Pas de barrière

Jeudi 21 janvier

Aujourd’hui, c’est notre dernier jour à Cairns et nous partons pour la grande barrière de Corail. Le lever est à 6h pour un enregistrement à 7h30. Nous connaissons la procédure après avoir effectué le parcours la veille. Le temps est plutôt moyen, il pleut. Nous arrivons au guichet et plaisantons avec l’hôte sur la journée d’hier. Alors, difficile pour tout le monde? Effectivement : grosses vagues et vent décoiffant. L’hélicoptère n’a pas pu se poser à cause de l’intensité du vent… Bref, une de ses pires journées en 4 ans d’exercice. Bon d’accord et pour aujourd’hui alors? Cela risque d’être clairement la même chose. D’un coup, cela devient moins drôle. Pas de bateau avec glace sous-marine, pas d’hélicoptère car trop de vent, pas de plongée car difficile de laisser les enfants seuls sur un bateau qui tangue. Il reste le snorkling avec la houle. Voilà, le bilan est catastrophique et nous décidons d’annuler. Seul hic, le bateau, lui, va partir. Donc l’annulation est à notre charge : c’est juste 600$ dehors. Il appelle son boss pour voir ce qui est possible de faire. Rien! De toute façon, il est hors de question de partir. Nous gérerons le remboursement après. De nouveau, nous rentrons bredouilles à la maison, il est 8h!

Stéphanie lance un atelier d’art aborigène. Avec nos découvertes d’hier, les idées ne manquent pas. Les enfants sont moteurs et les productions sont de qualité.

Vers 10h, nous décidons de régler notre petit litige qui évidemment nous occupe l’esprit. Nous allons directement à l’agence centrale et demandons à voir le patron. Là, l’accueil est chaleureux. Ils ont parfaitement conscience du dossier. Immédiatement, ils nous rassurent en nous confirmant le remboursement. Ouffff!!! nous sommes vraiment soulagés. Franchement, ils sont top ces australiens car contractuellement, on avait tout contre nous sauf l’annulation de l’hélicoptère.

L’esprit plus tranquille, nous nous promenons dans le centre ville de Cairns. Nous déjeunons au restaurant The Pier situé en front de mer. Un bar restaurant très tendance avec une déco sympa. Maintenant que nous avons nos 600$ en poche, nous pouvons nous faire plaisir au restaurant 😉

Le lagon est à 200m. Après le déjeuner, nous allons piquer une tête. Le temps est mitigé mais de beaux rayons de soleil apparaissent et il fait toujours 33°C. Nous jouons dans l’eau, bouquinons, et nous nous reposons, le temps de la sieste digestive.

En fin de journée, nous rentrons à l’hôtel. Stef souhaite faire un footing le long de l’océan et profiter des chants des oiseaux. Demain, c’est le désert pour une semaine!

3 réflexions sur « Pas de barrière »

  1. Je viens de regarder les dernières photos. Donc après les combinaisons intégrales pour se baigner, voici les moustiquaires pour se promener ! C’est sympa la mode en Australie ! En tout cas, l’orange te va à ravir Sébastien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.