Vamos a Madrid!

Les Vacances de la Toussaint

L’envie d’inviter nos amis se concrétise au mois de novembre. C’est seulement maintenant que nous nous sentons prêts à relancer les invitations…

Avant, nous étions invités à droite à gauche mais je n’avais pas le courage ni l’envie de recevoir, de faire la cuisine, de partager mon intérieur… Comme si nous avions besoin de quelques mois pour nous réapproprier notre maison, notre espace de vie que nous avons quitté pendant un an.

C’est fou comme le retour à notre vie d’avant se fait par étapes. Finalement, nous ne pouvons pas reprendre la vie que nous avons quittée si facilement.

Aussi, l’envie pressante de repartir, de voyager est bien là. Nous sommes partis à Madrid quelques jours pendant les vacances de la Toussaint. Le choix de la destination s’est fait sans hésitation. Nous souhaitions revenir sur nos pas de voyageurs, Madrid étant la dernière étape de notre tour du monde avant Londres. De plus, l’espagnol est une langue que nous souhaitons vivement entretenir. Dans les rues de Madrid, nous retrouvons nos habitudes de baroudeurs. Nous visitons la ville comme si nous l’habitions depuis toujours.

Quel bonheur de vivre le temps de quelques jours au rythme des gens d’ailleurs!

7 réflexions au sujet de « Vamos a Madrid! »

  1. Carpe diem,

    Merci à toute la famille pour votre accueil chaleureux, sincère et détendu d’hier soir. Nous avons passé une super soirée avec vous.

    Merci pour les conseils (ne rien oublier à l’hôtel, entre autre) et à très bientôt sur notre blog et qui sait, peut-être chez nous, à Madrid ou ailleurs. Le monde est petit !

    Famille Meyer

  2. On a la vie qu’on se donne d’avoir…
    Partis un an et revenus aussi, nous avons enrichi notre quotidien de tous les plus et de tous les moins acquis lors de cette expérience. Mais nous n’avons jamais « repris » le cours de la vie quittée un an auparavant, nous avons juste poursuivi notre chemin, riches et différents d’une nouvelle expérience au même titre que toutes les expériences que la vie quotidienne nous donne de vivre. En dehors d’une petite période de réadaptation certes, cette expérience nous a plutôt facilité notre vie quotidienne ! Je pense qu’il ne faut pas trop intellectualiser les choses et encore moins vivre dans le passé. C’était bien, on est riche de ça et la vie continue vers de nouvelles aventures… Bon vent ! Delphine, Cédric et leurs 4 garçons.

  3. Que d’aventures, de passion et de bon vivre dans vos récits
    Je suis en train d’éssayer de décider mon époux pour un périple en famille, mais pas facile de débusquer en vendéen en vendée profonde depuis de nombreuses années !!!
    Je lui ai fait connaître l’annnée passée l’ile de la réunion et l’ile maurie, pour le charmer, …., et le charme a opérer
    Nous allons donc envisager un voyage en famille pour 2013 afin d’amorcer un éventuel tour du monde en famille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *