Suture?

Lundi 14 décembre

La journée commence sur les chapeaux de roue. Nous sommes dans la salle de bain lorsque Mathéo nous rejoint en pleurs. Il a le visage en sang! En ramassant son oreiller, il s’est cogné la tête contre sa tête de lit. Mmmmmm, Zen! Seb jette un rapide coup d’Å“il et s’aperçoit que l’arcade sourcilière est ouverte. C’est franc mais pas trop profond. L’ouverture est large, un bon cm. Nous avons des Steril Strip, petites bandelettes pour rapprocher les chairs. Bonne idée, non? Un coup de désinfectant, on essuie et une longue bandelette pour qu’elle tienne bien. Voilà, c’est soigné. Nous évitons l’hôpital et les points de sutures!

Nous partons après le petit déjeuner. Aujourd’hui, la route devrait être moins longue. Elle reste bien abîmée. Les travaux sont impressionnants. Les bulldozers façonnent le paysage à leur manière et le résultat n’est pas très esthétique. Dommage!

Nous nous arrêtons dans un marché. C’est le lieu de rencontres par excellence. Toutes les femmes y viennent au moins une fois par jour pour y faire leurs achats. Il n’y a pas de stockage chez soi. Rien ne se garde quand il fait chaud. Aussi, les vietnamiens ne mangent que des produits frais. Nous rencontrons des femmes de l’ethnie Dzao avec leur tunique bleu indigo et une drôle de coiffe. Étonnant!

Sur la route, nous faisons quelques stops pour profiter du paysage. Une petite fille tient son petit frère dans les bras. Ils sont seuls, sur la route, au milieu de nul part. Les parents doivent travailler au champs.

Le midi, nous arrivons à Sapa. Nous rencontrons énormément de femmes Hmong dans les rues. En fait, ce sont des vendeuses racoleuses. Elles sont collantes, insistantes et peu farouches. Voilà, nous sommes fixés sur ce qui nous attend ici. Nous y restons 3 nuits. Le village semble sympathique. Nous sommes à la montagne, 1500m d’altitude. Beaucoup de bois, des cheminées dans les bars restaurants, des sapins de Noël illuminés, une ambiance de station de ski… C’est étonnant! Sommes nous toujours en Asie?

3 réflexions sur « Suture? »

  1. Bonjour

    je me suis abonnee a votre newsletter et decouvre vos derniers messages apres 2 semaines de vacances en Thailande pour les fetes, ou nous avons aussi rencontre des Hmongs. Etrange sensation de se demander ou est la frontiere entre authenticite et attraction touristique…
    On est expat a Dubai et on reve d’un tour du monde avec nos deux minus, alors on suit vos aventures avec grand interet ! (et au passage, felicitations pour les photos !)

    bonne annee a vous
    Marie

  2. J’ai ressenti exactement la mm chose à Sapa…mais il me semble qu’en plus, vous avez meilleur temps que moi! Essayez de vous incrustez dans une famille Mhong, c’est fabuleux…
    Ici, à la Rochelle, ça caille et j’ai chopé une méga crève!!!
    Je repars en Thailande en février, trop envie et trop pas envie de rester là!
    Bises à vous 4,
    sandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.