Coupe du Monde

Vendredi 11 juin

Aujourd’hui, c’est une journée un peu spéciale car c’est le lancement de la coupe du monde. Nous prenons notre petit-déjeuner au centre culturel allemand. Un énorme écran est installé. Nous regardons la première mi-temps tout en mangeant alors que Stef bouquine au soleil.

Nous passons ensuite à l’Alliance française. Là aussi, un écran géant est installé. Seb y regardera la 2ème mi-temps pendant que Stef et les enfants profitent de la bibliothèque. Chacun sa culture 😉

Nous rentrons ensuite à l’hôtel et complétons notre album Panini. Les enfants sont aux anges et découvrent l’univers du football à travers les 32 pays. C’est l’occasion de faire un peu de géographie. Les enfants vont ensuite essayer d’échanger leurs images avec les jeunes boliviens dans la rue. Cambio, cambio (j’échange). Notre page de l’équipe de France est quasi complète. Faut dire qu’ici, un marché parallèle de vente d’images à l’unité a lieu. C’est marrant à voir! Rappel 1€ = 8Bolivanos. Les prix sont : la pochette de 5 autocollants à 3Bs. Sinon à l’unité on a : un joueur = 1Bs (sauf Thierry Henri qui en vaut 5Bs, normal non?), une équipe = 2Bs, un écusson brillant = 5bs, on a eu la coupe du monde pour 5Bs au lieu de 10Bs, et la plus chère est le ballon de foot à 20Bs… Évidemment, en Euro, cela représente des petits montants même si en final si l’on doit compléter l’album, cela représente une petit fortune. Mais pour ici, c’est très cher; lorsque l’on sait qu’un plat complet au marché coûte 10 Bs!!! Il n’empêche que le soir, un nombre important de jeunes et moins jeunes discutent fermement avec leur liste d’images manquantes.

A 13h30, nous déjeunons au restaurant la Taverne de l’Alliance française. L’intérêt est multiple : 1- déjeuner, 2- la connexion Wifi pour mettre à jour le blog. 3- nous sommes sur place pour regarder le match. Pendant le repas, nous faisons connaissance avec une famille de Français et leur fils Théo en Tour du Monde. C’est donc aussi l’occasion de papoter un peu. Et en final, nous y retrouvons Cyril, d’origine marseillaise et donc il est impensable pour lui de rater un match des bleus. Voilà ainsi, une bonne trentaine de français regroupés derrière l’écran géant. Malgré la Buena Onda émise ici à Sucre en Bolivie, le match finira par un 0 – 0 au grand désespoir des enfants qui ne comprennent pas pourquoi ils ne marquent pas de but….

En attendant, Stef passe presque une heure sur Skype avec Claire.

Ensuite, nous prenons un micro, petit bus local et allons au terminal de bus pour acheter nos billets en direction de La Paz pour lundi soir. Ces bus collectifs si nombreux sont très agréables. Nous traversons la ville pour la modique somme de 1,5Bs et 0,30Bs pour les enfants (3 cts d’Euros!!!!)

Après l’achat de nos billets avec Cyril, nous revenons au centre ville et allons déguster un bon jus de fruit frais au marché.

Puis, nous rentrons à l’hôtel pour faire travailler les enfants. Après l’excursion d’Uyuni, il faut se remettre au boulot…

Le soir, nous dînons avec Cyril dans une cantine locale: poulet à la broche au menu.

Nous profitons pleinement de Sucre, de jour et de nuit.

3 réflexions sur « Coupe du Monde »

  1. Pour le retour en France, les guignols en bleu (qui revoient les buts ibères) ont affrété des avions avec réduction, au départ de tout pays, dès cet après-midi. Si ça vous tente…

  2. Maintenant qu’on connait le resultat de nos brillants joueurs, je me demande combien de « bolivianos » ils valent !!!!

    Surtout ANELKA

    En tout cas ça nous a servi de « leçon de choses de la vie » avec les boys : si tu manques de respect = tu sors du jeu ».

    Allez, la bonne nouvelle c’est qu’on va pouvoir se concentrer sur les vrais sujets de préoccupation ici : la grève de jeudi, la reforme des retraites, le plan d’austérité qui va nous tomber dessus, la déclaration d’impôts à finir, le closing des deals du semestre etc…. bref que du bonheur!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.