Visa Thailande

Samedi 3 octobre 2009

Nous avons passé 7 jours sur les Iles Perhentian. Pour nous qui avons vite la bougeotte, c’est assez long. Nous partons pour la Thaïlande aujourd’hui. Rien de réservé, ni train, ni bus, ni taxi, ni hôtel. Nous ne savons pas dans quelle ville nous serons ce soir. Nous savons juste que nous serons en Thaïlande.

8h, nous prenons l’express boat pour rejoindre le continent. Séance de secouage de fesses pour se faire réveiller. A l’arrivée, nous souhaitons prendre un taxi pour nous déposer au poste frontière. Ils sont nombreux à nous attendre. Nous prenons notre temps pour choisir et négocier. Les locaux n’aiment pas cela. Ils aiment nous mettre la pression. Mais nous sommes complètement zen. Le choix est fait et c’est parti pour une heure trente de route. Nous profitons une dernière fois de ces grands champs de palmiers. Nous voyons le poste frontière. C’est une première pour nous. Traverser une frontière à pied! Passage des douaniers Malaisiens sans aucun souci. Nous sommes sur le pont de la rivière entre 2 pays. Un mendiant est là. Il a raison car il récupère nos dernières pièces malaisiennes. Nous arrivons coté Thaïlande. Il y a du monde partout. Nous récupérons les formulaires. Le douanier n’est pas franchement souriant. Il prend Mathéo en photo avec sa webcam, tamponne le passeport et nous le rend. Et là, Seb tombe de haut. Nous n’avons que deux semaines de droit de séjour en Thaïlande! Nous avons prévu plus de 3 semaines. Seb essaie de discuter et de comprendre la situation. Le douanier est ferme, désagréable et fait un geste de la main : allez va t’en! C’est comme cela point barre. Les guides et les infos glanées pendant la préparation parlaient de 30 jours de séjour. Et en 2008, nous avions eu aussi 30 jours. Seb essaie de comprendre auprès d’autres policiers, mais il nous recommande de retourner auprès du douanier. Seb essaie de nouveau, mais rien à faire. Circulez, il n’y a rien à voir. Oulala, cela commence fort en Thaïlande.

Il fait super chaud, nous avons nos sacs sur le dos et souhaitons prendre un train à 11h30 pour remonter la Thaïlande. Nous cédons et prenons un Tuk Tuk et une mobylette pour nous emmener à la gare. Il fait trop chaud pour marcher 30 minutes. Le train de 11h30 est plein, Celui de 14h30 arrive à 23h30 à Surat Thani. Nous décidons d’aller voir les bus. C’est jouable avec un changement à Hat Hay. Départ 11h et arrivée vers 15h à Hat Hay. Après il faudra trouver un autre bus. Le trajet se fait bien. Il y a énormément de barrages militaires tous les 2 km. Ici, dans le sud de la Thaïlande, c’est chaud du fait d’une majorité d’islamistes assez proche de la Malaisie. Quelques attentats ont lieu. D’ailleurs, nous voyons des véhicules militaires en ville. Il paraît aussi que des tirs de mitraillettes ont lieu sur le passage du train. Bon, nous sommes samedi, tout le monde est de repos, non?

Nous arrivons à Hat Hay et là, il n’y a plus de bus public pour aller à Surat Thani. Il faut prendre un mini bus. Nous le trouvons assez facilement, départ à 16h et 4h de trajet prévu. Nickel, nous arriverons à 20h, cela nous plaît. Mais, en fait, le bus part à 16h30 puis fait le tour des agences pour se remplir. Nous partons réellement à 17h30 pour arriver à 22H. C’est comme cela, il faut perdre nos habitudes d’occidentaux. Les enfants sont vraiment cool, c’est une chance. Nous patientons, dormons, grignotons. Nous faisons le plein de chips et de bonbons pour rendre le trajet moins long. Les enfants l’ont bien compris et appréhende moins ces trajets. Il y a toujours des surprises à manger : M&Ms, Mentos, Gâteaux, Chupa Chups & Cie….

Le mini bus nous lâche devant un hôtel. Seb avait demandé à l’agence de voyage s’il avait un hôtel pas cher et correct à Surat thani à nous recommander. Le Guide du Routard est clair : Rien à faire à Surat Thani, aucune adresse proposée. Il est 22h, nous sortons du bus et un éléphant passe à 1 mètre de nous. Nous lui cédons le passage en nous serrant contre les portières. Non, non, nous ne rêvons pas 😉

l’hôtel est simple et propre. Et il ne coûte que 450 baths soit 9 €, une misère. C’est parfait car arrivée à 22h et réveil à 6h15 le lendemain pour aller à Khao Sok. A suivre…

4 réflexions au sujet de « Visa Thailande »

  1. Coucou toute la famille,
    Votre babysitter à qui vous manquez ( je dois l’avouer) suit de près vos aventures. Porfitez bien, les enfants semblent s’en donner à coeur joie.
    Je vous embrasse.
    Sophie

  2. ahlàlà vous avez eu de la chance de voir un éléphant en vrai de vrai !!!!soupir dans la grisaille montgeronnaise…on peut se consoler en mangeant aussi des chupas chups..ça au moins c’est universel!
    gros zoubis

  3. « ….une circulaire datant du 25 novembre 2008 stipule que le droit de séjour est limité à 15 jours pour ceux qui entrent en Thaïlande par les voies terrestres. »
    Bon voyage à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *