Vientiane

Vendredi 27 novembre

Nous arrivons à la gare routière de Vientiane à 6h du matin. Stef n’a pas vraiment fermé l’oeil. Les enfants ont plutôt bien dormi. Ils sont en forme. Au petit matin, il fait frais!

On monte dans un tuk tuk qui nous emmène dans le centre ville. Le premier hôtel que nous avions sélectionné est plein. Nous allons à notre deuxième adresse. Dans celui-là, il ne reste qu’une seule chambre. Nous cherchons un troisième hôtel mais il est un peu cher. Le 4 ème, c’est le bon. Il n’est pas cher: 22$ la triple. Les chambres ne sont pas spécialement sympas mais il est bien situé en plein centre ville. C’est ce que nous recherchons. Nous posons nos sacs et allons petit déjeuner dans une boulangerie où croissants, pains au chocolat, mille-feuilles sont au menu. Miam miam! Stef avait repéré l’adresse…

Après le bus de nuit, nous souhaitons nous poser un peu. Nous faisons un tri dans nos affaires. Le sac de Stef est vraiment trop lourd. Nous préparons donc un colis pour la France. Puis, nous écrivons quelques cartes postales, nous donnons notre linge à laver, nous rangeons les sacs à dos et nous faisons travailler un peu les enfants.

Olivier est parti visiter quelques temples. Nous déjeunons sans lui. Nous nous retrouvons tous les 4. Cela nous fait tout drôle. C’est un peu vide sans lui. Nous apprécions sa compagnie. Avec lui, nous rigolons bien. Les enfants l’ont complètement adopté. Nous allons déjeuner dans un restaurant indien. Ce n’est pas cher, le service est rapide. Puis, nous allons à la poste pour envoyer nos cartes postales ainsi que notre colis de 8 kilos. Emma n’a pas le coeur a laissé ses livres dans les hôtels. Elle y est attachée. Elle souhaite les retrouver à son retour. Ainsi, nous mettons ses livres, quelques habits, du matériel informatique, des petits cadeaux dans notre colis.

Nous sommes contents de retrouver Olivier en fin d’après-midi pour une balade sur les bords du Mekong. Le soleil décline doucement. D’énormes travaux d’aménagement des rives sont en cours. Il y a des Caterpilar partout. Du bruit, de la poussière, des véhicules ne dissuadent pas les touristes à s’installer pour boire un verre. Ils sont au bord du Mékong, mais dans quelles conditions??? C’est ridicule!!!

Nous quittons le quartier et nous nous enfonçons dans les petites rues du centre ville. Seb ne souhaite pas faire les boutiques. Étonnant, non?! Il rentre à l’hôtel avec Mathéo. Stef continue son chemin avec Emma et Olivier. Nous entrons dans toutes les boutiques d’artisanat. Mais rien d’excitant! C’est cher! On se croirait à Paris!

Nous rentrons les mains dans les poches, presque déçus de ne rien avoir acheté maintenant que les sacs sont allégés ; )

Nous ressortons dîner dans un restaurant très animé juste à côté de notre guesthouse: Kop Chaï Deu. C’est pratique, depuis l’hôtel, nous faisons tout à pied.

3 réflexions sur « Vientiane »

  1. J’adore ces petites lecture au gré de la semaine, souvent au cours de la journée accompagnée d’une petite pause café 🙂

    Keep up the good work and enjoy my dear friends 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.