Mel et Sol

Jeudi 6 mai

Ce matin, nous sommes tous les quatre très motivés pour retenter notre chance et aller voir les orques, malgré les 100km de piste et les paysages désolants. Avant, Seb et les enfants retournent voir le pingouin et lui faire un dernier coucou. Il est toujours là! Et bien vivant! Ensuite, nous nous dirigeons à l’est de la péninsule et nous nous arrêtons à Caleta Valdés. Là, nous nous promenons le long de chemins de sable. Au loin, nous voyons une colonie d’éléphants de mer. Quelques renards rodent dans le coin. Ils ne semblent pas très farouches. Vers 12h, nous filons à Punta norte pour y être vers 13h.

Nous saluons de nouveau le gardien qui nous accueille avec le sourire.

Nous discutons longuement avec lui et pique-niquons près de sa cabine de surveillance. Tout à coup, Seb aperçoit une nageoire dorsale noire sortie de l’eau. C’est l’effervescence, l’excitation totale!!!! Nous sommes aux anges. Nous n’en croyons pas nos yeux. Les orques passent à 50 m de nous. Ils sont deux, un mâle et une femelle, Mel et Sol de leurs petits noms… Nous les observons de près, ils longent la plage en contre-bas. L’émotion est grande. Notre souhait s’est réalisé, nous sommes chanceux… Puis, les orques s’éloignent un peu. Nous pouvons les regarder aux jumelles et à la lunette disponible sur place. Nous espérons les voir chasser les éléphants de mer car dans ce cas, leur corps et leur tête sont complètement sortis de l’eau. Mais les orques prennent leur temps. Il sont désormais un peu loin de nous. Alors, en attendant, le gardien nous emmène dans le musée fermé déjà depuis une année. Là, des photos, des squelettes d’orques et de lions de mer sont exposés ainsi que des explications écrites. C’est intéressant et insolite.

L’heure tourne, nous sommes restés près de 3 heures sur place pour enfin avoir vu des orques. Nous repartons heureux. En souvenir de cette belle journée, nous nous prenons en photo avec le gardien qui s’est montré très gentil avec nous tout au long de ses deux journées.

Nous rentrons sur Puerto Madryn, rendons la voiture de location au terminal de bus et patientons dans une cafétéria jusqu’à 21h30 pour prendre notre bus de nuit en direction de Bariloche.

4 réflexions au sujet de « Mel et Sol »

    1. Hello Eric, Ce sont les gardiens et scientifiques du coin qui les nomment. Les Orques sont assez faciles à reconnaitre avec leur aileron et la tache blanchâtre sur le dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *