Kings Canyon

Mardi 26 janvier

A 6h15 du matin, Seb est allé voir le lever du soleil alors que le reste de la famille terminait sa nuit dans la cabine. Après le petit déjeuner, nous sommes tous retournés sur le site d’Uluru, ne pouvant pas le quitter comme ça. Nous faisons une petite promenade : la Mala walk qui mène jusqu’à un point d’eau sacré. En nous approchant de la roche, nous apercevons ses grottes, ses pentes où l’eau par temps de pluie, doit ruisseler comme des cascades sur des toboggans. D’ailleurs, des traces noires marquent le chemin. Nous apprécions les arbres qui longent le monolithe. En chemin, nous apercevons quelques dessins blancs, rouges et jaunes à même la roche racontant la vie des aborigènes. Nous reconnaissons des boomerangs, des feuilles de palmes, des serpents, des oiseaux. Les dessins se superposent. Aussi, des piquets sont plantés sur la roche pour aider à la grimpette du rocher. Mais, il est fortement déconseillé de le faire. En effet, Uluru est sacré aux yeux des Malas. Escalader Uluru, c’est un peu comme entrer dans une mosquée avec des chaussures ou monter sur l’autel de Notre-Dame.

Nous prenons la voiture et faisons le tour du rocher rouge. Là, nous apercevons un dingo sur la roche. Il joue à cache-cache avec trois aborigènes qui se réfugient dans les fentes du monolithe. Nous prenons le temps de les observer. Nous sommes ravis de voir notre premier gros animal dans la nature ainsi que ses habitants.

Nous continuons notre balade en visitant le centre culturel. Là, nous trouvons des explications sur la culture aborigène, illustrées par de jolis dessins colorés. Nous entrons dans une galerie d’art. De superbes toiles sont à vendre. Stef en repère une mais malheureusement, c’est un peu cher et surtout assez encombrant…

Nous regardons tous les objets crées par des artistes locaux: paniers confectionnés avec les herbes du spinifex, bâtons de bois sculptés utilisés comme instruments de percussion, boomerangs décorés pour la chasse, mini toiles colorées, lances, boucliers, animaux sculptés…

En fin de matinée, nous reprenons la voiture, direction Kings Canyon. 3 heures de route nous attendent. Le trajet est un peu long et Seb est fatigué. Nous arrivons vers 15h et allons nous détendre dans la piscine. Là, un groupe d’une vingtaine de jeunes australiens et australiennes barbotent avec bières, paquets de chips à la main. Nous sommes surpris de voir autant de monde dans ce site si isolé.

En fin de journée, nous nous promenons un peu dans le canyon. Nous suivons un chemin pendant près d’ une heure au milieu de la végétation. On se demande comment celle-ci peut-elle pousser. Mais un filet d’eau suffit. Le canyon est impressionnant. Sur la fin de la balade, nous découvrons un joli cirque aux teintes ocres. Grâce aux arbres, nous ne subissons pas trop la chaleur malgré les 40° à l ‘ombre. Nous rentrons à l’hôtel afin de profiter du coucher du soleil rougissant encore un peu plus les roches.

3 réflexions au sujet de « Kings Canyon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *