Hmongs commerciales

Mercredi 16 décembre

Ce matin, le brouillard est installé. Va t- il résister aux rayons de soleil? Nous prenons notre temps, emmitouflés sous nos couettes. Quand nous partons petit-déjeuner, le soleil n’est pas loin. Nous choisissons un restaurant en terrasse. Nous sommes amusés de voir passer les nuages sous notre nez. Nous sommes bien en montagne, cela nous change du reste de l ‘Asie.

Nous nous promenons dans les rues et allons au marché. Après 2 jours à Sapa, nous sommes vraiment attristés du comportement des populations Hmongs qui harcèlent en permanence les touristes. Elles sont sans gêne, se permettent des familiarités. Elles sont trop tactiles et ont un incroyable débit de paroles en anglais. Aussi, les femmes guettent les touristes et leur courent après. Également, nous observons les groupes partant en « Treck » ie balade à pied bien aménagée. Ces groupes sont toujours accompagnés d’une dizaine de Hmongs très commerciales. C’est vraiment ridicule et surtout bien triste à voir.

Par conséquent, nous sommes ravis d’avoir fait le choix d’un tour en voiture via Sonla et Dien Ben Phu. Grâce à ce voyage, nous avons eu de vrais contacts avec les minorités: simples et authentiques. L’argent et le tourisme pervertissent complétement les gens et leur relation à l’autre. C’est dommage!

L’après midi, nous décidons de nous promener à pied vers le sud de Sapa. Nous sommes vite arrêtés! Une cabane nous attend pour nous faire payer un droit d’accès. Un droit de quoi? Un droit de marcher sur la route où les Vietnamiens circulent en toute liberté! Nous sommes écÅ“urés par cette politique. Le sentiment d’être pris pour des vaches à lait et surtout d’être prisonniers dans Sapa.

Notre bilan : si l’objectif est de voir de jolis paysages, des minorités ethniques authentiques, inutile d’aller à Sapa en circuit organisé depuis Hanoï! Mieux vaut prendre une voiture avec chauffeur et réaliser l’aller retour Hanoï – Dien Bien Phu, loin du tourisme de masse.

Le soir, nous repérons un joli restaurant avec une belle cheminée centrale. Nous sommes bien dans ce cocon chaleureux comme s’il faisait extrêmement froid à l’extérieur. Nous passons un très bon moment tous les 4 et profitons du feu de bois et du sapin de Noël. Et oui, il paraît que Noël approche. Cela nous semble bien loin…

Jeudi 17 décembre

Longue journée de route pour retourner sur Hanoï, 10 heures de voiture avec de la pluie sur le début du trajet. Le soir, nous sommes assez fatigués. Nous avions prévu de voir Thien, un ancien collègue de Sebastien, basé à Hanoï mais nous décalons au lendemain. C’est la finale de football des Olympic SEA (South East Asia) Games se déroulant à Vientiane au Laos. Le Vietnam joue contre la Malaisie. Les drapeaux fleurissent dans la rue, la tension monte. Les malaisiens marquent un but à la dernière minute…. La nuit sera calme. Allez zou, au lit!

Mercredi 16 décembre

Ce matin, le brouillard est installé. Va t- il résister aux rayons de soleil? Nous prenons notre temps, emmitouflés sous nos couettes. Quand nous partons petit-déjeuner, le soleil n’est pas loin. Nous choisissons un restaurant en terrasse. Nous sommes amusés de voir passer les nuages sous notre nez. Nous sommes bien en montagne, cela nous change du reste de l ‘Asie.

Nous nous promenons dans les rues et allons au marché. Après 2 jours à Sapa, nous sommes vraiment attristés du comportement des populations Hmongs qui harcèlent en permanence les touristes. Elles sont sans gêne, se permettent des familiarités. Elles sont trop tactiles et ont un incroyable débit de paroles en anglais. Aussi, les femmes guettent les touristes et leur courent après. C’est vraiment ridicule et surtout bien triste à voir.

Par conséquent, nous sommes ravis d’avoir fait le choix d’un tour en voiture via Sonla et Dien Ben Phu. Grâce à ce voyage, nous avons eu de vrais contacts avec les minorités: simples et authentiques. L’argent et le tourisme pervertissent complétement les gens et leur relation à l’autre. C’est dommage!

L’après midi, nous décidons de nous promener à pied vers le sud de Sapa. Nous sommes vite arrêtés! Une cabane nous attend pour nous faire payer un droit d’accès. Un droit de quoi? Un droit de marcher sur la route où les Vietnamiens circulent en toute liberté! Nous sommes écÅ“urés par cette politique. Le sentiment d’être pris pour des vaches à lait et surtout d’être prisonniers dans Sapa.

Notre bilan : si l’objectif est de voir de jolis paysages, des minorités ethniques authentiques, inutile d’aller à Sapa en circuit organisé depuis Hanoï! Mieux vaut prendre une voiture avec chauffeur et réaliser l’aller retour Hanoï – Dien Bien Phu, loin du tourisme de masse.

Le soir, nous repérons un joli restaurant avec une belle cheminée centrale. Nous sommes bien dans ce cocon chaleureux comme s’il faisait extrêmement froid à l’extérieur. Nous passons un très bon moment tous les 4 et profitons du feu de bois et du sapin de Noël. Et oui, il paraît que Noël approche. Cela nous semble bien loin…

Jeudi 17 décembre

Longue journée de route pour retourner sur Hanoï, 10 heures de voiture avec de la pluie sur le début du trajet. Le soir, nous sommes assez fatigués. Nous avions prévu de voir Thien, un ancien collègue de Sebastien, basé à Hanoï mais nous décalons au lendemain. C’est la finale de football des Olympic SEA (South East Asia) Games se déroulant à Vientiane au Laos. Le Vietnam joue contre la Malaisie. Les drapeaux fleurissent dans la rue, la tension monte. Les malaisiens marquent un but à la dernière minute…. La nuit sera calme. Allez zou, au lit!

3 réflexions sur « Hmongs commerciales »

  1. Pour les hmongs, je suis à peine surpris… Cela confirme mon envie de ne pas retourner au Vietnam et de garder intacts mes souvenirs de 1995.

  2. On vient de regarder à nouveau votre diaporama de bonne année. il est génial. merci de nous faire vivre tout cela. On attend l’Australie avec impatience.
    bises
    anne cé et matt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *