Les Leblanc au Ciné

Lundi 19 avril

Depuis que nous sommes arrivés à Valparaiso, nous trainons le matin et découvrons la ville et ses merveilles en fin de matinée. Aujourd’hui, nous allons nous perdre sur la colline Alegre, là où se trouve le musée des Beaux-Arts. Celui-ci est fermé depuis quelques années mais le bâtiment Art déco vaut le déplacement. Pour la première fois, nous prenons los ascensores, les funiculaires grimpant et descendant les collines. On en dénombre une quinzaine encore activité dans la ville. C’est assez rapide et marrant pour les enfants.

Puis, nous nous dirigeons vers la colline Artilleria, là où se trouve le musée naval. Depuis cet endroit, la vue sur le port est imprenable. Aussi, nous avons un très bon recul sur la ville et ses collines surpeuplées. On se demande même comment les maisons tiennent à flanc de collines. Apparemment, elles bougent énormément lors des tremblements de terre mais ne s’écroulent resque jamais.

Nous continuons notre ballade dans la ville basse et prenons le métro (construction française) juste pour l’expérimenter. Nous ne connaissons même pas le nom de notre station d’arrivée lorsque la guichetière nous le demande. Nous voulons juste prendre le métro!

Nous descendons à la dernière station de la ville: el Baron. Là, nous ne sommes pas loin du marché. Nous y faisons un tour. C’est bondé de monde. Stef est un peu parano avec le sac à dos. Elle remarque quelques regards intéressés.

Nous nous écartons du marché et prenons la rue de France. Nous déjeunons dans un petit resto « La otra cocina ». Le menu n’est pas cher et la nourriture est correcte.

Nous prenons le chemin du retour quand nous tombons sur un ciné. A l’affiche: El dragon.

Et si nous allions au ciné comme à la maison… C’est parti, il est 14H30, le film commence dans 20 minutes et c’est en espagnol. Cela ne gêne personne. Bien au contraire, Stef est ravie!

Nous finissons notre journée en cherchant désespérément des livres en français pour nos enfants.

Mais NADA!

Les garçons partent à la recherche d’une boutique d’appareil photo pour acheter un filtre (cassé lors d’une malheureuse chute) pendant que les filles s’installent dans un petit café super mignon en face de notre hôtel « El café del jardin ». Nous y dévorons un délicieux chocolat chaud maison (chocolat en barre fondu) et des gaufres fourrées au Manjar, lait concentré cuit jusqu’à l’obtention d’un caramel. Miam!!!

Le soir, nous retournons au même endroit pour le dîner. Une super adresse où l’on se sent comme à la maison…

3 réflexions au sujet de « Les Leblanc au Ciné »

  1. Même dans la librairie française de Santiago dans le quartier piéton, vous n’avez rien trouvé pour les kids ? Etonnant… Biz à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *