Un lagon dans le lagon

Vendredi 2 Avril

Nous partons pour la journée au Lagon bleu, un lagon dans le lagon, excursion organisée par la pension dans son bateau et son motu privés.

Nous traversons le lagon pendant près d’une heure. L’eau est bleu marine et un peu agitée.

Lorsque nous arrivons au lagon bleu, nous sommes subjugués par le contraste des couleurs. C’est tout simplement sublime!

Quelques motus encadrent ce lagon de couleur turquoise. Le bateau passe difficilement entre les patates. Il y a peu de fond. Il faut bien calculer son coup. Nous débarquons et poursuivons la balade à pied, des pieds jusqu’à la taille dans l’eau. Mathéo s’étant blessé la veille, Seb le porte sur ses épaules. Nous accostons sur le motu, île sauvage aux nombreux cocotiers et palmiers. Une cabane nous abrite du soleil tapant. Le conducteur du bateau commence la confection des plats pour le déjeuner. Il tresse des bouts de palmes. Stef et Emma se montrent très intéressées et acceptent une petite leçon de travaux manuels. Puis, nous allons nous baigner dans l’eau cristalline. Le site est extraordinairement beau. Nous ne nous lassons pas de regarder les paysages. De petits requins viennent nous tenir compagnie. Mais aussi de plus gros. Décidément, nous ne pouvons pas être tranquilles dans ces eaux paradisiaques…

Nous déjeunons de délicieux poissons grillés accompagnés de pains coco. Un vrai délice! Puis nous profitons pleinement du site grandiose. Il est temps de repartir. Nous prenons le chemin du retour. En arrivant au port, nous apercevons une raie manta. Immédiatement, Seb s’équipe des palmes et du tuba et plonge sans réfléchir. Il veut la voir de près. Surtout que ce n’est pas vraiment la saison pour en voir. Il est heureux…

Douche, rangement des sacs et dîner aux chandelles.

Ce soir, nous assistons au spectacle de chants et de danses polynésiennes. L’ambiance reste très familiale. Hommes et femmes dansent ensemble. C’est chouette d’être les témoins de la complicité entre polynésiens.

Seb et Stef sont respectivement invités à danser avec le groupe. En final, les danseurs nous offrent un très joli collier de fleurs parfumées pour nous remercier. Un très bon moment pour clore notre séjour à Rangiroa.

3 réflexions sur « Un lagon dans le lagon »

  1. Mmmm les photos font vraiment rever… exactement comme on imagine… ca donne trop envie d’aller s’exiler la bas quelques temps en pure farniente et mode relaxation et contemplation de la vie !

    1. Coucou les tahitiens,
      Bien content de vous retrouver ici sur le blog.
      Nous essayons de vous envoyer des photos du Lagon bleu dès que nous avons du débit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *