Découverte de Koh Nang Yuan

Jeudi 8 octobre 2009 :

Nous faisons enfin une superbe nuit. Le bungalow est tip top : calme, grand, 2 grands single bed bien fermes et un grand matelas pour les enfants, clim douce, ventilo si besoin, et le bercement des vagues en fond sonore. Nous nous réveillons en douceur. Douche, à l’eau froide bien sûr. Indispensable pour bien se réveiller. Il paraît que cela raffermi les chairs. Résultat dans 10 mois! Nous descendons de notre petite montagne pour rejoindre le resto. Il nous faut marcher sur le banc de sable avant le petit déjeuner. C’est extra! Le petit déjeuner est inclus dans le prix, ouf! De plus, il est excellent et très copieux : Å“ufs, saucisses, toasts, vraie confiture de fraise, salade de fruits, excellent gâteau à la banane… La vie est belle!

Nous nous dirigeons ensuite vers la plage du coté du Japanese Garden. Nous nous équipons des palmes, masques et tubas et petite balade sous-marine en famille. La lumière n’est pas top car le ciel est bien couvert, mais les coraux sont très jolis. Nous nous promenons, apercevons rapidement un Trigger Fish Titan plutôt costaud. Ici, ils sont « nasty » ie à éviter car un coup de dent est rapide et fréquent. Il marque bien leur territoire. Nous voyons aussi de nombreux goupillons colorés. Ils sont magnifiques. Cela ressemble vraiment à un petit goupillon pour tétine de biberon, mais en rouge, bleu, jaune, mauve, vert, … et au milieu des coraux. Quand on s’en approche de trop, il se rétracte dans la roche.

Nous retournons sur la plage? Nous découvrons l’arrivée des groupes de touristes, essentiellement chinois et japonais qui viennent passer quelques heures sur ce petit paradis. Nous réalisons vraiment le décalage culturel. Ils sont équipés de gilets de sauvetage, barbotent dans 1m d’eau et donne du pain de mie aux poissons ( Sergent Fish : on ne peut plus commun). Nombreux sont ceux qui ne savent pas nager. Nous avons même assisté au début de noyade d’une chinoise, malgré tout l’équipement et le mètre d’eau. Hihi! On rigole bien ici! Le tuba la gênait pour respirer, même debout. Les seuls qui s’écartent du bord de plage pour aller découvrir les magnifiques coraux à 30m de là, sont des occidentaux. Ca fait peur!

Mathéo et Emma, pendant ce temps-là, sautent, courent, plongent dans tous les sens avec leur nouvel ami thaïlandais : Kha. On se régale de les voir jouer ensemble sans même se parler. Ils se comprennent à leur manière, c’est génial à voir!

Seb a une plongée à 13h. En s’y rendant, il se fait aborder par un couple de français qui avait repéré la famille Leblanc dans le bateau. Avec des enfants, nous ne passons pas inaperçu. C’est simple, nous sommes les seuls, en fait. Laure et Paul réalisent aussi un tour du monde, nous échangeons bien, retour d’expérience, conseil, échange d’email pour se retrouver peut être en Australie pour l’Open de Tennis à Melbourne fin janvier. Qui sait! Cf leur blog : http://atataouine.com/

Seb arrive au club de plongée du resort, plutôt confiant, se disant que vu le niveau du resort, le club devrait être à la hauteur. En fait, rapidement, il sent le manque de professionnalisme. Même si cela ne fait que 20 plongées, nous avons eu l’occasion de côtoyer différents clubs, dans différents pays et différents moniteurs. Le briefing est rapide, incomplet. Seb vérifie son matériel seul, mais pas de double vérification par le moniteur. Le matériel n’est pas de toute dernière fraîcheur, etc etc… Ce n’est pas grave, on y va avec précaution et méfiance. Dans l’eau, c’est assez vite la déception aussi! L’eau est plutôt trouble, le départ se fait non loin du débarcadère, on y retrouve des boîtes de pringle sous l’eau! Et les poissons sont peu nombreux et rien d’original. La guide ne guide rien, arrive même à nous perdre. Heureusement que Seb est méfiant et a un bon coup d’Å“il, car elle partait nous chercher dans la mauvaise direction. Les 3 autres plongeurs sont chinois. Souvent, il se dit qu’ils sont mauvais en plongée et ne respectent pas les fonds. Et bien c’est vrai! Ils naviguent absolument pas à l’horizontal, sont rivés derrière leur appareil photo, prennent les photos de loin, et n’hésitent pas à se mettre debout, les palmes dans le fond, pour leur magnifique cliché. Bref l’horreur! La guide ne fait pas beaucoup mieux… Bref, c’est triste tout cela. Seb est dégouté. Il pensait être sur un des meilleurs spots de plongée au monde. Pour le moment, le score est très faible. A suivre demain avec une plongée en bateau …

Depuis quelques jours, nous nous disons qu’il serait bien de se faire envoyer quelques livres à Bangkok. Les enfants lisent bien et ont pratiquement fini le stock. Et la poste de Bangkok est plutôt efficace. Nous préparons une liste de livres qu’on aimeraient pour les enfants et pour nous. Nous questionnons les parents de Stéphanie pour un envoi en poste restante à Bangkok. Ils réagissent immédiatement, se renseignent. Envoi via Chronopost sous 3 jours. Nickel. Le montant est confidentiel… Sympa les grand-parents! Cela fait plaisir de savoir que nous pouvons compter sur eux!

En parlant de grand-parents, une tendre pensée pour la maman de Seb qui se fait poser une broche dans son bras cassé. Bisessss

2 réflexions sur « Découverte de Koh Nang Yuan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *