Sapa pas si sympa

Mardi 15 décembre

Nous avons beaucoup de chance à Sapa car il fait beau et chaud la journée. Tout le monde nous avait prévenu sur le froid de Sapa et le temps maussade. Les nuits sont fraîches, autour de 15°. Mais la journée, sous un grand soleil, c’est extra. Alors, nous en profitons pour petit déjeuner en terrasse face aux montagnes. C’est un régal! Le soleil nous réchauffe doucement et nous prenons notre petit repas.

Après ces derniers jours sur la route, nous avons prévu un peu de repos ici, relaxou. Notre chambre est au dernier étage de l’hôtel. Ainsi, nous avons une grande terrasse avec vue sur les montagnes. Un parfait solarium! En nous promenant dans les rues, nous découvrons pas mal d’équipement pour la montagne. Les manteaux North Face sont superbes avec une polaire intégrée, détachable et imperméable pour un prix dérisoire. Nous sommes vraiment tentés d’en acheter un pour toute la famille. Maintenant, il faut toujours gérer les sacs à dos qui ne sont pas trop extensibles. Bref, nous faisons le tour des boutiques comparant les couleurs, les modèles, les prix. Nous avons 2 jours pour nous décider…

Nous allons nous balader autour du lac artificiel. Nous avons l’impression d’être en France, dans les alpes. C’est très amusant. Sur le retour, nous assistons à la sortie de l’école. Joyeux spectacle où les enfants courent dans tous les sens et chevauchent la moto des parents.

Le déjeuner aura bien sûr lieu en terrasse. Nous décidons de faire une balade à pied dans la campagne environnante. Nous traversons des champs où les cultures sont très variées. Beaucoup de légumes. Nous nous perdons un peu. C’est un peu le but de la promenade. Enfin, nous retrouvons la route et descendons vers les villages hmong. Un policier dans une guérite nous demande de payer un droit d’accès aux rizières et au village. Le chemin est balisé, tout propre en béton et en pierre. Un bel endroit pour le tourisme de masse. Bref, nous sommes un peu agacés de voir la tournure que prend Sapa, capitale du tourisme ethnique. Payer pour se promener dans une rizière, c’est du n’importe quoi. Après l’épisode des femmes Hmong racoleuses, notre déception s’amplifie. Nous repensons alors à tous les bon moments passés les jours précédents dans les villages avec ces hommes et ces femmes authentiques. Nous sommes vraiment ravis d’avoir loué une voiture pour profiter des alentours de Sapa. 95% des touristes ne voient que la ville de Sapa et d’autres villages bien organisés. C’est bien regrettable.

Nous faisons demi tour, commençons l’achat des manteaux. Nous ferons plusieurs boutiques pour trouver la couleur, le modèle et la taille qui convient à chacun. Nous sommes tous très contents de nos achats.

Mardi 15 décembre

Nous avons beaucoup de chance à Sapa car il fait beau et chaud la journée. Tout le monde nous avait prévenu sur le froid de Sapa et le temps maussade. Les nuits sont fraîches, autour de 15°. Mais la journée, sous un grand soleil, c’est extra. Alors, nous en profitons pour petit déjeuner en terrasse face aux montagnes. C’est un régal! Le soleil nous réchauffe doucement et nous prenons notre petit repas.

Après ces derniers jours sur la route, nous avons prévu un peu de repos ici, relaxou. Notre chambre est au dernier étage de l’hôtel. Ainsi, nous avons une grande terrasse avec vue sur les montagnes. Un parfait solarium! En nous promenant dans les rues, nous découvrons pas mal d’équipement pour la montagne. Les manteaux North Face sont superbes avec une polaire intégrée, détachable et imperméable pour un prix dérisoire. Nous sommes vraiment tentés d’en acheter un pour toute la famille. Maintenant, il faut toujours gérer les sacs à dos qui ne sont pas trop extensibles. Bref, nous faisons le tour des boutiques comparant les couleurs, les modèles, les prix. Nous avons 2 jours pour nous décider…

Nous allons nous balader autour du lac artificiel. Nous avons l’impression d’être en France, dans les alpes. C’est très amusant. Sur le retour, nous assistons à la sortie de l’école. Joyeux spectacle où les enfants courent dans tous les sens et chevauchent la moto des parents.

Le déjeuner aura bien sûr lieu en terrasse. Nous décidons de faire une balade à pied dans la campagne environnante. Nous traversons des champs où les cultures sont très variées. Beaucoup de légumes. Nous nous perdons un peu. C’est un peu le but de la promenade. Enfin, nous retrouvons la route et descendons vers les villages hmong. Un policier dans une guérite nous demande de payer un droit d’accès aux rizières et au village. Le chemin est balisé, tout propre en béton et en pierre. Un bel endroit pour le tourisme de masse. Bref, nous sommes un peu agacés de voir la tournure que prend Sapa, capitale du tourisme ethnique. Payer pour se promener dans une rizière, c’est du n’importe quoi. Après l’épisode des femmes Hmong racoleuses, notre déception s’amplifie. Nous repensons alors à tous les bon moments passés les jours précédents dans les villages avec ces hommes et ces femmes authentiques. Nous sommes vraiment ravis d’avoir loué une voiture pour profiter des alentours de Sapa. 95% des touristes ne voient que la ville de Sapa et d’autres villages bien organisés. C’est bien regrettable.

Nous faisons demi tour, commençons l’achat des manteaux. Nous ferons plusieurs boutiques pour trouver la couleur, le modèle et la taille qui convient à chacun. Nous sommes tous très contents de nos achats.

3 réflexions sur « Sapa pas si sympa »

  1. Que 2010 s’écoule pour vous aussi bien que 2009 ne s’est terminée! Faites nous encore rêver. Demain c’est la rentrée des classes!Toujours aussi horrible. Profitez lesp’tits Leblanc!!!!
    Mille bises.
    Anne Cécile et Matthieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.