Quartier français et musée

Vendredi 14 mai

Pour notre deuxième journée de visite de Buenos Aires, nous nous dirigeons vers le quartier « français ». Nous prenons le métro, économique et facile. 1,10 pesos le ticket soit attention… 22cts d’Euros. La RATP a du pain sur la planche. Nous passons devant l’ambassade de France, immense bâtiment ancien sur ce petit bout de terre française en Argentine. D’ailleurs, l’immense avenue du 9 de Julio a été l’occasion d’un chantier énorme de démolition afin de permettre la construction de la plus large avenue du monde. Seule l’ambassade de France a résisté aux bulldozers (et un bâtiment du ministère social). Encore une exception à la française!

Nous nous promenons dans le quartier et admirons les bâtiments Haussmaniens accueillant des appartements luxueux mais aussi quelques boutiques sympas: Cartier, Hermès et autres plaisirs du porte-monnaie. Nous sommes presque à Paris ici…

Nous continuons notre visite en déambulant dans les allées du cimetière Recoleta. Là, reposent les familles fortunées argentines. Ce ne sont pas des tombes mais des mausolées que nous trouvons. Nous cherchons celui d’Eva Péron, personnage ayant joué un rôle important pour les plus démunis.

Avant d’aller au musée des Beaux-Arts, nous allons déjeuner dans une brasserie très sympa dans le quartier chic de Buenos Aires. On rêve ou on est bien à Buenos Aires?

Nous voilà repartis pour deux heures de visite dans un musée riche en oeuvres impressionnistes: des Manets, des Renoir, des Van Gogh etc… Nous découvrons aussi des artistes argentins contemporains. Stef adore…

Nous en avons plein les pattes. Nous rentrons en taxi. La course est très abordable et très confortable…

Puis la journée n’est pas terminée, nous devons travailler. Youpi!

Le soir, Stef emmène Mathéo chez le coiffeur local. Ce sera la dernière coupe avant notre retour…

Mathéo rentre tout beau pour ressortir au restaurant japonais.

Ce soir, nous regardons le cuisinier préparer notre dîner. Emma et Mathéo portent leurs belles toques rouges pour la photo. C’est tout un spectacle de le voir couper les aliments, assaisonner, remuer, mélanger sur la plaque chauffante… Et c’est tellement appétissant!

Nous partageons la table avec un couple et leur bébé. En fin de repas, Stef commence à lancer la conversation avec la maman. Nous discutons tranquillement en espagnol. En final, nous apprenons que ce sont les propriétaires du restaurant. C’est plutôt sympa! Ils nous offrent le dessert, cheesecake maison et gâteau au chocolat. Estamos satisfechos!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.