Les Elephants

Mardi 24 novembre

 Une journée bien chargée nous attend: Trek pendant 3h, déjeuner, balade à dos d’éléphant pendant 2h, puis retour en mini van sur Pakse.

Nous partons pour notre trek vers 9h. Il ne fait pas trop chaud ce matin. Idéal pour se balader. Notre guide est gentil et nous conduit à travers la foret. Nous tombons sur différentes plantations dont :

– des champs de cacahuètes : là , c’est la grande surprise! Les cacahouètes poussent dans la terre. Nous arrachons un pied qui ressemble à des tiges de petits pois. Nous découvrons tout autour des racines, des bulbes de cacahuètes! Nous ouvrons le bulbe et nous y trouvons la graine de cacahuète. Celle que l’on grille avec du sel!

  • des champs de piments : nous connaissions déjà. Mais le rouge vif des piments est toujours impressionnant. Seb décide d’y goûter. C’est carrément hot hot hot hot. Horrible!
  • des champs de coton : nous découvrons ces fleurs blanches en forme de boule.
  • des rizières : nous traversons une rizière que les Lao moissonnent. Le travail se fait à la main avec une serpette. Les paysans font des petits ballotins au fur et à mesure. Les couleurs sont magnifiques. L’ambiance est bonne. Nous nous photographions mutuellement. Et oui, il n’y a pas beaucoup d’enfants blancs dans le coin…

Nous arrivons dans un village tribal. Une bonne centaine de personnes y vivent. Les maisons sont toutes sur pilotis. Les poules , coqs, cochons, chiens, chats vivent leur vie au milieu du village. Les enfants aussi.   Aucun homme dans le village. Quelques femmes apparaissent à l’embrasure des portes. Le thé, le tabac, les piments sèchent au soleil. Sous les maisons, nous voyons quelques cercueils en bois. Ils sont là, vides, prêts à être utilisés. Les enfants jouent avec peu de choses: un pneu et un bâton leur suffisent pour bien s’amuser.

Nous arrivons près des écoles : l’ancienne et la nouvelle qui se construit. Nous rencontrons le maître et la maîtresse. Stéphanie découvrent les cahiers. Étonnamment, les cahiers ont des lignes comme en France. Les classes sont mixtes. Mais les filles et les garçons sont séparés sur les bancs d’école.

Nous avons pris notre temps pendant la balade. Nous décidons d’écourter le trek et de rentrer au lodge. Il est 11h30 et il fait vraiment chaud maintenant. Les enfants rougissent. Petite baignade dans la rivière avant le déjeuner!

Les repas sont toujours aussi bons. La viande est succulente. Nous nous préparons mentalement pour notre balade à dos d’éléphants. Nous avions déjà eu l’occasion d’en faire une en Thaïlande, en 2008, à Koh Samui, sous des trombes d’eau. Nous partons à travers la forêt avec les 2 éléphants. Nous sommes haut perchés. Cela ballote pas mal. Les éléphants sont capables de passer à travers des chemins très étroits et accidentés. Leurs pattes sont en fait alignées. C’est étonnant le contrôle qu’ils ont. Nous grimpons dans la forêt. Alors, nous sommes tassés dans le fond de notre fauteuil en osier. Puis, nous descendons à pic, et là, nous nous accrochons fermement pour rester en place. C’est vraiment drôle! Les éléphants aiment bien arracher quelques branches au passage pour leur déjeuner. Nous traversons la rivière. Le courant est assez fort, mais cela ne les gène aucunement. Ils en profitent pour se désaltérer. Nous traversons ensuite tranquillement un village. C’est évidemment rigolo. Puis nous re-pénétrons dans une forêt plus dense et détrempée. Les pattes des éléphants s’enfoncent allègrement dans la boue en faisant des gros bruits de ventouse. C’est nettement plus facile à traverser à dos d’éléphant qu’à pied. Nous arrivons ensuite au lodge à dos d’éléphant en retraversant la rivière. Voilà une bonne promenade de 2h. Tout le monde est ravi, petits et grands!

Après une petite pause boisson, nous repartons en mini van vers Pakse. Sur le chemin, Seb ne se sent pas très bien. Cela se confirme en arrivant à l’hôtel. Une bonne petite Gastro! La première pour Seb. Ce sera donc diet ce soir pour lui.

Mardi 24 novembre

Une journée bien chargée nous attend: Trek pendant 3h, déjeuner, balade à dos d’éléphant pendant 2h, puis retour en mini van sur Pakse.

Nous partons pour notre trek vers 9h. Il ne fait pas trop chaud ce matin. Idéal pour se balader. Notre guide est gentil et nous conduit à travers la foret. Nous tombons sur différentes plantations dont :

– des champs de cacahuètes : là , c’est la grande surprise! Les cacahouètes poussent dans la terre. Nous arrachons un pied qui ressemble à des tiges de petits pois. Nous découvrons tout autour des racines, des bulbes de cacahuètes! Nous ouvrons le bulbe et nous y trouvons la graine de cacahuète. Celle que l’on grille avec du sel!

– des champs de piments : nous connaissions déjà. Mais le rouge vif des piments est toujours impressionnant. Seb décide d’y goûter. C’est carrément hot hot hot hot. Horrible!

– des champs de coton : nous découvrons ces fleurs blanches en forme de boule.

– des rizières : nous traversons une rizière que les Lao moissonnent. Le travail se fait à la main avec une serpette. Les paysans font des petits ballotins au fur et à mesure. Les couleurs sont magnifiques. L’ambiance est bonne. Nous nous photographions mutuellement. Et oui, il n’y a pas beaucoup d’enfants blancs dans le coin…

Nous arrivons dans un village tribal. Une bonne centaine de personnes y vivent. Les maisons sont toutes sur pilotis. Les poules , coqs, cochons, chiens, chats vivent leur vie au milieu du village. Les enfants aussi. Aucun homme dans le village. Quelques femmes apparaissent à l’embrasure des portes. Le thé, le tabac, les piments sèchent au soleil. Sous les maisons, nous voyons quelques cercueils en bois. Ils sont là, vides, prêts à être utilisés. Les enfants jouent avec peu de choses: un pneu et un bâton leur suffisent pour bien s’amuser.

Nous arrivons près des écoles : l’ancienne et la nouvelle qui se construit. Nous rencontrons le maître et la maîtresse. Stéphanie découvrent les cahiers. Étonnamment, les cahiers ont des lignes comme en France. Les classes sont mixtes. Mais les filles et les garçons sont séparés sur les bancs d’école.

Nous avons pris notre temps pendant la balade. Nous décidons d’écourter le trek et de rentrer au lodge. Il est 11h30 et il fait vraiment chaud maintenant. Les enfants rougissent. Petite baignade dans la rivière avant le déjeuner!

Les repas sont toujours aussi bons. La viande est succulente. Nous nous préparons mentalement pour notre balade à dos d’éléphants. Nous avions déjà eu l’occasion d’en faire une en Thaïlande, en 2008, à Koh Samui, sous des trombes d’eau. Nous partons à travers la forêt avec les 2 éléphants. Nous sommes haut perchés. Cela ballote pas mal. Les éléphants sont capables de passer à travers des chemins très étroits et accidentés. Leurs pattes sont en fait alignées. C’est étonnant le contrôle qu’ils ont. Nous grimpons dans la forêt. Alors, nous sommes tassés dans le fond de notre fauteuil en osier. Puis, nous descendons à pic, et là, nous nous accrochons fermement pour rester en place. C’est vraiment drôle! Les éléphants aiment bien arracher quelques branches au passage pour leur déjeuner. Nous traversons la rivière. Le courant est assez fort, mais cela ne les gène aucunement. Ils en profitent pour se désaltérer. Nous traversons ensuite tranquillement un village. C’est évidemment rigolo. Puis nous re-pénétrons dans une forêt plus dense et détrempée. Les pattes des éléphants s’enfoncent allègrement dans la boue en faisant des gros bruits de ventouse. C’est nettement plus facile à traverser à dos d’éléphant qu’à pied. Nous arrivons ensuite au lodge à dos d’éléphant en retraversant la rivière. Voilà une bonne promenade de 2h. Tout le monde est ravi, petits et grands!

Après une petite pause boisson, nous repartons en mini van vers Pakse. Sur le chemin, Seb ne se sent pas très bien. Cela se confirme en arrivant à l’hôtel. Une bonne petite Gastro! La première pour Seb. Ce sera donc diet ce soir pour lui.

2 réflexions au sujet de « Les Elephants »

    1. Et oui, tu touches un point sensible. Nous sommes certainement un peu fatigués. Depuis , nous prenons plus de jus de fruit et prévoyons un traitement vitaminé à Noel au Vietnam.
      Aujourd’hui 8 decembre, tout le monde est en forme 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *