiemment notre bateau. Il est en retard. Alors, nous nous installons dans les transats contraints et forcés, vue sur le Mekong, regardant les bateaux défiler. Trop dur!

Notre conducteur arrive enfin. Il nous emmène dans sa maison pour la cérémonie du Baci. Cette cérémonie, donnée par l’homme le plus âgé de l’île, consiste à faire quelques prières au-dessus de fleurs, de bougies et de bracelets parfumés lorsque des personnes quittent l’île de Don Khone. Puis, les bracelets blancs sont ficelés au poignet de chacun. Ils sont sensés nous porter chance si nous les gardons trois jours et trois nuits sans qu’ils ne se cassent. Nous remontons dans le bateau avec nos bracelets blancs comme porte-bonheur.

Ensuite, nous remontons le fleuve vers le nord. Nous prenons un bus qui nous emmène à la découverte de la plus grosse cascade du fleuve : Les chutes de Pha Pheng. Le panorama est impressionnant. L’eau est puissante ici. Le fleuve arrive de différents cotés et se retrouve en un point avec véhémence. La vitesse d’écoulement est extrêmement rapide. Nous nous installons sur des rochers en aval et profitons du spectacle.

Nous déjeunons ensuite dans un petit restaurant avec vue sur Pha Pheng. C’est plutôt sympathique. Puis, nous prenons la route vers le sud. Nous montons dans une petite embarcation, non loin de la frontière cambodgienne. Le bateau nous dépose sur un rocher au milieu du Mekong. Nous patientons 5 minutes et nous apercevons quelques dauphins au loin. C’est émouvant d’ apercevoir ces animaux sauvages. Ils apparaissent 3 secondes et disparaissent aussitôt sous l’eau. C’est une espèce en voie de disparition. Les khmers rouges les ont bien massacrés. D’ailleurs, nous sommes ici en No Man’s land entre le Laos et le Cambodge. Nous remontons sur l’embarcation pour se rapprocher un peu plus des dauphins. Nous les voyons d’un peu plus près, mais il faut avoir l’oeil aiguisé, cela va tellement vite. C’est un peu trop rapide pour les enfants. Emma est un peu déçue. Elle aimerait bien les voir plus longtemps hors de l’eau. Nous connaissons la même frustration que les enfants… Après quelques minutes sans dauphins à l’horizon, nous faisons marche arrière et retrouvons notre minivan qui nous conduit jusqu’à Pakse. Nous revoilà partis pour trois heures de route. Arrivés à l’agence, nous prenons une douche rapide car ce soir nous ne dormons pas à l’hôtel! Nous allons dîner vers 18h dans un petit restaurant indien bien sympathique: le Jasmine restaurant. Le patron nous reconnaît. Il offre un énorme stylo vert aux enfants. Cet homme est extrêmement souriant. Ca fait plaisir à voir. Car pour le moment, nous ne trouvons pas les laotiens très chaleureux. Mais, nous ne désespérons pas de faire de belles rencontres.

Nous gardons un peu de place pour un Sandwich Vache qui Rit acheté dans la rue: Baguette chaude et Vache Qui Rit fondue: on adore! Nous retournons à l’agence qui nous conduit à notre bus de nuit. Et oui, après cette bonne journée de découvertes, nous repartons pour 10h de bus et remontons dans le nord du Laos pour rejoindre Vientiane, la capitale. Lors de l’achat des billets, nous avions du mal à comprendre le concept du Sleeping Bus. Une fois installés à l’intérieur, c’est parfaitement clair. Il n’y a pas de fauteuils dans cet énorme bus. Seulement des couchettes! Excellent! nous avons toute la banquette du fond du bus pour nous 5. Il est 20h, le bus démarre. C’est parti pour une longue nuit de folie…

Avec les phares des voitures dans le dos, nous nous mettons sous la couette et tentons de nous endormir.

4 réflexions sur « Don Khon Island »

  1. Très sympa de lire les dernières nouvelles bien au chaud quand on sait qu’Olivier et Thomas sont dehors dans le froid et la pluie à faire…votre jardin !!!!!!!!!!!!!!!!
    Y’en a qui vous aime quand même !
    BISOUS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.