Les Leblanc en Camping-car

Jeudi 25 février

  Nous partons à la découverte de Christchurch, la plus grande ville de l’île du sud. Notre première impression nous laisse penser que c’est une ville où il fait bon d’y vivre. Nous visitons le centre d’art, ancienne université, reconvertie en de nombreuses galeries d’arts accueillant divers artistes que nous voyons à l’oeuvre: peinture sur céramique, couturière, créatrice de bijoux en argent, calligraphe japonais ainsi que « origamiste ». Les bâtiments sont de pierre. Les arbres sont décorés de lampions rouges. Nous sentons que le nouvel an chinois n’est pas bien loin. Puis, nous nous dirigeons vers la place de la cathédrale où se tiennent un marché mais aussi quelques caravanes de restauration. On y trouve de l’animation. Le moderne cotoie l’ancien. La cathédrale est imposante. A l’intérieur, un long tapis de fleurs décore la nef. Par chance, nous nous trouvons pendant la semaine des prestigieuses floralies. Nous continuons notre promenade dans la New Regent Street, où des maisons aux tons pastels sont alignées. Elles dégagent un charme certain. Le tramway de la ville traverse régulièrement ce quartier piéton. Nous sommes séduits par endroit. Puis nous passons au-dessus de la rivière: l’Avon qui serpente dans la ville. Quelques barques se promènent guidées par leur gondolier.

Nous rentrons en passant par les jardins botaniques. De majestueux arbres font de l’ombre aux pelouses bien entretenues. Des travailleurs viennent pique-niquer et se reposer là pendant leur pause déjeuner. Nous sentons le décalage entre leur vie en temps que travailleurs ici et nous dans notre environnement parisien.

Nous partageons les mêmes activités mais le cadre de vie est bien différent!

Nous déjeunons dans notre camping car face aux terrains de criquet…

Enfin, nous quittons la ville pour rejoindre la péninsule de Banks. Nous empruntons la summit Road livrant de magnifiques panoramas sur les plaines désertes ou presque. Les seuls habitants que nous croisons sont nos amis les moutons: les moumoutes pour les plus familiers…

Nous sommes subjugués par les paysages. C’est à tomber par terre! Au loin, nous apercevons des baies aux eaux turquoises. Nous décidons de nous en approcher. Nous optons pour Okains bay.

Nous allons nous tremper les pieds et nous allonger sur la plage. Puis, nous décidons de nous arrêter là pour la nuit. Ce sera notre première nuit en camping sauvage. Le ciel devient bien noir. Nous fermons nos rideaux et nous nous installons bien confortablement dans notre nouvelle maison mobile. Vive le camping sauvage!

7 réflexions sur « Les Leblanc en Camping-car »

  1. Ca se conduit bien? On vient de réserver le notre pour cet été aux US. On est preneur de commentaires et conseils! Bises. Anne Cé

  2. ah j’oubliais..j’ai appris lors de mon passage en NZ que les kiwis étaient de fruits excellents……mais aux vertus laxatives!!

    Moi j’dit ça juste pour vous aider parce qu’à 4 dans un camping car, y’a de quoi être bien « emmerdé »….

    allez biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.