London

Mardi 26 juillet

Vers 6h30, nous nous préparons et prenons notre petit déjeuner. Un festin. Stef n’a jamais vu un buffet aussi garni, aussi copieux. Tout paraît délicieux. Saumon, chorizo, jambon serrano, jus de fruits frais, des pains et pâtisseries de toutes sortes. L’appétit n’est pas grand. Nous ne savons plus si c’est l’heure de manger pour nous. Petit déjeuner ou dîner? Nous sommes un peu perdus.

Nous prenons la navette pour l’aéroport. Au moment du contrôle des bagages, on nous refuse nos achats de duty free de Guayaquil. Impossible de prendre avec nous les deux bonnes bouteilles de vin rouge d’Amérique du sud, achetées à l’aéroport de Guayaquil, soigneusement choisies avec une belle étiquette: «  El fin del mundo » symbolique pour nous, que nous souhaitions offrir à Claire et Thomas! Nous sommes dégoutés. Les produits ne venant pas de la communauté européenne sont refusés. On n’a pas demandé à rester une nuit à Madrid nous! Nous devons donc laisser nos achats sur le tapis roulant! Des lois à la c..! Rrrrr!!!

Nous allons donc racheter deux bonnes bouteilles au duty free de Madrid ainsi que du chorizo et des M&Ms… Miam!

L’avion n’a pas de retard. Nous décollons à 8h45 pour une arrivée à 10h à Londres.

Nous récupérons les bagages. Mais au bout de 20 minutes de tapis roulant, nous ne trouvons pas notre gros sac gris de Seb avec tous les habits à l’intérieur. Alors, nous faisons toutes les démarches administratives, remplissons les formulaires pour la récupération du bagage, peut être.

Un petit taxi londonien à la sortie de l’aéroport et c’est parti pour 45 minutes de route. Les enfants découvrent un nouveau style architectural: des maisons en briquettes, des bow windows, des cabines téléphoniques rouges, des boîtes à lettres rouges… Le taxi nous fait une visite guidée de la ville. Incroyable! Sympathique!

A l’arrivée, nous sommes attendus. Trois visages très souriants nous ouvrent la porte. Ce sont les premières retrouvailles… C’est bon de se serrer, de s’embrasser. Toute la journée, nous sommes sur un petit nuage…

Le soir, Thomas nous rejoint après le travail. Nous voilà tous réunis et passons une excellente soirée comme si nous n’étions jamais partis.

Une réflexion sur « London »

  1. Bon retour à Montgeron.
    Je viens de lire votre dernier mois d’aventures toujours aussi riches avec vos photos toujours extraordinaires.
    Merci pour cette année de voyage à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.