Une ville impressionnante

Jeudi 17 Juin

Nous décidons de prendre de la hauteur sur La Paz et prenons un taxi pour nous emmener au point de vue de Kili Kili. Là, nous hallucinons. C’est extraordinaire! Nous découvrons La Paz sous un nouveau jour. La ville est immense, s’étend sur plusieurs vallées et a envahi les flancs de montagne sur 800 m d’altitude. L’alti plano se trouvant au-dessus à 4200m. Au loin, les montagnes au sommet blanc culminent à 6200m. Wouahh! Les maisons et les immeubles sont comme des legos bruns ou parfois colorés agencés les uns au-dessus des autres…

Nous y restons un bon moment. Puis, nous flânons un peu au hasard des rues. Nous entrons dans un marché, puis traversons la rue des ouvriers avec leurs sacoches de bricolage sur le trottoir. Electriciens, peintres, charpentiers sont disponible sur le champs…

Nous descendons jusqu’à l’artère principale dans la vallée de La Paz. Une allée centrale est aménagée et richement fleurit. C’est bien agréable!

Nous arrivons au musée d’art moderne: extra! De magnifiques créations modernes s’appuient sur les couleurs traditionnelles. Nous sommes bien contents de le visiter. Nous le trouvons bien plus intéressant que celui de Buenos Aires. La maison hébergeant le musée est aussi très agréable à découvrir. De style colonial, des charpentes métalliques, du parquet dans toutes les pièces, de grandes baies vitrées telles des serres et quelques vitraux rendent le lieu très lumineux. Par conséquent, l’architecture met en valeur les oeuvres d’art.

Nous remontons vers le centre historique au milieu du flux des Micros. Nous discutons avec un Zèbre pour mieux comprendre leur rôle. Puis, nous arrivons au restaurant où nous retrouvons la famille Coste et Cyril pour…. France – Mexique.

Nous déjeunons tous ensemble. Ensuite, les hommes regardent le match, les femmes préférant se promener. Elles ont bien raison! C’est la déconfiture! Christian est Suisse et il a un peu le sourire aux lèvres, le coquin!

Sur ce triste score, nous nous quittons. Nous reverrons- nous? Qui sait? Le monde est petit!

Nous rentrons à l’hôtel afin que les enfants travaillent et faisons un peu de rangement avant notre départ demain pour Copacabana.

Une réflexion au sujet de « Une ville impressionnante »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *