La Vallée Sacrée des Incas

Vendredi 2 juillet

Nous quittons l’hôtel Casa Elena après le petit-déjeuner près de la cheminée. Yves et Elena sont toujours aussi adorables avec nous. A 8h30, notre voiture arrive. Nous partons pour la journée en direction d’Aguas Calientes pour visiter le Machu Picchu le lendemain. Xavier, notre chauffeur, est très agréable et nous avons de bonnes discussions ensemble. Nous faisons route vers Chinchero, un village dans la vallée sacrée des Incas. En chemin, nous traversons de magnifiques paysages ruraux. Arrivés dans le village, nous découvrons de mignonnes petites ruelles et grimpons sur le site Inca. Face à nous, se trouvent de magnifiques terrasses, d’énormes blocs de pierres arrondies, ajustées à la perfection mais aussi une très jolie église coloniale du XVI ème siècle aux murs et plafonds colorés. Puis, nous nous baladons dans le village. Dans un petit patio, nous voyons des femmes tisser. Elles préparent aussi des teintures. Mousses, graines, feuilles vont donner de jolies couleurs à leurs fils d’alpaga. Cela donne des idées à Mathéo qui va par la suite collectionner un tas de petits trésors sur le chemin du Machu Picchu.

Nous reprenons la voiture et nous nous dirigeons vers Moray. Là, nous admirons l’ingénieux système de terrasses incas en amphithéâtre. C’est magnifique! La vue sur la Cordillère est spectaculaire. Là, les incas faisaient des essais de cultures en étages, celles-ci variant en fonction des températures. Maïs, pommes de terre, cocas étaient donc cultivés. Nous apprécions les paysages de la campagne péruvienne. Nous croisons ânes, porcs et des canards sur notre route.

Puis, nous allons visiter les salines à quelques kilomètres de là. Au détour d’un virage, nous surplombons les Salines en pleine Cordillère des Andes. Le spectacle est étonnant. C’est extraordinaire, du jamais vu…

Plus de 4000 bassins appartiennent aux habitants du village, un par famille. Des nuances de blanc, beige, chocolat sous nos yeux. C’est magnifique! Nous nous en approchons par la route puis par un petit chemin longeant les bassins.

Grandiose! Nous sommes médusés par le décor. Nous mitraillons les Salines, une beauté de notre planète.

Nous finissons notre journée avec Xavier qui nous dépose sur le site d’Ollantaytambo. Il s’agit d’une imposante forteresse qui surveillait le chemin du Machu Picchu que nous découvrons malheureusement à l’ombre. Du haut des ruines, après une série d’escaliers très raides, nous sommes récompensés par une vue incroyable sur la région.

Ce temple était en pleine construction lors de la conquête espagnole. Ainsi, il reste inachevé.

Nous sommes une fois de plus impressionnés par la qualité du travail des incas.

La nuit tombe peu à peu, nous allons prendre notre train pour Aguas Calientes. Mais l’horaire sur notre billet n’est pas le bon. Il faudra alors patienter plus d’une heure dans la gare. Nous nous installons donc dans un café le long des rails pour savourer, riz au lait, café et bons jus de fruits frais.

Vers 20H, nous prenons notre train avec le flot de touristes qui comptent comme nous visiter le Machu Picchu le lendemain. Drôle d’impression de voir les locaux monter dans leur propre wagon et les touristes dans le leur, les tarifs étant bien évidemment différents…

Nous arrivons donc tardivement dans notre hôtel où nous nous couchons directement car le lendemain, nous comptons nous lever vers 3h30 du matin.

Une réflexion sur « La Vallée Sacrée des Incas »

  1. Avec plus ou moins de retard, c’est selon, de joyeux anniversaires à une bonne partie de l’équipe… Tchin, Tchin… à l’eau du pays des Incas. Vous avez gardé l’étiquette?
    Nous vous souhaitons une bonne découverte de l’Equateur… Biz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.