ÃŽles Perhentian

Samedi 26 septembre

 Nous quittons Taman Negara de bonne heure pour une longue journée de transport qui nous mène aux Iles Perhentian. Départ à 8h le matin et arrivée prévue pour 18h sur l’île.

Nous traversons ainsi la Malaisie sur sa largeur et découvrons de très jolis paysage de montagne, pitons rocheux recouverts de verdure. La nature est luxuriante. Nous contournons le parc de Taman Negara. Nous voyons aussi de nombreux champs de palmiers: palmiers pour l’huile. Les enfants sont vraiment cool. Ils supportent bien le voyage. Il ne peuvent pas jouer à la DS en bus car ils ont vite mal au coeur. Alors, ils écoutent de la musique et patientent. Nous arrivons à 17h sur le port puis embarquement sur un bateau rapide avec de gros moteurs. Bonne tranche de rigolade car nous sommes secoués comme des pruneaux. Il y a un peu de houle. Le bateau décolle. Les manettes à fond. Nous découvrons une première plage complètement isolée avec uniquement 7 petits bungalows. Petit paradis pour solitaires. Le bateau ne peut nous déposer directement à notre hôtel car la marée est trop basse. Ainsi, il nous laisse à la jetée puis 15 minutes de marche avec les sacs sur le dos : chaleur et humidité nous accueillent. L’hôtel est composé de bungalows répartis sur la plage et dans un petit jardin tranquille. La chambre est sommaire : douche à l’eau froide, mais nous avons l’habitude maintenant! Les moustiques arrivent. Il va falloir se protéger pendant notre séjour. Dîner sur la plage et dodo.

Dimanche 27 septembre

Journée de repos après notre long trajet de la veille. Découverte de l’île à pied. Nous allons de plage en plage en passant par la forêt ou en traversant des rochers. Les rochers ressemblent à ceux des Seychelles : gros blocs de grès polis par la mer. Les plages sont très jolies avec cocotiers et autre végétation. La jungle est juste derrière. D’ailleurs, seules les plages sont habitées. Le reste est complètement inoccupé, inaccessible. Retour à l’hôtel pour le déjeuner. Nous adorons avoir les pieds dans le sable. Repos et direction une micro plage avec un coin pour le snorkling. Nous découvrons les magnifiques coraux. Nous sentons la différence avec les Gili Islands. Ici, très peu de coraux morts.

Tout de suite, c’est nettement plus joli.

Coup d’Å“il sur les mails, et nous apprenons que la mère de Seb s’est cassé le bras en chutant dans la rue à cause d’un objet qui trainait. Fracture qui nécessitera une intervention, pose de broche…. Coup de tel avec Skype dans la chambre de l’hôpital pour prendre des nouvelles en direct. C’est douloureux, mais ça va aller. Toute la famille fait des gros bisous au téléphone en essayant de réconforter!

Lundi 28 Septembre

Journée sans grosse activité : travail pour les enfants, plage et châteaux de sable, snorkling, relax et une plongée pour Stef et Seb sur le site D Laggon : Magnifiques Raies, Tortue, et très beaux Poissons Ange, Poisson Diamant, …

Mardi 29 Septembre

Ce matin, nous avons organisé une sortie en snorkling. Limi, notre boat driver arrive à 8h30 pour nous emmener sur différents sites. (Oui, 8h30 c’est tôt, mais avec le soleil, nous sommes précautionneux surtout en mer). Au programme 3 sites : Shark point, Tuduk Point et Turtle Point.

Nous arrivons sur Shark point, Limi est assez confiant pour que nous voyons des requins. Stef est refroidit, Emma idem. Bref, les hommes y vont seuls. Le site est superbe avec de magnifiques coraux. La lumière pénètre bien. Les couleurs sont franches. Mathéo suit son papa de près et s’accroche à son épaule pour se faire tirer. Seb scrute les fonds avec excitation. Et voilà 2 requins à pointe noire. Nous nous immobilisons pour ne pas les effrayer. Mathéo ouvrent grand les yeux, ils sont à 5 m de nous. Un assez gros de 1m50 et un autre de 1m20. Toujours fabuleux à regarder nager. Nous continuons en admirant nos « classiques » poissons : Poisson clown, Trigger Fish, Perroquet, Poisson ballon, Poisson ange, …. 15 minutes plus tard, nous arrivons sur un fond plus sablonneux. Bon terrain pour les requins pour se dissimuler. Et nous revoyons 3 autres requins : un régal!

En remontant sur le bateau, c’est la désolation! Notre super appareil photo étanche ne l’est plus. Il a pris l’eau. Nous ne comprenons pas. Il est rempli d’eau de mer! Il est mort. Nous sommes loin de la maison. Allons nous essayer de faire marcher la garantie Olympus? …. Relativisons, ce n’est que du matériel. Mais il nous était vraiment pratique. Et pour Stef, cet appareil est sentimental. Ce sont nos amis qui nous l’ont offert…

Deuxième site : Plongée à flanc de rocher. Stef et Emma sautent dans l’eau cette fois. Nous nous promenons tranquillement en admirant les fonds. Là aussi, de nombreux coraux de toutes les couleurs.

Dernière plongée : Sur le chenal séparant les 2 îles Perhentian. Limi nous garantit la présence de Tortues. Effectivement, du bateau, nous apercevons des taches foncées sur le fond sablonneux. Ce sont des tortues. Nous nous équipons et plongeons. Toute la famille se régale. Les tortues sont plutôt dociles si nous ne nous approchons pas trop près.

Mercredi 30 Septembre

Ce matin, Stef et Seb ont prévu une plongée sur le site de T3 bay. Il s’agit de gros pitons rocheux recouverts de coraux où il est possible de se promener. C’est vraiment un régal car nous sommes dans un canyon et nous nous promenons sous l’eau. De nombreux poissons ange, des tous petits Nudibranches, quelques Puffled Fish, et une magnifique méduse grosse comme un ballon de foot. Nous l’observons se déplacer entourée de ses petits poissons. Étonnant! Stef nous montre une énorme murène qui pour une fois n’est pas dans un trou, mais posée sur un rocher. Elle mesure au moins 2 m, voire plus. C’est énorme. Elle est calme, la bouche ouverte en train de filtrer l’eau. Ses petites dents sont bien visibles. Nous l’approchons doucement pour admirer le spectacle.

Jeudi 1 octobre

De nouveau, avec Limi, nous décidons de faire le tour de la deuxième île en bateau et de s’arrêter pour des séances de snorkling. Un des plus jolis sites de snorkling est certainement celui du LightHouse : un phare est posé sur un bloc de rocher en pleine mer. Limi nous dit qu’il n’y a pas de requins ici. Aussi, nous partons à 3, Mathéo préférant rester sur le bateau avec son copain Limi. Le site est fabuleux. Des coraux durs et mous recouvrent le rocher et accueillent de nombreux poissons. Nous sommes en pleine mer, la houle est formée. Mais, en-dessous c’est le calme. Le site descend jusqu’à 10 m donc très visible même de la surface. En fait, 2 requins sont présents. Ils font leur ronde et nous les croisons régulièrement. Stef les voit, prend sur elle et enfonce ses ongles sur sa bouée préférée! Nous restons longtemps ici, tellement le site est riche.

Nous continuons ensuite notre balade autour de l’île. Nous essayons la plage de Mira avec ses 7 bungalows. C’est complet. Nous étions prêts à vivre comme des Robinson Crusoe.

L’après-midi, Seb retourne à l’eau pour une plongée. En fait, le lendemain, nous avons prévu la visite d’une épave. Seb aimerait la valider dans son cursus PADI Advanced. Avec 5 plongées advanced, on obtient la certification. Seb en possède déjà 2 : Plongée de Nuit et Plongée profonde. Tout s’accélère. Nous avons du temps ici. Les tarifs ne sont pas chers. Du coup, il réalise la plongée Advanced de Navigation l’après-midi. Lecture, questions, debrief et exercices sous l’eau : Réaliser un carré de 30 mètres sous l’eau et atterrir à son point de départ. Seb s’en sort bien, très bien même. En fait, il faut bien calculer son palmage, être régulier et utiliser son compas sous l’eau. Deuxième exercice, la navigation naturelle. Le moniteur nous demande d’aller à coté du récif puis d’aller à un point donné. Seb est concentré et essaie de calculer le nombre de cycle de palme. Puis le mono, nous demande de retourner à la bouée. Là, c’est plus difficile, car sans compas, nous n’avons qu’une idée floue des angles de déplacement sous l’eau. Il faut prendre des repères sous marins. Seb s’en sort avec un peu de chance. L’exercice est vraiment intéressant.

5 réflexions sur « ÃŽles Perhentian »

  1. Dans les embouteillages… Alors c’était un régal de suivre ces qq journées d’aventures! Bravo Seb pour le Padi, et bravo à Mathéo et aux filles pour leur courage !
    B

  2. Entre les requins (je suis solidaire avec toi Stéphanie !), les sangsues, les trucs qui grouillent, qui rampent ou qui sont gluants, je ne sais que choisir … Finalement, je préfère mon chat !

  3. En pleine pression de 4Q au bureau, tu imagines l’oxygène qui arrive non seulement dans mes poumons, mais aussi dans mon cerveau remué par les ssl ctir et autres plaisanteries de notre quotidien …… !!!

    PS avec Latitude je te vois même depuis le parvis …. 🙂

  4. euh… ca vous dit de réinvestir dans un appareil sous marin en attendant de faire marcher la garantie?
    on ne peut décemment pas rester sans photos sous-marines pendant tout le reste du séjour!!
    Si vous voulez, on fait un sondage parmi les followers du blog 😉

    1. Hello Anne Marie,

      Nous y travaillons, mais pour l’instant impossible d’en trouver un autre.
      J’ai une solution de back up en cours impliquant du monde en France. Sinon, dernière solution en acheter un à Bangkok…
      Mais oui, nous sommes pour le sondage afin de démontrer l’importance de petit appareil photo 😉

      En tous les cas, l’Olympus nous manque vraiment car nous faisons moins de photo, nous sommes moins libre. Le reflex Canon sur la plage, c’est pas une bonne idée, ni sous les averses tropicales….
      Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *