Mont Bromo

Mercredi 16 septembre

Lever à 3h30. Nous sommes réveillés par les moteurs des 4X4 qui arrivent dans la cour. Il fait frais dans la chambre. Nous faisons la connaissance de notre guide, Chris, dans la nuit noire. Bien couverts, nous montons dans la jeep. Nous roulons pendant près d’une heure sur des pistes et atteignons le belvédère. De là, nous attendons le lever du soleil. Nous ne sommes pas les premiers sur le site. Il y a déjà beaucoup de monde sur les marches et le long des barrières. Mais nous nous faufilons et sommes aux premières loges. C’est assez couvert. Nous soupçonnons le soleil derrière les nuages. Il colore petit à petit le ciel et les nuages. C’est calme! Les paysages sont reposants. Nous attendons le départ des touristes pour faire des photos. Chris n’est pas pressé. Nous prenons un petit chemin qui laisse apparaître une superbe vue sur le caldeira: énorme cratère de 11 km de diamètre comprenant plusieurs volcans dont le volcan Bromo. Le mont Bromo est sacré pour les javanais. Il culmine à 2329 m. Il incite à la contemplation. On le regarderait pendant des heures. Et c’est ce que nous faisons. Chris nous parle des plantes que nous croisons en chemin. Ici, nous trouvons le mountain tea: petites feuilles rouges excellentes pour le cÅ“ur. Ces feuilles dans l’eau bouillante, comme du thé, sont énergisantes.

Les habitants de la région sont les tenggers. Selon la légende, ils descendent d’un prince indien qui aurait sacrifié ses enfants au dieu volcan pour apaiser sa colère. Les tenggers se distinguent fortement des gens de la vallée par leurs rites ancestraux. Ils rendent hommage au volcan en lui jetant des offrandes (fruits, denrées diverses…) Lorsque nous sommes allés jusqu’au cratère, nous avons vu les restes de ces offrandes. C’est impressionnant! Pour accéder au cratère, nous avons pris des chevaux qui nous ont monté au plus près du volcan. Il a commencé à pleuvoir à ce moment-là.

Très vite, nous étions trempés. Nous avons terminé l’ascension du volcan à pied, par une volées d’escaliers très raides. De là-haut, nous avons admiré de près la fumée blanche. Celle-ci sortant du volcan avec une force et une puissance incroyable… Nous profitons d’une magnifique vue du cratère, avec des paysages aux couleurs brunes, noires et grises. Du haut des marches, nous voyons une cinquantaine de chevaux qui attendent leur cavalier. C’est une ambiance magique faisant penser aux Westerns. Nous avons repris nos montures pour redescendre et traverser la mer de sable noir. Au pied du volcan, un temple protège le site. Il est magnifique. Nous rentrons à l’hôtel pour le petit déjeuner bien mérité. Oeufs, fruits, toasts, et thé pour nous réchauffer. Nous allons à la chambre pour nous reposer avant de reprendre la route pour de nouvelles virées à 10h.

Le Soleil est revenu, la chaleur se fait sentir. Crème solaire et chapeau sont de rigueur. Nous montons dans une jeep rouge cette fois. Cela secoue fort! Nous empruntons les pistes au pied du volcan. Aucune route, que du sable. Le sable est chaud et poivre et sel. Nous faisons une série de photos dans ce décor incroyable. Nous courons tous les 4 dans ce désert. Il n’y a personne à l’horizon. Nous remontons dans la jeep pour découvrir d’autres paysages. Il commence à pleuvoir de nouveau. Nous traversons des villages de montagne, des paysans dans leur champs en pente abrupte. Ils cultivent des oignons, des pommes de terres, des choux, des poireaux… Le travail semble ardu du fait de l’emplacement des champs. Le cadre est grandiose. Les parfums sont bien présents. Le temps est très changeant. Puis, nous arrivons à la cascade, il pleut des cordes. Nous décidons d’attendre un peu en déjeunant nos Lunchbox dans la jeep. Nous décidons d’affronter la pluie. Nous entrons dans la jungle équipés de nos K-Way et ce pour une demi heure de marche. Nous prenons un petit pont de bambou suspendu à la Indiana Jones. Les vêtements collent à la peau et le terrain devient glissant. Nous prenons le chemin du retour et remontons dans à la jeep détrempés… Nous enlevons les couches, essorons et séchons tranquillement dans la voiture. Nous passons par de petits villages. Nous nous arrêtons près d’uncentre bouddhique reconnaissable par sa structure avec des pierres en forme d’épi de maïs rappelant le mont Méru. Les villageois portent des sarongs traditionnels de la même couleur pour les femmes (noir & blanc). De la route, nous les entendons chanter, prier. Sur notre chemin, nous croisons des enfants jouant dans plus d’un mètre d’eau dans leur cour. Ils essaient de pédaler sur leur vélo. Ils jouent à remplir et à vider des sceaux d’eau. Ils sont très mignons. Ils semblent bien s’amuser…

Enfin, nous approchons un lac de cratère et nous en faisons le tour à pied. C’est plutôt agréable de marcher. Il y a quelques rayons de soleil, mais très vite rattrapés par la pluie. Seb est crevé et souhaite rentrer. La journée fut longue. Mathéo, Emma et Stef, s’endorment avant 20h et surtout avant le repas. Ensuite, il est difficile d’émerger pour aller manger. Les yeux sont rouges et collés. Personne n’a faim! Nous mangeons la moitié de nos plats et boudons le dessert. Allez zou! au lit! Demain une grande journée s’annonce, nous partons pour Yogyakarta…

Une réflexion sur « Mont Bromo »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.