Que d’animaux!

Jeudi 22 juillet

Drôle de nuit! Assoupis mais pas complètement endormis. Le bateau nous a bien secoué une bonne partie de la nuit. Bercés, remués, réveillés tel fut le programme de cette nuit. Drôle de sensation au réveil. Heureusement, nous sommes assez en forme ce matin après un bon petit déjeuner toujours aussi copieux. Aujourd’hui, c’est Pancakes à la banane.

Nous partons vers la grande plage de sable blanc d’Española. Le temps est toujours couvert, le soleil perce un peu mais furtivement. Il faudra s’y faire. Heureusement, il fait plutôt bon de jour comme de nuit. Sur la plage, une bonne cinquantaine de Lions de mer se prélassent. Ils ont une préférence à s’entasser les uns sur les autres afin de garder un peu la chaleur. Les petits appellent leur mère. Ils sont trop mignons. Certains adultes grognent de temps à autre. Sur notre chemin, nous trouvons quelques lions de mer mal en point. Ils sont maigres et reposent sur le sable. Leur mère a disparu. Elle est certainement décédée. Ces pauvres bébés vont se laisser mourir car aucune mère ne les adoptera. C’est triste à voir! Continuer la lecture de Que d’animaux!

Centaine de Tortues

Mercredi 21 juillet

Quelle nuit! Nous n’avons rien senti de la navigation. C’est agréable dans ces conditions… Ainsi, nous ne sentons pas les longs trajets en mer. Nous nous réveillons donc face à la jolie plage de sable brun de la Isla Floreana qui nous fait juste face. Les frégates ont fière allure sur leur perchoir, des lions de mer barbotent ou se prélassent sur le sable et nous apercevons aussi quelques têtes de tortues dans la mer.

Nous partons toujours à 8h pour la première excursion. Le Guide décide de laisser partir les autres groupes, en avance, afin de trouver la tranquillité sur les lieux de visite. Il y a trois, quatre bateaux maximum. Nous avons donc un certain sentiment de sérénité. Cela reste vraiment raisonnable et absolument pas gênant. Continuer la lecture de Centaine de Tortues

La cave aux Requins

Mardi 20 juillet

Maintenant, nous savons qu’en nous couchant avant le départ du bateau, nous passerons une bonne nuit sans trop sentir la houle. Pour le moment, le mal de mer semble être contenu. Nous nous réveillons à proximité de la Isla Isabela. Le bateau a mis 7 heures pour rejoindre l’île et ce, durant la nuit.

Le bateau a posé l’ancre dans un joli cadre avec des lions de mer se promenant à proximité et quelques pingouins au loin. Continuer la lecture de La cave aux Requins

Sous l’eau des Galapagos

Lundi 19 Juillet

Nous nous réveillons de bonne heure et profitons du nouveau paysage de la Isla Bartolomé.

Nous empruntons les planches de bois menant au sommet de l’île. Nous traversons le désert de pierres et la végétation est quasi inexistante. Seulement quelques cactus de lave colorent le paysage. Aussi, des lézards au cou rouge se cachent entre les pierres. Nous apercevons quelques tunnels de lave. Nous sommes impressionnés par le décor minéral. Nous soulevons quelques grosses pierres multicolores (noire, rouge, jaune) que nous trouvons évidemment très légères. Continuer la lecture de Sous l’eau des Galapagos

Aux Galapagos

Dimanche 18 juillet

Il est 3h45, le réveil sonne, nous sommes dimanche. C’est dur, vraiment dur! Quoi que… nous partons aux Galapagos. C’est vraiment notre surprise de dernier moment. L’équateur n’était pas au programme du tour du monde et encore moins les Galapagos qui coûtent une petite fortune. Mais nous sommes déjà en Équateur et avec nos deux anniversaires 38 et 40 ans, c’est clairement une occasion à saisir. L’agence Happy Gringo s’est bien débrouillée pour nous trouver des places de toute dernière minute. Du coup, la croisière est vraiment moins chère, même si cela reste un budget très conséquent. Nous verrons par la suite si cela vaut vraiment le coup…

Notre taxi arrive à 4h15. Les rues sont désertes. C’est l’occasion de discuter de la sécurité à Quito. Le chauffeur n’est vraiment pas très rassurant. On avait déjà eu des échos négatifs. La nuit, il faut vraiment rester dans certains quartiers et ne rien avoir sur soi: pas de sac à dos ni d’appareil photo. La circulation est évidemment fluide, surtout en grillant tous les feux rouges. Continuer la lecture de Aux Galapagos

Stef is …

Samedi 17 juillet

Stef a 38 ans

Nous prenons le petit déjeuner chez Fruteria Montserrate, restaurant aux murs en briques, mobilier en zinc, parasol en plexiglas. Un petit air industriel bien charmant…

Nous posons notre linge à la lavanderia et ce sera la dernière avant notre retour en Europe.

Nous traversons le quartier historique pour attraper le metrobus qui nous approche de la Mitad del mundo. Après le metrobus, un autre bus nous dépose juste devant le centre culturel et touristique de la Mitad del mundo. Là, un monument en pierre trapézoïdale haut de 30 mètres marque la séparation entre l’hémisphère sud et l’hémisphère nord. Une ligne orange au sol sépare notre planète en deux. Comme tout le monde, nous nous prenons en photo, un pied de chaque côté des deux hémisphères. Continuer la lecture de Stef is …

Visite de Quito, enfin!

Vendredi 16 juillet

Nous quittons l’hôtel car la nouvelle chambre est vraiment très chère pour la prestation. Le quartier est bruyant, sale et unsafe. Nous récupérons les derniers documents pour les Galapagos à l’agence et prenons un taxi direction le centre historique.

Le taxi met le compteur mais le montant augmente rapidement. Arrivés rue Flores, devant notre hôtel, le compteur affiche 15 dollars. ENORME! Nous payons, ne pouvant pas dire grand chose. En discutant avec le gérant de l’hôtel, nous comprenons que nous nous sommes bien faits arnaqués. Normalement, le maximum que nous pouvions payer avec un trafic intense c’est 3 dollars. Ce taxi aura donc gagné cinq fois une course normale! Il a donc trafiqué son compteur. Un voleur!!! Continuer la lecture de Visite de Quito, enfin!

Organisation pour les Galapagos

Jeudi 15 juillet

Ce matin, nous nous levons de bonne heure pour pouvoir régler les dernières démarches administratives quant à notre semaine aux Galapagos. Dans la foulée, nous allons à la Banque, à l’agence Happy Gringo et à l’agence de voyage pour acheter nos vols.

Puis, nous avons reçu un mail de la famille Fourcade commençant leur tour du monde. Ils sont eux aussi à Quito. Nous allons donc leur rendre visite à leur hôtel mais apparemment, ils sont déjà partis… Dommage!

Nous rentrons à l’hôtel, faisons travailler les enfants. Ils viennent de finir un fichier de maths qu’ils jettent avec joie… Nous avons un peu ralenti le travail scolaire ces derniers temps. Sachant qu’en France, les élèves sont en vacances, c’est un peu difficile de les motiver. De toute façon, il y a toujours une bonne raison pour ne pas avoir envie de travailler… Continuer la lecture de Organisation pour les Galapagos

Le Dernier Bus?

Mercredi 14 juillet

Nous prenons le premier bus de 9 heures direction Quito. Nous avons 3 heures et demi de trajet devant nous. Nous profitons des paysages que nous ne trouvons pas très variés. Puis, pour changer, nous faisons des bracelets brésiliens. Les locaux sont impressionnés de voir des enfants fabriquer leurs bracelets. C’est l’occasion d’un bon échange en espagnol avec une équatorienne.

Arrivés au terminal de bus, ressemblant presque à un aéroport, nous prenons un taxi. Cette fois, il y a un compteur. Et le centre ville est à une demie heure du terminal. Nous avons un peu peur de la note mais en final, nous payons 9,50 dollars la course. Continuer la lecture de Le Dernier Bus?

Les Thermes de Baños

Mardi 13 juillet

Nous sommes un peu stressés… En fait, l’offre pour les Galapagos nous passe sous le nez car l’agence ne prend pas la carte Visa par téléphone. Il faut être sur place ou faire un dépôt dans leur banque qui se trouve à plus d’une heure de Bus. Bref, après réflexion, nous nous disons qu’on gérera cela en arrivant à Quito. Sur place, nous serons plus efficaces. Mais il est clair qu’il nous reste que 3 jours max pour trouver une offre et la régler. C’est vraiment du tourisme « Last Minute ».

Nous décidons de profiter un peu de Baños même si clairement, Seb a du mal à se libérer. Il voit que c’est difficile d’avoir du liquide ici: 300$ max par retrait et le paiement en CB coûterait pratiquement 500$ de frais supplémentaires. Donc, ça cogite dur! Continuer la lecture de Les Thermes de Baños

Bus pour Baños

Lundi 12 juillet

Bon anniversaire Nath

Nous prenons le bus de bonne heure et c’est parti pour une journée de trajet en direction de Baños. Nous profitons des paysages verts de l’Equateur: champs de canne à sucre, de blé, de maïs sur les collines en terrasse ou dans les plaines tels de jolis tapis multicolores à flan de volcans. Les paysages sont très chouettes malgré la grisaille…

Nous grignotons ce qui s’offre à nous: chips, haricots grillés, chips et re-haricots grillés… Continuer la lecture de Bus pour Baños

Cuenca

Dimanche 11 juillet

Après une nuit bruyante dans notre rue, nous découvrons les rues désertes de notre quartier ce matin. Nous sommes dimanche. Beaucoup de magasins et de musées sont fermés. C’est le désert de Gobi…

Nous cherchons un café pour le petit déjeuner mais tous les rideaux de fer sont tirés. Enfin, nous tombons sur le café Kookabura tenu par des anglais. C’est vraiment bizarre d’être accueillis dans cette langue… Nous persistons et leur commandons le petit déjeuner en espagnol. Continuer la lecture de Cuenca

40

Samedi 10 juillet:

SEB a 40 ANS

Ce matin, nous profitons du très joli cadre de notre hôtel. Petit déjeuner en terrasse, skype avec les copains pour l’anniversaire de Seb et on plie bagage. Nous prenons un taxi pour rentrer sur Vilcabamba. Ici, ils roulent comme des malades et la route est sinueuse. Il est 13h10, nous arrivons à la gare routière et achetons nos billets pour Cuenca, départ à 13h30. Nous aimons ce genre de timing. Pas d’attente et action!

Nous achetons trois bricoles pour le déjeuner dont deux gâteaux et Stef à trouvé en cachette deux belles bougies (40).

Continuer la lecture de 40

Vilcabamba

Vendredi 9 juillet

Ce matin, nous prenons un taxi (6$) pour aller dans le village reculé de Vilcabamba. Les paysages que nous traversons sont magnifiques. Ils nous font un peu pensé à la Suisse et à la Nouvelle-Zélande. Tout est bien vert! Nous prenons une chambre mezzanine au Jardin Escondido. La déco est vraiment sympa, dans les tons jaune rouge bleu roi à la mexicaine. Stef a une petite pensée pour sa soeur Claire-Anne car ici, il y a des soleils partout! Nous passons la fin de la matinée près de la piscine dans les transats. Seb a réussi à se tremper bien sûr…

Le jardin au milieu des chambres est magnifique: orangers, palmiers et citronniers. Continuer la lecture de Vilcabamba

En Equateur

Jeudi 8 juillet

Fait étonnant cette nuit, à minuit, le bus s’arrête et nous dépose devant le poste frontière du Pérou en plein milieu de la forêt. Nous dormions bien et c’est endormis que nous remplissons les formalités. Nous avons l’expérience désormais. Nous traversons le pont de la rivière et nous nous retrouvons en Equateur. De nouveau, un formulaire et le douanier nous tamponne nos passports. Un dernier tampon avant le retour en Europe… Combien de tampons d’ailleurs depuis un an?

Nous voici donc en Équateur, pays absolument pas prévu initialement lors de notre départ. Nous devions  finir par Lima. Le retour se fera désormais via Quito. Il ne nous reste plus qu’à organiser nos 3 dernières semaines imprévues…

Nous arrivons à Loja à 6h du matin et allons directement à l’hôtel Metropolitan. Nous y trouvons une chambre libre de suite avec 4 lits. Nous dormons toute la matinée pour récupérer des deux dernières nuits dans le bus.

Puis, nous nous baladons dans la ville de Loja avec comme objectif: trouver du fil encerado pour faire des bracelets brésiliens. Nous finissons par en trouver au mètre. Les couleurs sont un peu limitées mais cela fera l’affaire. Vers 15h, nous allons déjeuner dans un resto mexicain. En Amérique du sud, les avocats sont énormes et délicieux.

Nous déposons notre sac de linge sale au pressing express et le récupérerons dans trois heures. Le luxe! Continuer la lecture de En Equateur

Et si on reprenait le bus

Mercredi 7 juillet

Nous nous réveillons sous la grisaille et nous ne sommes plus habitués.

Une série de films est programmé pour la matinée. Nous ne nous ennuyons pas… Finalement, le bus a pris du retard. C’est vers 13h30 que nous arrivons au terminal de Piura.

Nous sommes prévoyants et avons toujours quelques biscuits et sucettes à grignoter.

A l’arrivée, nous prenons un taxi pour le terminal de bus pour l’Equateur. Nous souhaiterions connaître les tarifs et les horaires. Il y a un bus ce soir à 21h. Nous décidons de partir ce soir en Equateur. Et c’est parti pour une deuxième nuit dans le bus.

Nous prenons un tuk tuk pour le centre ville et allons déjeuner dans un restaurant végétarien.

Nous passons le temps, le but étant de ne pas trop s’ennuyer jusqu’à ce soir.

En bus jusqu’à …

Mardi 6 juillet

Nous récupérons des nuits précédentes qui furent courtes et agitées.

Nous restons à l’hôtel toute la matinée. Le proprio est très sympa. 50 soles la nuit soit 15€!

C’est l’occasion de rattraper enfin le retard sur le blog et de publier les photos.

Les enfants jouent avec les chats de l’hôtel. Leur dernière lubie: avoir un chat en rentrant à Montgeron…

A 12h, nous prenons notre bus. Au menu: 23 h de trajet! Direction Lima pendant 7h de route pendant la journée, une escale de 2h et direction le nord du Pérou pour Piura. Nous devrions arriver à 11h30. Notre objectif est d’être rapidement en Equateur. Nous allons prendre notre mal en patience…

La route entre Nasca et Lima est désertique, du grand désert avec des zones sans aucune végétation. Du sable, de la rocaille et un grand soleil. Nous traversons tout de même des oasis, où se concentrent l’agriculture.

Nous arrivons de nuit à Lima. Nous sommes sous le choc. Des voitures, des bouchons, une énorme ville de huit millions d’habitants. Nous ne sommes vraiment plus habitués à toute cette effervescence, ces infrastructures, la grande ville quoi! Nous avions perdu l’habitude! Il n’y a plus de poussière mais du goudron sur les routes! Oulala, le retour va être dur à Paris!

A 21h30, nous prenons notre deuxième bus pour la nuit. Repas vers 22h30, film jusqu’à 1heure du mat. Bref, nous avons pu nous assoupir seulement après le calme retrouvé dans le bus.

Les Lignes de Nasca

Lundi 5 juillet

Nous arrivons à Nasca à 8h, ce matin.

Nous nous dirigeons vers notre première adresse: l’hôtel Alegria. C’est cher et en plus, il nous redonne les chambres les plus pourries! Pourquoi? C’est pas la première fois que nous voyons ce genre d’attitude! C’est soi-disant la seule qui reste. On la refuse et par magie, une autre chambre est disponible! Bref, on s’en va ailleurs.

Direction Hôtel posada Guadalupe. En cours de route, nous sommes harcelés de propositions d’hôtels. Même une voiture nous suit au cas où nous ne prendrions pas la chambre. Continuer la lecture de Les Lignes de Nasca

Seb gonfle

Dimanche 4 juillet

C’est une journée de transition. Nous sommes dimanche, les magasins sont fermés et quelques restos aussi. Nous allons donc déjeuner à la Taberna. Aujourd’hui, ils y servent une paella. Puis, nous nous baladons dans le quartier San Blas. C’est ambiance bobo ici. Des artistes dans les rues, des touristes sur les bancs au soleil… C’est très sympa. Stef reste toute seule dans le quartier tandis que Seb rentre avec les enfants.

Mise à jour du blog, nous avons beaucoup, beaucoup de retard quant à la rédaction des articles. Cela nous coûte de plus en plus d’écrire. Aussi, nous répondons aux mails afin de ne pas prendre de retard. Vers 18h, nous prenons notre bus Cruz del Sur direction Nasca.

Seb refait une allergie! Il a les yeux tout gonflés. C’est certainement les fruits de mer de la Paëlla de ce midi. Y a plus qu’à attendre…

Nous passons la nuit dans le bus: repas, film et dodo.