Enfin à Cairns

Lundi 18 janvier

Nous avons passé un très bon moment à Townsville. Nous reprenons la route pour notre dernière étape sur la cote Est de l’Australie. Encore une bonne matinée de route pour arriver à Cairns. En préparant nos sacs et le petit déjeuner, nous allumons l’ordinateur avant de partir. Il est 8h pour nous et 22h00 en France. Nous faisons une session Skype avec les Tronet. Ils sont prêts à aller se coucher alors que nous démarrons la semaine. C’est évidemment très drôle. Le café absorbé, les bagages chargés, la sueur essuyée, nous partons. Il fait déjà 31°. Ici, le soleil se lève très très tôt, vers 5h du matin. Donc à 9h, cela fait longtemps qu’il chauffe.

La route est intéressante et les paysages sont variés. Sur des kilomètres, nous traversons d’énormes plaines où paissent les vaches, des forêts de pins et d’eucalyptus sans fin, des zones humides et quelques collines. A chaque passage de rivière, nous jetons un coup d’Å“il en espérant voir un crocodile. Dans certaines zones, les bruits sont assourdissants et au final ce n’est pas très rassurant. Nous ne sommes pas tentés de sortir des sentiers battus.

Après 5h de route, nous arrivons à Cairns. Les enfants résistent bien, ouf! Nous nous installons au Best Western en front de mer. C’est un immeuble donnant sur l’esplanade. La chambre est spacieuse et la vue très sympa. Nous déballons les affaires et pique-niquons. Nous commençons à parcourir les brochures pour organiser notre sortie plongée sur la grande barrière de corail. Cela coûte évidemment une fortune. Mais surtout, nous avons peur du monde. Les bateaux paraissent bien gros et semblent avoir pour objectif la balade-croisière et autres options touristiques. Nous préférons l’ambiance plongée. Nous verrons demain en allant sur place dans les centres de plongée.

Stef part se promener seule le long de l’esplanade. Il est 18h, le soleil se couche doucement. Elle profite pleinement de la nature environnante: les perruches colorés qui se regroupent par centaine et gazouillent dans les arbres, les pélicans à la recherche de petits vers, les colonies d’oiseaux aux longs becs crochus qui se promènent dans la vase. L’ambiance est magique! La nature se réveille quand la fraîcheur se fait sentir… Elle croise des promeneurs, des joggers, des joueurs de rugby sur les pelouses entretenues, des baigneurs dans le lagon ouvert au public jusque tard en soirée…

Ici, tout est fait pour vivre en extérieur! C’est vraiment agréable… Il y a même des cours de pilate, de yoga, de gym, d’aérobic proposés gratuitement au public sur le gazon. Stef hallucine! C’est ici qu’elle aimerait vivre, mais pas aussi loin de ses proches!

Pendant ce temps là, Seb et les enfants profitent de la piscine et du jacuzzi de l’hôtel.

Nous ressortons le soir vers le port. Au bout de l’esplanade, longue rue longeant le front de mer, se trouve le lagon. Grand espace aménagé avec une énorme piscine en plein air avec des fontaines. Sable et pelouse sont là pour nous accueillir. Le site est vraiment extra. De plus, il est même éclairé la nuit pour une baignade jusqu’à minuit.

Nous dînons dans un restaurant chic à coté du port. La déco est moderne, avec lumière tamisée, rivière circulant entre les tables, vue sur l’océan. Nous décidons de goûter à la viande australienne : du bÅ“uf et de l’agneau. Nous demandons le boeuf cuisson bleue. Les yeux du serveur s’écarquillent. Mais oui, nous sommes français. Les plats sont succulents. Le boeuf est fondant! Un vrai régal à couper, et que dire dans la bouche… L’agneau est goûtu, bien présenté avec un mélange de haricots et de morceaux de chorizo. Voilà un repas divin!

4 réflexions sur « Enfin à Cairns »

  1. Seb, tu nous fais rêver. La je m’apprête à écouter l’intervention de L. Benichou (nouveau président d’IBM France) et à Paris il fait 1°. Profite bien !

  2. C’est marrant comme l’ambiance decrite ressemble a la Californie…. sans les crocodiles ni les meduses mais avec une eau plus fraiche par chez nous !
    bisouxx emma

  3. Zavez achete un sac glaciere finalement ?
    Ou ca sera plutot pour la NZ et le CampingCar ou comment transporter son beurre et son lait pour ses special K du matin 🙂
    Moi aussi j’adore (je me repete…) les espaces amenages pour vivre dehors, tables de pique nique, zone de barbecue en plein air etc, tout est super bien amenage pour les chaises roulantes en plus donc ca c’est top (quand tu voyages avec des jeunes enfants en poussette etc), bref c’est un pays ou ils savent VIVRE !!!! Marrant pour les cours de sports en plein air ca j’ai jamais vu la bas ! Il y en au Vietnam par contre !!! (aerobics, valse dans les parcs etc…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *