Fini l’Argentine, direction le Chili

Dimanche 30 Mai

Dur dur le réveil ce matin à 5h30. Les parents ont le courage de prendre une douche avant d’effectuer les 10 h de bus pour aller au Chili. Les enfants se réveillent doucement, petit-déjeunent et se retrouvent dans la rue à 6h15, dans la nuit avec leur sac à dos sur le dos. Ils ne plaignent pas, ils sont en forme…

Nous grimpons dans notre bus qui part à l’heure comme tous les bus en Argentine. Nous nous installons et nous nous reposons. Le soleil se lève vers 8h30 et c’est toujours agréable à regarder, même dans un bus. Nous profitons de l’évolution de la lumière.

Nous nous retrouvons à Jujuy pour un stop et partons grimper la montagne. Nous connaissons déjà les paysages au début du parcours, les ayant effectués la veille en voiture. Puis, nous bifurquons plein ouest. Au fur et à mesure, nous nous extasions sur ce que nous voyons. Les paysages sont magnifiques : les vallées, les montagnes, l’érosion, les couleurs des roches, la couleur de l’herbe si jaune, les quelques animaux sauvages, l’aspect désertique. Ouahhh! Et nous grimpons encore et encore. Nous passons un premier col à 4200m.

Nous traversons ensuite des Salars, grandes plaines de sel au milieu des montagnes. Et dire que la mer était là avant. Impossible à imaginer à plus 4000m d’altitude!

Nous arrivons au poste frontière de l’Argentine, sortons du bus et faisons la queue dehors sous un magnifique soleil. Mais il fait super froid, avec un peu de vent. Voilà, nous quittons ce beau pays après un bon mois de vadrouille et des milliers de kilomètres en bus : 100h déjà, 100heures de trajet de bus déjà parcourues.

Nous revenons donc au Chili, mais cette fois-ci pour visiter le nord. Les Andes, ici, sont magnifiques. Nous sommes à 4800 mètres. Pour le moment, tout le monde a l’air de supporter.

Nous attaquons ensuite la descente sur San Pedro de Atacama, village bien connu des voyageurs car il y a de magnifiques sites à visiter aux alentours. Nous apercevons cet énorme Salar : le 3ème plus grand au monde après celui des US (Salt Lake City) et celui de Bolivie (Uyuni) dans lequel nous irons dans une semaine. Nous reparlerons du Salar lors de nos prochaines excursions.

Nous nous arrêtons à la douane Chilienne qui s’effectue directement dans le village et non à la frontière. Contrôle des papiers et vérification des sacs au scanner : pas de fruits, pas de viandes, pas de… rien. Nous patientons et sommes agréablement surpris pas la température. Il fait vraiment bon au soleil tout en étant à 2400m.

Le bus nous dépose dans une ruelle. La première impression c’est la poussière. Partout. Les sacs à dos sont immédiatement sales. Nous partons à la recherche de notre hébergement. Le centre est en fait tout petit, et nous passons d’auberge en auberge. Les prix sont super élevés en ce lieu très touristique pour des prestations plutôt moyennes ou inexistantes. Après 5 adresses, nous revenons sur la première. Cher mais pas trop et surtout une grande chambre avec salle de bain privée ce qui est un luxe ici.

Nous nous posons, douchons et partons nous promener pour découvrir San Pedro de Atacama où nous allons rester une petite semaine.

Après un petit dîner rapide, nous nous couchons super tôt. Il y a une heure de décalage avec l’Argentine. De plus, le froid arrive, les températures chutent brusquement la nuit tombée.

Une réflexion sur « Fini l’Argentine, direction le Chili »

  1. C’est avec émotion qu’on regarde les images de la région d’Atacama : avec Michèle, nous y avons passé une semaine en décembre 98. Nous avons logé à San Pedro et sillonné toute la région. Sans doute, notre plus beau voyage !
    Gérard et Michèle Chiron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *