Marche

Vendredi 21 août

Nous prenons le métro pour aller faire du shopping dans le sud de Pékin. Le métro c’est bien mais il faut toujours marcher pour aller jusqu’à la destination souhaitée. En ce dernier jour à Pékin, nous voulions aller dans un magasin sur 3 étages qui vend de la Hi-Fi, Vidéo, des vêtements, des chinoiseries…. Après 30 min de métro et 30min de marche, nous nous trouvons face à un immeuble dépouillé, en train d’être refait à neuf! Tout ce trajet pour rien!

Nous décidons de rejoindre un quartier sympa, la rue Dazalan. Sur la carte, il ne paraissait pas si loin que cela. En vérité, plus d’une heure de marche sur des grands boulevards. Aucun intérêt! Les enfants ne râlent pas, mais ils commencent à fatiguer.

Nous les comprennons! C’est pénible. L’estomac gargouille. Nous n’avons plus envie de visiter mais plutôt de déjeuner. Quand on arrive dans la rue commerçante, il y a des travaux partout. Il faut jongler entre les fils électriques au sol, les dalles entreposées, les soudeurs etc… La rue est en réfection. Aucun charme! Le resto recommandé par le GdR n’existe plus… C’est la cata. Nous tombons sur une boutique qui vend des tampons et qui grave les tampons en 3′. Nous y entrons! Nous n’avons plus rien à perdre. Il faut négocier. On se met d’accord. Mathéo choisit un tampon avec le signe du serpent: 2001 année du serpent dans le calendrier chinois. Je lui dit les prénoms. Pas facile de transcrire. L’écriture du son « ma » varie en fonction du ton utilisé! Elle grave. C’est un travail très minutieux. Mais elle peut toujours recommencer en effaçant avec du papier de verre. C’est ce qui se passe avec celui d’Emma. Elle n’a pas écrit à l’envers comme il se doit pour un tampon. Elle recommence et nous partons avec les deux tampons gravés. Pendant ce temps, Seb est parti repérer un resto dans le coin. Il en a trouvé un plutôt sympa à la mode occidentale, avec de la déco en bois flotté, des drapeaux de tous les pays, des mots des clients sur les murs. Les enfants mangent des spaghettis carbonara et bolognèse … et avec des fourchettes! Emma préfère les baguettes! Une bonne pause déjeuner tranquille et en musique loundge que nous apprécions pleinement…

Nous allons ensuite dans le quartier des pinceaux pour en acheter de plus gros. Difficile de choisir entre les poils de lapins, de chèvres, …. Dans le magasin qui approvisionnent les artistes chinois, nous sommes très très bien conseillés. Elle fait même rouler le pinceau sur le comptoir pour faire son choix!

Nous prenons ensuite le taxi qui nous emmène dans notre ancien quartier, près de la rue Huguosi. Seb a une idée en tête depuis quelques jours : s’acheter le nouvel appareil photo Canon EOS 500D. Le choix est vite fait mais pour payer, c’est une autre affaire. Il ne souhaite pas trop la CB. Seb va tirer de l’argent, une sacrée somme en liquide accompagné du vendeur! Mais impossible de retirer la totalité de la somme escomptée. Le plafond du retrait est limité à 250€ en Chine, et après 3 retraits, la CB refuse. On propose de payer le complément en CB, la boutique accepte mais là il leur faut une autorisation et cela coince. Bref une heure dans la boutique. On nous offre de l’eau, des sièges mais c’est long. Nous en profitons pour acheter des flans, des feuillettés pour le goûter et le petit dej à la super adresse déjà testée une semaine plus tôt. Seb propose d’aller à l’hôtel et de revenir seul pour finaliser le paiement avec le montant total en liquide. 30 minutes après, c’est chose faite, Seb est tout content. Stef moins, nous n’en avons pas forcement besoin …

Pour notre dernier dîner, nous allons une dernière fois dans notre cantine. Toujours aussi bon! Nous leur disons au revoir! Puis nous rentrons par la rue des cafés et des boutiques car Stef a une idée en tête : acheter le collier en pièce recyclée. Stef se l’achète ainsi que des boucles d’oreilles! Elle rentre à l’hôtel toute contente. Il est tard! Il est temps de dormir….. Car demain c’est décollage pour l’Indonésie.

Rappel : l’album photo de la chine est la = Photos Chine et le SlideShow :

Samedi 22 août,

Journée de transition, décollage de Pékin à 13h30 pour Hong Kong, puis décollage à 19h pour Bali arrivé à 23h45. Seb a fait le Check-In sur Internet des 2 vols. A l’aéroport, aucune attente pour nous, nous donnons les bagages et hop direction la sécurité. Nous évitons la longue queue du Check-In. La sécurité à l’Å“il avisé en trouvant une jolie paire de ciseau dans le sac de Stef. Adieu les ciseaux à bout rond des enfants! Nous sommes en avance, nous avons 2 h de transit, nous en profitons pour faire travailler les enfants.

Hong Kong : c’est la fin de journée, le soleil se couche et nous voyons les tours de la ville depuis l’aéroport. Nous y reviendrons en janvier pour 3 jours.

Bali : arrivé à 23h45, petit coup de flippe dans l’avion à propos des Visas. Le Guide du routard signale qu’il faut une photo, le billet retour, des dollars pour payer. On a évidemment tout cela mais dans la soute! On verra bien. Il n’en est rien. On paie les 80 Euros en tout (le double si on le fait à Paris), pas de photos, cela dure 30 sec. Nous passons la sécurité avec un joli visa et tampon dans nos passeports. Nous sommes attendus avec le sourire balinais, notre nom sur une pancarte, c’est top! Direction l’hôtel pour un gros dodo. Il fait 25 ° la nuit…

5 réflexions sur « Marche »

  1. Au prix du 500D tu vas pouvoir t’en acheter des colliers ma Steph!!! Allez bye, bye Beijing, hello Bali. Bisous à ma cops avec qui j’attends une conversation Skype one of those days.

  2. Welcome to Bali les amis, vous allez adorer ! une de mes destinations preferees… melanges de couleurs … vert des rizieres en etage, couleurs des offrandes fleuries et alimentaires que font les balinais aux temples ou en pleine rue a leurs divinites …, bleu du ciel, bleu de l’eau etc… bref chouettes souvenirs de la bas. Douceur de vivre, beaute des balinais. A Lombok, un autre monde, plus sauvage, les gens aussi, mais tres chouette egalement.

  3. Pour l’appareil photo, il fait vraiment des superbes photos, surtout ce qui est pris en mouvement, ca change tout ! Le grain, le pique sont super clairs, precis.. en gros ca change pas mal de choses tu vas voit Steph ! L’essayer c’est l’adopter !
    Et il fait egalement des supers films.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *