Montée en Pression

Voila, les mois avancent, les jours avancent, l’échéance n’a jamais été aussi proche. Le dernier gros point stressant est l’acceptation de la mise en disponibilité pour Stéphanie. L’Education Nationale devrait donner sa réponse sous peu, d’ici 2 semaines au plus tard.

Les préparatifs sont bien avancés. Entre autres,  j’ai eu l’occasion de contacter la semaine dernière : Edf, Gdf, FT, Orange, MAIF (non pas la MAIF je n’ai pas réussi, ayant lamentablement échoué auprès de leur serveur vocal! un vrai sketch), Suez, Carte Orange, etc , etc. Oui la liste est longue, en fait il y a plein de détails à régler.

Bref les sources de stress sont multiples, cachées derrière les détails et dans le cadre d’un tour du monde en famille, TOUS les membres de la famille sont touchés :

Mathéo a exprimé ses peurs! Peur des crocodiles, peur des pythons et peur des avions qui tombent. Il a juste peur de mourir pendant le tour du monde! Voila cela a le mérite d’être clairement exprimé. La réaction est physique et visible via un joli excéma sur le bras.  Bon, on soigne, rien de bien grave, mais à surveiller…

Emma a beau dire ne pas avoir peur, elle dort plutôt pas bien depuis une semaine. Idem, un peu d’homéopathie pour le sommeil, beaucoup de discussions et de calme ….

Stéphanie et moi, sommes dans un drôle d’état dans le sens ou nous sommes prêts à partir. En fait, partir au plus vite. C’est bon les préparatifs, mais l’impatience nous guette. Et en contrepartie, un sentiment bizarre comme de la « déprime » car en fait on n’a pas d’autre projet que NOTRE projet. Du coup pas d’achat pulsion dans les magasins, pas de fringue, pas de travaux, peu de vacances, bref pas grand chose et l’esprit fort occupé par le Tour du Monde.

Vivement le départ.

16 réflexions sur « Montée en Pression »

  1. j’aime beaucoup votre analyse d’un sentiment bizarre comme de la déprime car pas d’autre projet que le voyage qui est pourtant vaste, compliqué et qui durera longtemps. Un peu comme un desoeuvrement, un peu comme si vous mettiez votre vie « on hold ». Vivement le départ alors!!!!

  2. (à la gestion enfantine prêt) ça me rappelle notre mariage, le truc qu’on a préparé 1 an à l’avance, qu’on a voulu « nickel » de bout en bout, y compris financièrement…La vrai grosse dépense d’energie. Fleurs, dragées, emmerdes, locations des hotels, rapatriement des anciens, se cacher apres la fête…. et puis…. le lendemain apres midi, tout le monde reparti, les affaires réglées, les bras qui tombent. on avait pas pensé qu’on aurait si peu à faire, petit coup de mou. ça reviendra vite, vous êtes en train de vous fabriquer des souvenirs dont on rève tous !!!!! Bon courage

  3. Pourquoi pas un petit week-end dépaysant en attendant le grand départ ? vous pourriez aller à Center Parcs ou Pierre & vacances par exemple !!!! Sébastien comprendra !
    En tous cas, il faut que les enfants expriment leurs craintes et les partagent : c’est sain et normal. Faites un atelier dessin, et laisser leur dessiner leurs craintes, leur vision du voyage, en plus cela vous fera des souvenirs pour après !!!

  4. Seb, tu as demandé des commentaires donc en voilà :-)))

    vous inquiétez pas de la suite, car après ce projet là il faut en préparer un autre: votre retour !!! on s’occupe de la fiesta si vous voulez :-))) (accueil à l’aéroport, fanfare, cotillons…bref, la totale).

    en espérant que cette pointe d’humour vous aidera un tant soit peu à sortir de cette petite déprime passagère.

    Anne-Caroline.

  5. Voici un petit commentaire spontané ! En lisant ton petit post, bien écrit presque sans fautes, j’ai pensé à…l’accouchement ! Ce moment qu’on attend pendant de longs mois qui angoisse et à la fois qui nous réjouit. Ce qui fait peur, c’est l’inconnu et aussi l’attente qui laisse libre cours à toutes sortes de scénario. Dans mes voyages, j’avais la même impression, au moment du départ, cette période où on est déjà parti dans sa tête. Il reste encore quelques semaines et nous, on est content ! Restez encore un peu…

  6. je comprends tout à fait cet etat.. moi c’etait le week end avant le grand depart… terrassee, malade, au lit.. donc c normal et tres bien que les enfants le manifestent avant !
    Nous c’est en effet pour les enfants que nous n’avions pas assez pensé au changement possible avant.. tout le monde te dit « les enfants s’adaptent ».. oui mais à condition d’être bien préparés !
    La-dessus je ne me fais pas de soucis sur votre écoute ! et puis peut être que ce serait bien qu’ils rencontrent des enfants qui l’ont fait le tour du monde justement… et qui en sont revenus !
    allez gros bisouxx et la dernière ligne droite va passer si vite !

  7. Corinne, Luc, Laurence, Anne-K, Eric, Claire, Emma, top merci pour vos commentaires. C’est extrêmement plaisant de vous lire, de partager. Merci Merci

  8. j’adore le commentaire de claire : vous êtes déjà partis dans votre tête mais c’est vrai que nous, on vous veut encore un peu…
    c’est très juste !

  9. Interessant a lire, on avait senti un peu la meme chose avec Fabrice avant notre depart au Vietnam qui tardait a se concretiser, l’annee d’avant, car du coup on achetait plus trop rien car un peu « sur le depart » dans notre tete, on prevoyait plus de vacances etc… sauf que ca a mis 1 an a debouler et au final on a eu en tout et pour tout 1 mois pour tout liquider (vendre les trucs de l’appart, trouver un sous-locataire, gerer les desabonnements – du coup meme pas le temps de penser donc finalement un peu court mais pas mal !)
    bref courage les ptits loups car encore 2 mois complets a tenir !
    Marrant la reactions des enfants, la peur de la mort, je ne savais pas que ca pouvait tarauder comme ca un petit garcon de son age, ainsi que la peur des animaux sauvages …
    je vous envoie plein de bisous !

  10. Seb, Si ca peut l’aider (ou les aider) je suis pret à faire une séance photo avec les loulous pour qu’ils voit qu’un tour du monde c’est fun, qu’on rentre vivant, qu’on prend l’avion mai qu’on rigole pendant les vols (j’au une photo avec une annecdote sympa là dessus).

    Comme ça vs a rassuré de rencontrer des tourdumondistes, si ca peut aussi les rassurer, avec plaisir

    1. Bon, il a fallu annoncer à Matheo (et emma) l’accident du vol Air France. Dur dur d’expliquer que c’est très très rare. Les notions de probabilité ne sont pas encore acquises à 8 ans.
      Enfin, les pensées les plus sincères aux familles de victime.

  11. Aieaieaie…pas facile en effet… qu’a ete la reaction de Matheo qui etait le + sensible par rapport a la peur en/du voyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *