Rourouille

Vendredi 28 mai

Ce matin, nous remontons vers le nord et découvrons la quebrada de las Conchas. L’eau et le vent ont façonné peu à peu des formes surréalistes dans les montagnes couleur ocre. Nous nous arrêtons très régulièrement pour regarder les sculptures naturelles, las ventinas, sorte d’accordéon géant creusé d’une fenêtre, le rocher en forme de crapaud, la gorge du diable, l’obélisque… Un peu plus loin, nous escaladons un petit chemin de terre et arrivons à un superbe point de vue sur la vallée. La région est magnifique. Nous apprécions le contraste des couleurs. Vers 15h, nous nous arrêtons dans une petite boutique pour un déjeuner tardif: Pain, chips, saucissons, glaces, bonbons feront l’affaire. Puis, nous poursuivons notre route vers Salta. Il nous reste beaucoup de kilomètres. Nous continuons vers Jujuy via la ruta 9. Nous empruntons une petite route de montagne dans une forêt tropicale. La route est sinueuse et très étroite sur 100 km. C’est donc assez fatiguant!

Nous arrivons à Jujuy (dire Rourouille). Nous sommes surpris par la grandeur de la ville, 230 000 habitants. Nous recherchons notre adresse, en se perdant un peu dans la ville. Enfin, nous arrivons à Ricon del valle, une très belle maison d’hôtes avec des chambres originales très joliment décorées . Nous sommes contents de nous installer après une longue journée sur la route.

La proprio nous propose de nous chauffer des pizzas pour le dîner afin de nous éviter de ressortir. C’est parfait! Nous acceptons l’offre et profitons des lieux. Les enfants peuvent regarder la télé, ils sont ravis.

Seb fait de l’espagnol pendant que Stef surfe un peu sur internet, regarde les spectacles sur Paris, les sites de déco, les blogs de petits créateurs. Que de la détente après une journée bien remplie!

Le dîner arrive. Nous proposons un verre de Torrontes à la proprio qui reste ainsi avec nous pour papoter. Le mari arrive tardivement et se joint à notre conversation. Ils sont adorables. Nous apprenons beaucoup de choses sur la région et sur la culture indigène. Nous recommandons vivement cette excellente adresse aux voyageurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.