Tulamben et Ubud

Vendredi 28 Août

Nous sommes toujours sur la côte Nord de Bali à Tulamben. Nous décidons de mettre le réveil à 6h pour profiter du lever de soleil. C’est magnifique. Nous sommes encore un peu endormis, assis sur le front de mer et nous regardons les prahus (bateaux de pêcheurs colorés) à l’horizon. C’est paisible! Puis les couleurs changent. Le ciel rosit, le soleil n’est pas loin. Il finit par pointer le bout de son nez vers 6h20. Et là, tout se précipite. Il monte à la verticale de manière accélérée. Son reflet sur la mer lui donne une forme étonnante. Puis il se détache de l’horizon et flotte dans le ciel. Il lui a fallu une minute pour s’extraire de l’eau. Ensuite, c’est l’ascension, les couleurs se transforment et la lumière arrive… à 7h nous retournons nous coucher, mais les enfants ne sont plus fatigués.

Alors nous prenons le petit déjeuner en terrasse avec les vagues en fond sonore. De bonnes crêpes maison au miel et une assiette de fruits frais (banane, ananas, papaye). C’est excellent. Le cadre est magique. Puis, en famille, nous allons nous baigner et explorer les fonds marins. Il est 9h!

Nous sommes équipés de nos palmes, masques et tubas (les fameux que nous transportons depuis la Chine). Nous nous dirigeons vers le tombant sous marin. Il y a un peu de courant, les enfants nagent bien. Nous profitons du spectacle une demi-heure. Quelques minuscules méduses nous piquent de temps à autre. Mathéo n’apprécie guère! La balade est écourtée. Seb poursuit seul et va au jardin de corail pour y faire quelques photos sous-marines. Stef profite des transats et lit le routard pour savoir ce que nous allons faire les prochains jours. L’organisation se déroule désormais au jour le jour. Les réservations de nuit, la veille pour le lendemain.

Un taxi mini bus nous attend à 12h. Check Out et nous prenons la direction d’Ubud au centre de l’île de Bali où sont regroupés les artistes. Après 2 heures de route dans les terres, nous admirons de très beaux panoramas sur les terrasses des rizières, nous participons à une cérémonie religieuse au bord de la mer. Nous arrivons à l’hôtel qui pourrait se confondre avec un temple. C’est plutôt sympa. Mais les 2 bungalows réservés sont trop éloignés l’un de l’autre. Nous choisissons alors d’en prendre un et d’y ajouter un extra bed où Emma et Mathéo dormiront ensemble. Et c’est très bien ainsi. Nous découvrons la ville en soirée, c’est très touristique.

Samedi 29 août

Nous décidons de « glander » un peu ce Samedi après le padi, le lever à 6h… Nous profitons de notre petit bungalow au milieu de ce temple. Petit déjeuner tardif, démarrage au ralenti. Nous pouvons bénéficier de la piscine située de l’autre coté de la rue dans un autre hôtel. Stef et les enfants s’y installent tranquillement. Seb va au cyber pour se connecter un peu, et préparer l’organisation du dimanche (à suivre 😉
Mathéo se blesse au pied en jouant avec un petit copain dans la piscine. Un appui trop fort en jouant sur un bout de carrelage ébréché. L’entaille est sur la plante du pied droit. Cela saigne, mais la coupure est assez franche. Bétadine + pansement et repos pour Mathéo. Nous découvrons Ubud ensuite à pied et déjeuner un peu atypique dans un resto rempli de Balinais : Le Bu Oka.

On y mange que du cochon laqué qui est cuit à la broche. C’est délicieux. Nous sommes installés assis en tailleur à même le sol, sur des longues tables basses que nous partageons avec d’autres. La viande est succulente. La peau grillée est agréablement surprenante et l’accompagnement légume, riz, sauce de même. Emma n’accroche pas trop avec ce mode de repas. Oui, effectivement, il ne faut pas être trop regardant sur l’hygiène.
Retour au bungalow pour une séance scolaire pour les enfants. Nous avions lâché prise ces derniers temps avec le Padi.
Dans Ubud même, en plein coeur du centre ville, il existe de nombreuses rizières. Derrière les commerces jonchant le trottoir, se trouve l’agriculture. Nous nous y promenons et avons quelques contacts sympas avec des locaux. Le soir, nous déjeunons tôt dans un Warung (bistrot Balinais) repas succulent pour 3,5€ et nous filons pour un spectacle de danse et musique balinaise. Nous arrivons juste à l’heure. Nous sommes les derniers. Stef trouve une place au 3e rang avec Emma. Seb et Mathéo sont gentillement placés sur la Scène!!! avec les musiciens. Trop drôle. Le spectacle est intéressant mais très répétitif et lancinant. La musique de paire. Les danseuses ont une maîtrise de leur corps, des mains, des pieds et des doigts de pied. Elles se contorsionnent, jouent avec leur regard, leur bras, etc… Bon moment mais un peu long. Nous rentrons vite au lit car le dimanche, le réveil est pour 2h45 du mat !!! Ils sont fous les Leblanc autour du monde, non?

4 réflexions au sujet de « Tulamben et Ubud »

  1. Ben, profitez bien et faites le plein de souvenirs. La rentrée scolaire sous la pluie Lorraine me fait penser qu’on a peut-être loupé qque chose….

  2. Mamamia, je suis allée voir vos photos… tout simplement magnifiques, pleines d’émotions et très, très belles! Very impressive that new camera… and the photographers of course 😉
    Le soleil commence à se faire plus rare par chez nous alors des petits rayons comme ceux-là will be greatly appreciated throughout the winter. Keep them coming!!
    Bisou spécial de Maya qui a regardé les photos avec moi en faisant beaucoup de commentaires et posant beaucoup de questions (à la Maya quoi!!!).
    xxxxxxx

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *